Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Nissan Qashqai e-Power : l’hybride qui singe l’électrique

Nissan lance son Qashqai hyper-populaire dans la danse hybride avec une nouvelle motorisation e-Power. Ce premier pas semble être le bon mais cette motorisation innovante saura-t-il faire tout un tango ?

Pro

Points forts

  • Agrément de conduite électrique
  • Moteur essence imperceptible
  • Confort
Contra

Points faibles

  • Conso légèrement élevée sur autoroute
  • Prix
  • Pas de version hybride rechargeable

Ils nous l’avaient annoncé lors de son lancement : le nouveau Nissan Qashqai sera le premier modèle de la marque à innover avec une nouvelle motorisation hybride. Enfin, le premier en Europe du moins, car cette philosophie hybride ne date pas de la dernière guerre…

Nissan Qashqai e-Power (2023) statisch, vooraanzicht

Philosophie générateur

Ça revient peut-être à enfoncer une porte ouverte, mais pausons les bases : une motorisation hybride combine deux sources d’alimentation, le plus souvent l’essence et l’électricité. Une certaine marque Japonaise y travaille depuis des décennies et semble avoir trouvé sa voie. D’autres ont suivi, avec des différentes approches ci et là, mais la base est toujours restée la même. À savoir, un moteur essence assisté par un moteur électrique.

Avec sa motorisation qu’elle baptise e-Power, Nissan prend en quelque sorte le contre-pied de cette affirmation. Eh oui, dans ce cas-ci, c’est plutôt le moteur essence qui assiste l’électrique, en lui fournissant l’énergie nécessaire. Les Japonais ont introduit cette pensée avec succès dans la Note pour leur marché national, c’est désormais au tour du Qashqai pour le reste du monde.

Nissan Qashqai e-Power (2023) statisch, achteraanzicht

Le confort d’abord…

On vous explique. Sous le train avant du populaire SUV, se trouve un moteur électrique. Fort de 190 ch et 330 Nm de couple, il est le seul responsable de la mise en marche. Il tire son électricité d’une petite batterie. Cette dernière est chargée par la récupération d’énergie au freinage mais surtout par un moteur essence 3-cylindres de 1,5 litre sous le capot. Ainsi, ce dernier ne fait office que de générateur.

Cette disposition permet à Nissan d’isoler complètement le moteur essence des passagers mais également des fluctuations de la circulation qui pourrait le faire chanter. En pratique, il tricote dans son coin sans jamais vraiment qu’on s’en rende compte. Qui plus est : de par son moteur électrique sur le train avant, ce Qashqai e-Power se conduit comme une électrique, avec toute la souplesse, le silence et la facilité qui en découle.

Nissan Qashqai e-Power (2023) interieur

...l’économie ensuite

Force est de constater que, comparé à d’autres hybrides et même d’autres motorisations essence, le Qashqai e-Power est dans une tout autre ligue. Mais son silence de fonctionnement et son confort résultent-ils aussi en une économie de carburant tangible ? Aux premiers tours de roue dans notre modèle d’essai, on n’est pas fort impressionné. Sur autoroute, comme beaucoup d’électriques, le crossover hybride consomme plus qu’escompté. Cela étant, sortons des bandes rapides et mixons un peu tous les styles de conduite et de route. Résultat : après une semaine, la consommation moyenne de fixe à 5,2 l/100 km. C’est bien et c’est surtout mieux qu’annoncé par la marque selon l’homologation WLTP.

Pour le reste, le Qashqai s’en trouve grandement amélioré. Déjà que cette dernière génération représentait un grand pas en avant et surtout une montée en gamme pour le Japonais, la version hybride va un cran plus loin. C’est surtout grâce à son équipement et sa bonne dotation de base…

Nissan Qashqai e-Power (2023) rijdend, vooraanzicht

Prix

Pourtant tout n’est pas rose au pays des Bisounours. Cette bonne dotation de base vient du fait que la motorisation e-Power n’est pas disponible en entrée de gamme. Voilà qui fait incontestablement monter le prix d’attaque, à 41 990 € (France : 38 700 €) pour être précis. À ce prix-là, il se trouve dangereusement plus cher que sa concurrence principale, qu’elle soit japonaise (Toyota Corolla Cross) ou même française (Renault Austral).

Nissan Qashqai e-Power (2023) rijdend, achteraanzicht

Conclusion

La nouvelle motorisation e-Power du Nissan Qashqai est, purement et simplement, l’un des meilleurs ensemble hybrides du segment. Offrant tous les avantages de la conduite électrique, il ajoute un confort sonore inégalé et une soif bien contenue. Reste à savoir si ça vaut son pesant d’or face à la concurrence plus abordable…

Nissan Qashqai e-Power (2022)

  • Moteur : moteur électrique + 3-cylindres, 1,5 litre
  • Puissance : 190 ch
  • Couple : 330 Nm
  • Transmission : rapport fixe
  • 0-100 km/h : 7,9 s
  • Vitesse maximale : 170 km/h
  • Coffre : 503 l
  • Consommation : 5,3 l/100 km (WLTP)
  • CO2 : 120 g/km (WLTP)
  • Prix : 41 990 € (France : 38 700 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

AS24 Nissan Qashqai 2021 banner

Nissan Qasqhai : en toute logique

Essais · Nissan
Nissan GT-R Track Edition Review 2020

Nissan GT-R Track Edition: l'entre-deux

Essais · Nissan
Nissan-Juke-2020-1280-0c

Nissan Juke : Il n'est jamais trop tard pour bien faire

Essais · Nissan
Afficher plus