BMW G 650 - Annonces moto occasion sur AutoScout24

BMW G 650

La gamme BMW G 650 est apparue en 2007. Elle a fait suite à l’adoption du bicylindre de la F 800 par la F 650 et est destinée à capter une clientèle jeune. Le bridage à 34 chevaux est ainsi proposé sur la plupart des modèles.

La F devient G avec quelques modifications

A tout seigneur tout honneur, la G 650 GS est la copie quasiment conforme de la F 650 GS de 2000. Le monocylindre de 652 cc perd néanmoins deux chevaux et retrouve les 48 chevaux de ses débuts (en 1993). La version Sertão, produite au Brésil (d’où le nom), propose une alternative plus tout-terrain avec des roues à rayons en lieu et place des bâtons et des débattements de suspensions plus généreux. Après avoir disparu un temps du catalogue européen, la G 650 GS a refait son apparition en entrée de gamme en 2012.

BMW joue les canailles

Lors de son apparition, la gamme G 650 a offert trois nouveautés en dehors de la GS rebadgée. La plus radicale est la G 650 Xmoto, un supermotard inusuel chez BMW. Le monocylindre développe 53 chevaux et pèse 3 kg de moins que sur les anciens modèles. Cet allègement est permis par de nouveaux alternateur et démarreur, ainsi que l’emploi du magnésium pour certains caches. Par rapport à la GS, le réservoir d’huile est déplacé vers l’arrière gauche du cylindre (proche de la poutre du cadre sinon).

La valse des modèles

Les deux autres modèles, basés sur cette évolution mécanique, sont la Xchallenge et la Xcountry. Comme la Xmoto, elles ne sont restées que trois ans au catalogue, disparaissant en 2009. La première citée est une moto destinée à l’enduro, alors que la seconde est un scrambler. La Xcountry propose ainsi une ligne dépouillée. Les débattements de suspensions sont plus limités avec 210 mm à l’avant et 240 mm à l’arrière. Comme pour ses consœurs, le réservoir, situé sous la selle, possède une contenance de 9,5 litres (14 litres pour la Sertão). La fourche avant est de type inversée et la transmission reste par chaîne.