Honda e Prototype : A new kid in town !

Après avoir séduit les visiteurs du Salon de Francfort 2017, l'Urban EV Concept est désormais quasiment prêt à passer au stade de la production. Nous avons pu prendre le volant de l'un des prototypes et l’on peut déjà l’affirmer : les citadins branchés vont l’adorer !

Et par citadins branchés, j’entends aussi bien les bobos, pour qui il s’agira là de la parfaite seconde voiture du ménage, que pour les hipsters qui craqueront pour la bouille délicieusement simple et néo-rétro de l’auto, autant que pour son côté technologique. Deux caractéristiques que la petite Honda, devenue tout simplement « e » pour la production, marie à merveille. Cela ne vous rappelle rien ? La Mini évidemment, ou dans une moindre mesure la Fiat 500. Deux modèles qui devront se méfier de la japonaise.

AS24 - Honda e (5)

Oubliez Ikea

Depuis le concept, la e a gommé ses angles, assagi son allure et revu ses proportions pour intégrer deux portes supplémentaires afin d'améliorer l'accès à son bord. Un argument qui comptera face à ses concurrentes désignées, même si dans 3,89 mètres de long, il n’est pas possible de faire de miracles. Comprenez par-là que les occupants arrière pourraient trouver le temps long, tandis que le coffre est réduit à sa plus simple expression. Et la volonté du designer de préserver une banquette « façon sofa » a impliqué le recours à un dossier d’une seule pièce, réduisant à néant toute modularité. « Ce n’est sans doute pas la voiture idéale pour aller chez Ikea » confiait sur le ton de l’humour Ko Yamamoto, porte-parole technique de Honda.

AS24 - Honda e (10)

Ville 2.0

Pour des raisons techniques, l’écran XXL qui courait sur toute la largeur du tableau de bord sur le concept a été remplacé par trois écrans successifs. Mais l’effet attendu est bien présent ! Le premier écran, disposé face au conducteur, affiche toutes les infos nécessaires à la conduite. Les deux autres, placés respectivement au centre et face au passager avant, permettent de gérer l'info-divertissement. C'est assez pratique car cela permet de déléguer au passager la gestion de ce dernier, qui peut ensuite envoyer les infos vers l'écran central. Aux deux extrémités de cet étonnant tableau de bord s'ajoutent les écrans des caméras qui font office de rétroviseurs, solution privilégiée par Honda pour des raisons esthétiques mais, surtout, aérodynamiques.

AS24 - Honda e (11)

Reine de la ville, mais à quel prix ?

Honda promet « plus de » 200 kilomètres sur une charge de la batterie de 35,5 kWh. Une autonomie en adéquation avec l’usage urbain auquel se destine l’auto. Dans le même esprit, puisque la batterie est rangée sous le plancher, et que le moteur est placé en position arrière, rien n’entrave les mouvements des roues avant, qui braquent très fort : 8,6 mètres suffisent à faire demi-tour ! La maniabilité est donc impressionnante, de même que l’agilité générale malgré les 1.500 kilos annoncés. Il faut dire que la plateforme spécifique a permis d’abaisser le centre de gravité au plus bas (50 cm) et d’équilibrer parfaitement les masses (50 :50). Le confort est également soigné, point sans doute bien plus important pour les utilisateurs que les 8 secondes annoncées pour passer de 0 à 100 km/h.

AS24 - Honda e (4)

Précisons enfin que ceux qui s'aventureront loin des centres urbains seront heureux d'apprendre que la Honda e supporte la charge rapide jusqu'à 100 kW, permettant de récupérer 80% de l'autonomie en 30 minutes seulement.

La Honda e sera présentée en version définitive au Salon de Francfort en septembre. C’est alors que nous connaitrons son prix définitif, qui s’annonce déjà – au vu de la technologie embarquée – plutôt salé : Certaines rumeurs parlent de 35.000€ !

AS24 - Honda e (6)

Honda e
Moteur électrique
Puissance 110 kW
Couple 300 Nm
0-100 km/h <8 secondes
Pointe 145 km/h
Conso 17 kWh/100 km
Autonomie (WLTP) plus de 200 km
CO2 0 g/km
Prix N.C.

Prêt pour la prochaine étape