Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Essai : BMW 520d, pour les gros rouleurs (2024)

La BMW i5 fait les gros titres en 2024, mais cette version purement électrique n’est pas seule dans la gamme. Il y a également des versions traditionnelles de la Série 5, dont une variante diesel. Est-ce que cette 520d brillera autant que l’électrique ?

En bref

BMW électrise sa gamme comme l’éclair. Ainsi, on trouve une version purement électrique de presque chaque nouveau modèle, tout comme la nouvelle Série 5. Sous la forme de i5, elle offre puissance et autonomie. Pourtant, si c’est ce dernier point qui importe, il y a toujours une variante diesel.

Pro

Points forts

  • Frugalité
  • Confort
  • Habitabilité
Contra

Points faibles

  • Un seul diesel
  • Peu sportif
  • Ergonomie complexe

La BMW 520d sur Autoscout24 ?

Vers les petites annonces !

Extérieur

Voici la BMW 520d et on vous met au défi de distinguer son design extérieur de celui d’une i5. C’est encore moins évident si ces deux Munichoises sont équipées du pack M Sport. Il faudra donc compter sur l’absence des logos « i » pour faire la différence, car même le bouclier arrière aux « fausses sorties d’échappement » et la grande calandre sont similaires. Même l’humble 520d peut toujours se doter d’une calandre éclairée en option, histoire de compléter la confusion.

AS24 test BMW 520d 2024 2

Heureusement, une fois n’est pas coutume, BMW n'a pas osé donner à cette calandre des dimensions absurdes. Outre cela, cette Série 5 fait aussi tout ce qu'elle peut pour s'inscrire dans la nouvelle école de design de la marque. Il faut donc s'attendre à des lignes perpendiculaires et à des angles très marqués, à commencer par les feux qui ont l'air un peu forcés. Ceux-ci sont contrastés par une partie arrière plutôt simple, ce qui lui donne un certain air de Série 7. Vu les dimensions, c’est assez logique, car à plus de 5 m, la nouvelle 5 est presque aussi longue que la 7 de génération précédente.

Intérieur

Ces dimensions s'accompagnent naturellement d’une bonne habitabilité, et il n'est donc pas surprenant que la nouvelle série 5 soit plus spacieuse que jamais. Son coffre de 520 litres n'est déjà pas mal pour une berline, mais le véritable gain se fait sentir dans l'habitacle. À l'avant, l'espace est plus que généreux, tandis qu'à l'arrière, il est plus que suffisant, même pour des adultes de grande taille. La nouvelle Série 5 est devenue une véritable berline de luxe.

AS24 test BMW 520d 2024 3

En termes de design intérieur également, cette berline de luxe peut presque rivaliser avec une Série 7 de nos jours. La petite sœur dispose d'une bande lumineuse similaire qui définit l'atmosphère de l'habitacle au moyen d'un éclairage LED sur le tableau de bord. Elle contient déjà quelques boutons tactiles et la plupart des autres commandes ne sont plus physiques non plus. Au lieu de cela, tout doit se faire via l'écran d'infodivertissement de 14,6 pouces qui, avec l’instrumentation de bord de 12,3 pouces, se trouve derrière un panneau de verre incurvé. Ces commandes, malheureusement, ne sont pas toujours très intuitives et elles sont souvent cachées derrières des sous-menus à l’agencement sans queue ni tête.

Moteur

Aussi high-tech que cette 520d paraisse à l'intérieur, elle est tout aussi traditionnelle sous le capot. Enfin, presque. L’essentiel du beau temps est assuré par un moteur diesel de 2,0 litres, mais il est assisté par un système hybride léger. Au total, la 520d développe donc 197 ch et 400 Nm de couple, et dans notre cas, ces chiffres ont été envoyés aux roues arrière via une transmission automatique à huit rapports. La 520d peut également être équipée d'une transmission intégrale - ou xDrive comme BMW aime la baptiser.

AS24 test BMW 520d 2024 6

Bien qu'il s'agisse de la moins puissante de toutes les nouvelles Série 5, ce n’est pas pour autant une variante sans performances. Ainsi, la 520d atteint les 100 km/h en 7,3 secondes, ce qui est tout à fait raisonnable. Ensuite, elle atteint même une vitesse de pointe de 233 km/h, de sorte que les Allemands soient satisfaits sur Autobahn...

Sur la route

Après tout, une BMW est censée être la voiture la plus maniable de sa catégorie, mais avec ce moteur diesel sous le capot, on ose à peine dire cela de cette 520d. On sent que la suspension de la berline est excellemment équilibrée, mais dès qu'on la prend en main, on constate qu'elle n'a ni la puissance ni le régime nécessaire pour joindre l'acte à la parole. Son comportement quelque peu distant n'est cependant pas exclusivement dû à ce moteur. On a également trouvé un train avant sur-assisté avec un retour d’information quasi inexistant. Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’on a affaire à une berline d’affaire de 5 m de long et de 1,8 tonne.

AS24 test BMW 520d 2024 8

En revanche, là où cette berline est plus performante que jamais, c'est en termes de confort. En effet, même avec l pack M Sport, on a trouvé cette 520d remarquablement souple. Sur l'autoroute en particulier, c’est un véritable nuage et c'est là que le train avant sur-assisté prend tout son sens. Si on ajoute la frugalité de ce bloc diesel – une moyenne de 5,7 l/100 km lors de lors essai – cette Série 5 n’est pas seulement l’une des plus abordables, c’est aussi la plus compétente sur les longues distances.

Prix

« Abordable », n’est pourtant pas le premier mot qui vient à la bouche. BMW propose la 520d à partir de 60 900 € (65 100 €). Voilà qui la rend un peu plus onéreuse que la 520i à 59 900 € (62 800 €). Dans les deux cas, la BMW est 5 000 € plus chère qu’une Audi A6, par exemple. Cela étant, comparé à l’autre Allemande doté d’une étoile dans sa calandre, la BMW est 7 000 € plus abordable.

AS24 test BMW 520d 2024 5

Cette Mercedes Classe E est un peu mieux équipée de série, mais même cette BMW n’a vraiment rien à lui envier. L’entrée de gamme présente déjà les sièges chauffants, la climatisation automatique bizone, les capteurs de stationnement et la caméra de recul.

Verdict

La BMW Série 5 propose pour la première fois une variante purement électrique, mais pas d'inquiétude pour ceux qui ne veulent pas rouler à l’électron. Cette 520d se dote d’un diesel traditionnel mais son hybridation légère le rend encore plus frugal. Résultat : ce n’est pas la Fünfers la plus sportive, mais c’est celle qui avalera les kilomètres avec le plus d’aisance.

Fiche technique BMW 520d

  • Moteur : 4-cylindres, diesel, 2,0 litres hybride léger
  • Puissance : 197 ch
  • Couple : 400 Nm
  • Transmission : automatique, 8 vitesses
  • 0-100 km/h : 7,3 secondes
  • Vitesse maximale : 233 km/h
  • Coffre : 520 litres
  • Consommation : 5,7 l/100 km (mesurée)
  • CO2 : 147 g/km (WLTP)
  • Prix : 60 900 € (65 100 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

BMW-i5-M60-Front

Essai Charging Station : BMW i5 M60 xDrive

Essais · BMW
P90478657 highRes the-first-ever-bmw-x

Essai : BMW XM, pétard mouillé ? (2024)

Essais · BMW
bmw m2 63

Essai : BMW M2, la fin d'une époque (2024)

Essais · BMW
Afficher plus