Vidange

La révision vidange est une intervention nécessaire lors de chaque période d’entretien général du moteur afin d’assurer la longévité des pièces mécaniques de celui-ci.

Pouvant être faite auprès d’un garage ou par soi-même, cette démarche implique plusieurs étapes qui sont tout aussi importantes les unes que les autres.

La vidange de voiture est une opération indispensable afin de garantir continuellement le fonctionnement optimal de la partie motorisation. L’intérieur du moteur est composé de plusieurs pièces mécaniques en métal qui s’articulent (axe de pistons, bielles…). Quand le moteur tourne, les articulations sont soumises à d’intenses frictions pouvant les abîmer. Ainsi, de l’huile moteur doit obligatoirement être ajoutée dans ce bloc afin d’éviter ces frottements. À cela s’ajoute un filtre à huile qui retient les éventuelles impuretés risquant d'abîmer les pièces mécaniques. Mais au fil des années et des utilisations, cette huile se détériore et n’assume plus ses propriétés protectrices. La vidange consiste donc à remplacer cette huile usagée pour préserver l’intérieur du moteur.

La vidange auto est un impératif afin d’assurer en permanence un fonctionnement optimal du moteur. Car comme tout le monde le sait, il est plus économique de faire une vidange plutôt que de réparer le moteur. Continuer à utiliser une huile souillée et qui n’est plus efficace conduit irrémédiablement à une défaillance du moteur, une casse qui peut parfois être irréversible. L’huile usagée tend à s’évaporer abaissant ainsi le niveau d’huile du moteur. À chaque mouvement du moteur, les pièces mécaniques dans celui-ci entrent en friction et s’usent. De même qu’une huile encrassée contient beaucoup d’impuretés qui usent les pièces mécaniques durant leur mouvement.

Le fait de voir une huile noire dans le moteur ne signifie en rien qu’une vidange est nécessaire. Cela prouve au contraire que l’huile assure bien son travail en dissipant les particules métalliques qui résultent des frictions et en lubrifiant les pièces métalliques. Chaque modèle de voiture a son propre délai de révision vidange. Et en principe, la fréquence de l’intervention est clairement indiquée dans le carnet d’entretien du véhicule.

En règle générale, la vidange voiture essence est à réaliser à partir de 10 000 km jusqu’à 30 000 km. Cela correspond à un changement d’huile chaque année pour une utilisation courante du véhicule et tous les deux ans pour une utilisation rare. Par ailleurs, la fréquence vidange voiture est plus régulière pour les moteurs diesel. En effet, il est conseillé de changer l’huile à partir de 7 000 km. Cela correspond à une intervention tous les 6 à 9 mois.

Il faut savoir que les modèles de véhicules plus récents ne demandent pas une vidange régulière comme les anciens modèles. Pour dissiper tous les doutes, mieux vaut s’adresser à un professionnel ou consulter les préconisations du constructeur dans le carnet d’entretien. Aussi, il faut savoir que certaines voitures disposent d’un compteur de maintenance au niveau du tableau de bord. Ce dernier indique le nombre de kilométrages qui restent à parcourir jusqu’à un nouvel entretien de la voiture.

Pour chaque vidange huile moteur, il est important de procéder à une vidange filtre. Autrement dit, on doit remplacer le filtre à huile au moment où on change l’huile moteur. Dans un premier temps, l’huile usagée a déposé des impuretés et des particules métalliques au niveau du filtre. Avec le temps, le filtre ne va donc plus garantir une efficacité optimale en matière de filtration. Sans remplacement, il est bouché, ce qui pourrait entraîner des dommages considérables au niveau du moteur. En second lieu, si on conserve l’ancien filtre à huile, la nouvelle huile moteur sera rapidement souillée par les impuretés qui se sont déposées sur ce filtre. Et il faudra faire une vidange très fréquemment.

Une vidange de voiture ne peut se faire que si on a déjà choisi et acheté une huile correspondant parfaitement au moteur. Le choix de cette dernière est assez difficile en raison du fait qu’il existe une grande différence entre chaque type d’huile proposé sur le marché. Il est possible d’utiliser une huile de semi-synthèse, une huile de synthèse ou une huile minérale. Dans la plupart des cas, ce sont les huiles de semi-synthèse qui sont les plus utilisées.

Mais cela ne signifie pas pour autant que c’est ce type qu’il faut acheter et utiliser. En effet, il faut vérifier la viscosité de l’huile ainsi que ses spécificités avant de choisir. Par définition, la viscosité définit le temps que met l’huile pour lubrifier les pièces en mouvement au démarrage. En général, il existe un grade de viscosité qui s’exprime par une combinaison de nombres et de chiffres : 6W50, 5W40… Pour avoir une huile qui devient bien visqueuse sous haute température, il faut que le premier chiffre soit petit et que le second chiffre soit important.

