Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Fiat break - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Fiat break

Le break est une spécialité de chez FIAT, qui a toujours réussi la gageure d'en équiper même ses modèles les plus petits. La Fiat 500 de la première génération, la Topolino (Mickey Mouse ou en italien) par les Italiens, produite entre 1936 et 1955 a eu sa version break, la Gardiniera. Un nom qui restera pour le break de la seconde version de la 500, construit à partir de 1960.

Si la 500L est un peu la conclusion de ces modèles-là., le mots break a de plus en plus disparaître du langage des constructeurs, qui essayent d'améliorer le concept.

Aujourd'hui l'originalité du constructeur italien pour les voitures à forte capacité de chargement par hayon arrière se retrouve plutôt dans le haut de gamme avec le Freemont.

Un véhicule particulier dans l'histoire de la firme, puisqu'il s'agit du premier modèle sorti après de la fusion du groupe Chrysler. Et le rachat de la firme américaine par la marque transalpine. Comme toujours avec un bébé de ce type, on se demande s'il tient plus du père et de la mère, et s'il a hérité des qualités ou des défauts de chacun. Ici un peu des deux ! Construit à partir de la base du Dodge Journey, le Freemont a été transformé par les designers et les ingénieurs pour en faire un SUV plus conforme au goût européen, tout en conservant quelques caractéristiques chères à Chrysler.

La silhouette, un peu massive et lourde, trahit pourtant d'emblée l'origine d'outre-Atlantique. Mais la calandre redessinée, les entrées d'air, le faux extracteur viennent alléger l'ensemble. L'intérieur est très FIAT avec sa tendance contemporaine laqué noir et aluminium. Le Freemont se montre sur route plus agile que le Journey, et il est beaucoup plus modulable avec ses 758 litres de coffre en version optimale. Les deux places du font sont facilement facilement escamotables,mais à réserver aux plus jeunes de la famille (les cinq autres places sont beaucoup plus spacieuses). Pour la motorisation, mieux vaut choisir le plus gros moteur, celui de 170cv, plus performant eu égard aux 1874 kg du modèle. Un moteur annoncé à seulement 6,4 litres pour la consommation. L'arrivée d'une version 4x4, très demandée par les clients européens, a relancé ce modèle d'un très bon rapport qualité prix. Mais diminué la capacité du coffre.


Moins cher que le Peugeot 4008, le Freeemont doit faire face à une concurrence de plus en plus rude depuis l'arrivée du Dacia Lodgy. Un SUV encore moins onéreux mais néanmoins beaucoup moins performant.