Ford 4x4 - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Ford 4x4

Les 4x4 Ford : des tout-terrains polyvalents par excellence

Ford est un constructeur automobile américain fondé en 1903 par Henry Ford. Malgré des débuts assez chaotiques, l'entreprise réussit à rencontrer assez rapidement le succès grâce au génie créatif de son fondateur, qui élabore en à peine cinq ans pas moins de dix-neuf modèles de voitures différents. Ce sera l'une d'entre elles en particulier qui propulsera en 1908 la marque vers les sommets : la Ford T. Grâce au succès phénoménal rencontré par ce modèle, la marque deviendra si puissante qu'elle restera au second rang des plus gros constructeurs automobiles de la planète pendant plusieurs décennies, juste derrière l'autre géant américain, General Motors. Mais face à une concurrence de plus en plus rude, Ford chute coup sur coup à la troisième puis à la quatrième place au cours des années 2000. En 2006, l'enseigne possédait un portefeuille total de huit marques, dont Aston Martin, Jaguar, Lincoln, Mazda, Land Rover, Volvo et Mercury. Toutefois, la firme ayant été contrainte de céder une grande partie de ses marques pour résorber des problèmes financiers, ce portefeuille a été réduit à seulement deux marques à compter de 2010.

Sur le créneau spécifique des véhicules 4x4, la firme américaine investit aujourd'hui tous les segments : du très populaire pick-up jusqu'aux fameux crossover en passant par les SUV, qui séduisent aujourd'hui de plus en plus les usagers. Mais au-delà de ces catégories génériques, Ford figure également parmi les pionniers sur les sous-segments des tout-terrains écologiques, c'est-à-dire les secteurs des 4x4 hybrides, électriques ou fonctionnant au biocarburant. Nous citerons ainsi, à titre d'exemple, la fameuse Ford Escape hybride, le premier modèle, toutes marques confondues, du segment des SUV hybrides.

Genèse des Ford 4x4

Comme pour la plupart des grands constructeurs automobiles, l'historique de la fabrication de tout-terrain pour Ford remonte à l'époque de la Seconde Guerre mondiale. En effet, contraint par le gouvernement américain de contribuer à l'effort de guerre pour soutenir les Alliés, Ford conçoit un petit véhicule militaire qui se démarque par sa motricité hors du commun lui permettant de se mouvoir et de progresser en milieu accidenté : la Ford GP, familièrement dénommée jeep un peu plus tard. Mis à part les jeeps, l'enseigne s'investit également dans la production de camions militaires tout-terrain, autant pour l'armée américaine que pour les troupes soviétiques de l'Armée rouge.

F-Series : le Ford 4x4 de légende

Malgré cette expérience très dense, la firme ne se fait véritablement connaître dans le segment des 4x4 qu'à la fin des années 1950, avec des modèles plus emblématiques comme les générations des Ford F-Series, le plus gros best-seller parmi tous les pick-ups vendus de par le monde pendant près de vingt-trois ans. C'est notamment la troisième génération de ce modèle, produit à partir de 1957, qui inaugure l'entrée de Ford dans le segment des 4x4 civils. Toujours extrêmement prisées par les collectionneurs, les F-Series sont aujourd'hui très cotées sur le marché des voitures d'occasion. Après les F-series, la marque poursuit son épopée dans le segment des 4x4 avec la production de la Ford Bronco, l'un des tous premiers SUV de l'histoire automobile. Ce modèle fut produit par la firme jusqu'en 1996.

Les différents modèles de tout-terrain Ford et leurs publics

Dans le segment des pick-ups, Ford a assis sa renommée contemporaine grâce aux différentes générations de sa Ranger. Produit depuis 1983, ce modèle très populaire a su en effet conquérir un large public grâce à sa robustesse éprouvée. Un fait qui explique sans doute l'énorme succès de ce modèle sur le marché des voitures d'occasion aujourd'hui encore. La dernière version de la Ford Ranger, produite depuis 2012, est à ce jour le premier 4x4 de ce segment à avoir réussi à récolter 5 étoiles aux très rigoureux crash-tests européens de l'Euro-NCAP. Malgré ces résultats probants, la firme ne semble plus désireuse donner une postérité au modèle. Les aficionados seront ainsi sans doute contraints de se tourner vers le secteur des voitures d'occasion pour se le procurer dans un futur proche. S'agissant par contre des SUV, c'est la Ford Explorer qui domine actuellement l'offre de la firme. Totalement redessinée et dotée de lignes extrêmement racées, la cinquième génération de ce modèle a séduit un grand nombre d'utilisateurs depuis sa commercialisation en 2010, même si elle a été quelque peu concurrencée par sa rivale directe, la Ford Kuga, le modèle phare de la marque sur le segment des crossover. Bien qu'un peu moins stylisée, la quatrième génération continue encore, elle aussi, à séduire les amateurs de voitures d'occasion jusqu'à ce jour.

Les Ford 4x4 et la concurrence

Malgré un ancrage bien marqué dans le secteur des 4x4, Ford doit faire face à une concurrence des plus rudes. Parmi ses adversaires directs les plus incisifs, on peut citer notamment Nissan, qui a réussi à s'imposer nettement sur le marché des crossover depuis 2013 grâce à sa petite Qashqai. Dans le secteur des SUV, la situation est comparable puisque la marque se débat contre des adversaires coriaces comme la Honda CR-V, la Dacia Duster, la Subaru Impreza ou encore la Volkswagen Tiguan, toutes classées par les sites spécialisés comme les meilleurs modèles actuels du segment des SUV, autant dans le neuf qu'en tant que voitures d'occasion. Côté pick-up, enfin, la plus sérieuse concurrente de la Ranger reste actuellement la Nissan Navara III.

Ford Ranger Wildtrack : modèle emblématique du secteur des pick-ups

Digne représentante de la marque dans le segment des pick-ups, la Ford Ranger Wildtrack, troisième génération de la lignée, a tout pour plaire, dont un robuste moteur 5 cylindres TDCI de 3,2 litres, développant près de 200 chevaux et servi par une boîte de vitesse mécanique ou automatique à 6 rapports, ainsi qu'une multitude d'options électroniques destinées à optimiser le confort de conduite du conducteur. Toutefois, le modèle pêche quelque peu par sa consommation (plus de 12 litres aux cent kilomètres) et ses rejets de gaz polluant, soit près de 274 grammes de CO2 rejetés par kilomètre.