Passer au contenu principal

Lamborghini Miura - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Lamborghini Miura

Lamborghini Miura

En 1966, l'industriel italien Ferruccio Lamborghini présente son nouveau modèle : la Lamborghini Miura. C'est sa première automobile de production possédant un moteur V12 en position centrale arrière, une architecture qui était jusqu'à présent seulement destinée à la course et considérée comme impossible ou inutile à mettre en place pour les véhicules routiers. Le modèle original a été produit entre 1966 et 1969. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

Lamborghini Miura : une voiture de sport haut de gamme

Sa forme agressive est en adéquation avec son nom : Miura, un taureau hispanique décrit comme l'un des plus dangereux, des plus fougueux et des plus combatifs. Si la Lamborghini Miura est signée par Bertone, elle est en réalité l'œuvre de Marcello Gandini, un jeune designer chez le grand carrossier turinois et qui sera reconnu plus tard avec la Lamborghini Countach. Cette voiture d'occasion reste jusqu'à aujourd'hui l'une des plus grandes réussites esthétiques des années 60. Ses dimensions sont parfaitement équilibrées. Avec une largeur d'1,78 m, une hauteur 1,10 m et une longueur de 4,39 m, elle donne l'impression de coller au plus près du sol. La Miura est légère, telle une véritable cylindrée de course, puisqu'elle ne pèse que 980 kg. En moins de 3 ans, la première génération a été construite à 474 unités. La Miura a eu son importance en marquant l'histoire : ce modèle a été érigé comme auto la plus rapide du monde, à l'époque, en détrônant Ferrari. À partir de là, les deux constructeurs automobiles se sont lancés dans une véritable bataille toujours dans cette quête de performance. Voluptueuse, brutale et élégante à la fois, la Miura fut le véhicule à acquérir à l'époque pour être dans la tendance.

Lamborghini Miura : un design intemporel et reconnaissable

Dès sa présentation au grand public, la Lamborghini Miura se veut être un chef-d'œuvre intemporel. Designé par un jeune prodige italien de 27 ans, Marcello Gandini, la Lamborghini Miura est le résultat d'une longue étude analytique qui a permis d'arriver à un coupé deux places très bas, aux lignes affûtées et totalement nouvelles pour l'époque. Cette voiture d'occasion dispose ainsi d'une esthétique recherchée couplée à une mécanique innovante. En effet, la carrosserie est divisée en trois sections : l'avant, le cockpit et l'arrière. Elles sont démontables séparément les unes des autres afin de faciliter, entre autre, l'accès au moteur. La boîte de vitesses, située derrière le V12, a été conçue pour faire partie intégrante du carter moteur afin d'économiser de l'espace. Dans sa première version, la manipulation a été jugée instable à grande vitesse en raison de la portance aérodynamique. Ces problèmes ont été traités pour les modèles ultérieurs. Ainsi, en 1969, la Miura P400S fait ses débuts avec un châssis renforcé et de nouveaux pneus à profil bas Pirelli. Sa puissance a été augmentée à 370hp au moyen d'orifices d'admission plus grands et plus rapides. Sa manipulation est de ce fait plus fidèle que la voiture d'origine tandis que la performance est restée inchangée. En 1971, l'ultime Miura est née sous la forme du P400 SV. Le véhicule a bénéficié de travaux de développement. Les suspensions arrière ont ainsi été augmentées et l'avant abaissé afin d'améliorer la portance aérodynamique. Le châssis a été rigidifié à nouveau et le moteur stimulé. Aujourd'hui, cette voiture d'occasion reste une véritable œuvre d'art, immortalisée comme l'une des plus belles réalisations de la marque.

Les motorisations

À l'origine, le moteur des premières Lamborghini Miura est un 12 cylindres alimenté par 4 carburateurs inversés triple corps Weber. Il permet d'atteindre 277 km/h. La puissance augmente à 370 ch en 1968 avec la Miura S et la vitesse passe à 288 km/h. La Miura devient alors, à la fin des années 60, l'automobile la plus rapide du monde. Les différentes versions qui vont succéder vont réussir à obtenir une courbe de puissance plus pleine et un meilleur fonctionnement à bas régime. Autant dire qu'il s'agit d'une voiture d'occasion plus proche du véhicule rare que d'une cylindrée facile à dénicher.