En termes de spécificités, toutes les huiles proposent une performance différente même si leur niveau de viscosité est identique. Afin de faire un bon choix, il est nécessaire de déterminer le type de moteur (moteur à essence, moteur diesel, moteur à turbo…), l’âge du véhicule ainsi que l’utilisation destinée à celui-ci. En outre, il est possible de se référer au carnet d’entretien pour définir l’huile préconisée pour le véhicule.

Avant de procéder au changement de l'huile du véhicule, on doit nécessairement avoir à disposition quelques outils. Certains sites ou magasins de pièces auto proposent un kit de vidange huile moteur complet qui comprend tous les équipements pour l’opération :

  • 1 cric : C’est l’outil qui permet de surélever la voiture.
  • 2 chandelles : Elles servent à caler l’avant du véhicule lorsque celui-ci est en position surélevée.
  • 1 clé à ruban : Appelée aussi clé à chaîne, elle permet de dévisser le filtre à huile.
  • 1 clé carrée : De 8 mm ou de 10 mm, elle est très pratique pour dévisser le bouchon d'huile.
  • 1 bac de récupération : C’est ce qui va servir à récupérer l’huile usagée du moteur.
  • 1 entonnoir : L’entonnoir permet d’insérer la nouvelle huile dans le moteur.
  • 1 jerrycan : Il sert à conserver l’huile usagée après l’intervention.
  • 1 tournevis (ou des clés Torx) : Cet outil sert à enlever la protection en dessous du moteur.
  • Clés à douilles ou clés à pipe : Elles sont nécessaires pour enlever les bouchons difficilement accessibles.

Tous les équipements et accessoires à disposition, il faut rouler avec le véhicule sur environ 5 km. Cela permet à l’huile d’atteindre une bonne température et de devenir plus fluide. Elle s’écoulera ainsi plus facilement et le carter va se vider rapidement. De même que l’huile chaude et fluide favorise une bonne élimination de toutes les saletés et impuretés dans le moteur. Après cela, il faut poser la voiture sur chandelles via le cric. Il est impératif que le véhicule ne puisse pas bouger pour éviter les accidents.

Il est désormais temps de commencer l’opération en enlevant la protection en plastique qui se trouve en dessous du moteur. La plupart du temps, elle est tenue en place via des vis cruciformes ou des Torx. L’accès au carter d’huile dégagé, il faut identifier le bouchon (généralement en dessous ou sur un des côtés du carter). Mais avant de retirer celui-ci, on doit aussi ouvrir le bouchon de remplissage situé au-dessus du moteur. Cela facilite l’écoulement et évite les glouglous. Dans cette même optique, il est nécessaire de positionner le bac de récupération juste sous le bouchon du carter. Au moment de desserrer le bouchon, il faut agir avec délicatesse, sans trop forcer, grâce à une clé carrée. Pour éviter que le bouchon ne tombe dans le bac et qu’on soit ensuite obligé de le récupérer, il est conseillé de garder une main sur lui.

Le bouchon retiré, il suffit de patienter jusqu’à ce que toute l’huile se déverse. Quand c’est fait, on procède à la vidange filtre en retirant celui-ci de son emplacement et en laissant s’écouler le reste de l’huile. Dans certains cas, on peut être amené à retirer le support qui maintient la cartouche filtrante pour pouvoir changer le filtre. Avant l’installation du nouveau filtre à huile, il ne faut pas omettre de faire une lubrification du joint d’embase intégré afin de simplifier le vissage. On continue en renfermant le bouchon du carter. Il faut faire attention à ne pas trop serrer au risque d’écraser le joint. Puis, on repose la protection du moteur et on redescend la voiture des chandelles. Le véhicule étant à plat, il est enfin possible de placer l’entonnoir sur le trou de remplissage par-dessus le moteur et de verser la nouvelle huile. Pour éviter de dépasser le niveau « maxi », il est fortement suggéré de verser d’abord 4 litres, puis de vérifier la jauge d’huile. Ensuite, on ajoute progressivement jusqu’à atteindre le niveau désiré.

La vidange voiture étant achevée, il faut démarrer le moteur et le faire tourner au ralenti durant 5 à 10 minutes afin que chaque circuit se remplisse parfaitement. On peut éventuellement rajouter un peu d’huile au cas où le filtre absorberait une certaine quantité. Après cela, on doit mettre l’huile usagée dans un jerrycan, l’emmener dans une déchetterie et ne pas jeter celui-ci n’importe où puisque l’huile moteur est très polluante. Après la vidange moteur, il est temps de remettre à zéro l’indicateur de maintenance du véhicule. Pour ce faire, on peut intervenir directement au niveau des commodos ou du compteur ou également se référer au manuel d’utilisation de la voiture.

Tous les articles

Poser un film de protection sur les vitres

Conseils utiles · Entretien voiture

Lustrage de la voiture

Conseils utiles · Entretien voiture

Polir les phares

Conseils utiles · Entretien voiture
Afficher plus