Rouler avec un pneu crevé

Rouler avec un pneu crevé : les bons réflexes à adopter

Les constructeurs de pneumatiques n’ont jamais cessé d’innover pour garantir une sécurité optimale aux conducteurs et à leurs passagers.

La solidité des pneumatiques, comme leur capacité à continuer à rouler malgré une crevaison, sont des évolutions majeures. Comment réagir lorsque l'on constate une crevaison et est-il possible de continuer à rouler avec un pneu crevé ?

Avoir un pneu crevé : les différents types de crevaison

Un pneu peut crever en raison de deux principaux motifs. Le premier est tout simplement dû à une pression insuffisante du pneumatique qui entraîne, en cours de conduite, une forte résistance au roulement et une dégradation structurelle de l’équipement. L’autre cause majeure est l’introduction d’un corps étranger, comme un clou, à l’intérieur du pneu.

Avoir la bonne attitude sur la route

Lorsque l’automobiliste se rend compte, notamment lorsqu’il conduit, d’un pneu crevé sur autoroute, en ville ou en campagne, la première préoccupation doit être d’éviter à tout prix un accident. Pour cela, même si la première réaction est de vouloir s’arrêter, il ne faut surtout pas le faire de façon sèche pour ne pas perdre le contrôle du véhicule. Lorsque celui-ci est lancé à grande vitesse comme sur autoroute, il est vivement conseillé de procéder à une petite accélération afin de conserver une tenue de route suffisante pour mieux s’arrêter par la suite. Dès qu’une crevaison est constatée, il faut réparer le pneumatique au plus vite pour ne pas risquer d’endommager plus gravement et de manière définitive la roue.

Comment rouler avec un pneu crevé en toute sécurité ?

Les constructeurs proposent aujourd’hui des pneus capables de continuer à rouler même en étant crevés. Il s’agit notamment de la technologie Runflat. Les pneus qui en sont dotés sont composés d’un caoutchouc de renfort de flanc très rigide qui contribue au soutien du véhicule même dans le cas d’un pneu crevé. Ce type de pneus permet à l’usager de rouler à allure modéré pour se rendre dans le centre auto de proximité. La vitesse maximale conseillée dans une telle situation est de 80 km/h. Sans nécessairement recourir à ce modèle de pneus, la plupart de ceux commercialisés actuellement sont d’une robustesse suffisante pour continuer à rouler pendant une courte période malgré une crevaison. D’autres mesures permettent de poursuivre sa route malgré un pneu crevé quand celui-ci ne dispose pas d’une chambre à air. La bombe anti-crevaison, par exemple, constitue une solution momentanée et suffisante pour les dommages légers. L’usager n’a simplement qu’à appliquer la bombe sur la zone sinistrée après avoir extrait l’objet qui a provoqué la crevaison et à procéder à l’injection de son contenu pour colmater la brèche. Bien évidemment, il reste l’option de la roue de secours, mais l’installation de celle-ci est chronophage et demande un certain savoir-faire. De plus, la pose d’une roue de secours ne dispense pas le conducteur de rouler à vitesse modérée jusqu’au remplacement de cette dernière.

Tous les articles

Dimensions des places de parking

Conseils utiles · Législation et réglementation

Contrôle technique

Conseils utiles · Législation et réglementation

Permis CE

Conseils utiles · Législation et réglementation
Afficher plus