Passer au contenu principal

Volvo XC60 Polestar Engineered : Une autre idée du sport (2)

Avec ses modèles Polestar Engineered, Volvo se dote de la signature sportive dont doit aujourd’hui disposer tout constructeur Premium. Mais fidèle à ses valeurs, le constructeur suédois trace sa propre route.

D’entreprise privée spécialisée dans la préparation de voitures de courses, à marque de voitures électrifiées à part entière : Polestar est passée en quelques années de l’ombre à la lumière après son rachat par Volvo. Elle est apparue aux yeux de tous en 2017 avec le coupé « 1 », récemment essayé dans nos colonnes. Mais parallèlement, Volvo a fait de Polestar son département « performances », à qui il incombe désormais de dynamiser les sages modèles de sa gamme. C’est à la famille 60 (S60, V60 et XC60) que revient l’honneur d’inaugurer l’appellation Polestar Engineered, avec quelques surprises à la clé.

VCC13464

Sportif, mais discret

Si les modèles Polestar entendent se poser en alter-égo des M Performance chez BMW ou des séries S chez Audi, un simple regard sur le XC60 que nous prenons en main suffit à comprendre que la philosophie est ici très différente. Le SUV fait en effet preuve de la plus grande discrétion. Il faut se pencher sur les détails pour repérer le bouclier arrière redessiné pour intégrer des sorties d’échappement plus imposantes, les étriers de freins jaunes (Or selon Polestar) et bien sûr les badges Polestar Engineered sur le hayon et la calandre. Et les changements ne sont guère plus perceptibles à bord, où l’adaptation la plus évidente est la présence de ceintures de sécurité jaunes elles-aussi. Pas de quoi faire tourner les têtes… ni déboussoler le fidèle !

VCC13478

Dynamisme feutré

Une fois derrière le volant, il ne faut pas longtemps non plus pour comprendre que cette sagesse extérieure fera également partie du comportement routier. Ce XC60 Polestar Engineered a pourtant gagné une poignée de chevaux par rapport à la version T8 traditionnelle, et ce sont désormais 405ch qui sont issus de la motorisation… hybride ! Car oui, l’une des particularités de ce XC60 sportif est bien d’être équipé d’un moteur essence 4 cylindres de 318ch, associé à un moteur électrique de 87ch capable de déplacer seul le SUV sur quelques dizaines de kilomètres. Un choix qui a l’avantage de prodiguer des valeurs de consommations et de CO2 particulièrement réduites : 2,4 l/100 km et 50 gCO2/km ! Les SUV sportifs allemands ne peuvent pas lutter.

VCC13459

Mais comme nous le disions plus haut, l’approche suédoise est très différente de celle des concurrents. Car si la cavalerie pousse fort (5,4 secondes pour le 0 à 100 km/h), l’ensemble des réglages est resté typiquement Volvo. Comprenez que malgré l’adoption d’amortisseurs réglables Öhlins, les suspensions restent parfaitement confortables et la direction, pourtant raffermie, fait preuve de beaucoup de légèreté. Enfin le freinage est endurant mais jamais violent. Toute la sportivité semble donc emballée dans une belle couche de douceur, qui n’est pas sans charme, loin de là. Mais dans le XC60 Polestar Engineered, on n’est pas dans un SUV qui veut se muer en sportive, plutôt dans un SUV musclé taillé pour les voyages au long cours, sans consommer plus que de raison. Et finalement c’est bien ce que l’on attend d’une Volvo, non ?

SUP00019

Volvo XC60 Polestar Engineered
Moteur 4 cyl. turbo essence, 1.969cc + moteur électrique
Puissance 318 ch de 5.800 à 6.100 t/min + 87ch
Couple 430Nm + 240Nm
0-100 km/h 5,4 secondes
Pointe 230 km/h
Consommation 2,4 l/100 km
Moyenne de l'essai N.C.
CO2 50 g/km
Prix N.C.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Polestar 1 : C'est pas une étoile, c'est une comète !

Essais · Volvo

Test comparatif: Volkswagen Passat Alltrack vs Volvo V60 Cross Country AWD – Week-end à la campagne

Essais · Comparer les essais
Afficher plus