Passer au contenu principal

Lotus Elan - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Lotus Elan

Lotus Elan : la roadster anglaise par excellence

2 voitures, 2 époques. Aujourd’hui voiture de collection, la Lotus Elan des années 60 est un splendide roadster 2 ou 4 places typiquement à l’anglaise, popularisé notamment par la série « Chapeau melon et bottes de cuir » dans sa version cabriolet. Plus récente et moins chère en voiture d’occasion, la Lotus Elan M100 des années 90 est un cabriolet sport 2 places à traction avant, étonnant et assez rare. Bien que ces 2 modèles portent le même nom, il s’agit de voitures bien distinctes.

Lotus Elan et Lotus Elan M100 : des coupés sport de caractère

La Lotus Elan est un coupé 2 portes, 2 et 4 places, existant aussi en version cabriolet. Le nom Lotus Elan a été utilisé pour 2 voitures différentes qui ont été fabriquées à 2 époques bien distinctes. La première fut construite de 1962 à 1973, dans l’usine de Hethel en Angleterre. Cette Lotus Elan succède à la Lotus Elite qui n’a pas connu le succès escompté par la marque. Cette dernière décide d’insister en améliorant son concept de châssis poutre, rendant la Lotus Elan très légère (environ 600 kg) et rigide. Le constructeur réussit son pari : son modèle devient très populaire et fait décoller la marque, qui était jusque-là semi-artisanale. 14 ans après la fin de la commercialisation de la 1e Elan, le groupe américain Général Motors, qui devient entre temps propriétaire de la marque Lotus, décide de produire à nouveau des Lotus Elan, cette fois-ci à traction, s’adaptant à la demande des jeunes conducteurs de l’époque. De 1989 à 1995, le constructeur produit un cabriolet 2 places sous le nom Lotus Elan M100. Celle-ci est conçue en alliant légèreté, sécurité et habitabilité. Cette Elan M100 est d’abord fabriquée dans la même usine de Hethel au Royaume Uni, puis plus tard, de 1997 à 1999 à Ansan en Corée du Sud par le groupe Kia Motors. La M100 ne rencontre pas le succès attendu. Lotus espérait faire de gros volumes de vente avec un véhicule très fiable et facile à conduire. Seuls quelques milliers d’exemplaires sont produits, ce qui a pour conséquence une relative rareté sur le marché actuel de la voiture d’occasion.

Prix des Lotus Elan et Lotus Elan M100 d’occasion

La Lotus Elan des années 60-70 se retrouve sur le marché de la voiture d’occasion en France et en Europe à des prix oscillant entre 15 000 € et 40 000 €. Certaines voitures conçues pour la compétition peuvent exceptionnellement être à vendre à plus de 100 000 €. Ces exceptions mises à part, les écarts de prix peuvent refléter des différences d’état général, de kilométrage, des customisations spécifiques ou des versions différentes (les plus anciennes, Elan S1, S2 et 26R ont une cote plus élevée en occasion, alors que l’Elan Plus 2 est habituellement la moins chère). Pour ce qui est de la Lotus Elan M100, plus récente, les prix constatés pour les voitures d’occasion se situent dans une fourchette entre 6 000 € et 20 000 €. On note une légère tendance à la hausse, ce qui fait de ce modèle un bon investissement dans la perspective d’une future revente. Au sein de la gamme du constructeur anglais, spécialiste des sportives haut de gamme et des voitures de compétition (Formule 1), les Lotus Elan et Elan M100 font figure de petites voitures. Elles sont pourtant de véritables automobiles de luxe, pour lesquelles l’aspect plaisir prime sur le fonctionnel. Parmi les concurrentes principales du roadster Lotus Elan des années 60, il y a les anglaises Triumph Spitfire et Jaguar E-type et les américaines Shelby Cobra et Chevrolet Corvette Stingray. Ces voitures de collection sont toutefois à vendre à des prix plus élevés en occasion. Concernant la Lotus Elan M100, elle était en concurrence avec l’Alpine GTA, la Venturi 300 Atlantique et la Mazda MX-5. Cette dernière, sortie en même temps que la M100, est à propulsion, son design généralement plus apprécié, et ses équipements électriques sont irréprochables, ce qui n’est pas toujours le cas des Lotus Elan M100. Ajouté à cela, les coûts de production rendaient les Lotus plus chères que ses concurrentes. Toutefois, ceci ne reflète pas le marché actuel de l’occasion.

Motorisations et équipements des Lotus Elan et Elan M100

Les premières Lotus Elan S1 et S2 sont équipées d’un moteur essence Twin Cam 4 cylindres Lotus 1,5 l (1 498 cm3, 100 ch) puis 1,6 l (1 558 cm3, 105 ch). La transmission est à propulsion, avec boite de vitesse manuelle synchronisée à 4 rapports. La vitesse max. est de 185 km/h pour la 1e version et 192 km/h pour la suivante. L’accélération de 0 à 100 km/h se fait respectivement en 8,7 s et 7,5 s. La Lotus Elan 26R, version de course, est également dotée d’un moteur 1,5 l amélioré développant 150 ch. Les Lotus Elan S3 et S4 sont munies des mêmes motorisations, mis à part la S4 Sprint, équipée d’un moteur à grosses soupapes (« big valve ») de 126 ch. La SE (Special Equipment) possède un moteur 1,6 l optimisé de 115 ch à 6 000 tr/min. La Lotus Elan Plus 2, la moins chère en voiture d’occasion, est un coupé 4 places de luxe dérivé de l’Elan S3. Elle est pourvue d’un bloc essence 4 cylindres Twin-cam SE de 115118 ch de chez Lotus, puis d’un moteur 1,6 l (1 558 cm3) 126 ch « big valve ». Toujours à propulsion, la transmission est assurée par la même boite de vitesses manuelle synchronisée Ford à 4 rapports, puis par une boite Lotus à 5 rapports vers la fin de son évolution. Les phares pivotants, le hard top, le tableau de bord en placage bois (S2), puis les vitres électriques de série (à partir de la série S3) font partie des équipements que l’on peut retrouver sur une Lotus Elan d’occasion. La Lotus Elan M100 quant à elle, est équipée d’un moteur essence Isuzu 4 cylindres en ligne de 1,6 l (1 588 cm3) et 130 ch. Existe aussi une version 1,6 l turbo de 165 ch à 6 600 tr/min. GM possédait des parts du constructeur japonais, d’où l’utilisation de ces moteurs compacts, peu démonstratifs mais solides, performants et fiables. Le poids (une petite tonne) et la motorisation de la M100 lui permettent d’accélérer de 0 à 100 km/h en 7 s et d’atteindre 220 km/h en vitesse max. La transmission de l’Elan M100 est assurée par une boite de vitesses manuelle à 5 rapports. Plus tard, lorsque Kia rachète le modèle en 1996 (et le baptise Kia Elan), elle le dote d’un moteur essence Kia 4 cylindres en ligne de 1,8 l (1 800 cm3), développant 155 ch. Les finitions à l’intérieur de la M100, avec les confortables sièges baquets et le tableau de bord en plastique, sont moins esthétiques mais résistent bien à l’épreuve du temps. Certains modèles sont dotés d’une sellerie cuir. La oldtimer Lotus Elan et la youngtimer Elan M100 sont des voitures sportives pleines de style, de vivacité et de caractère, prisées sur le marché de la voiture d’occasion. Voilà 2 visions bien distinctes des roadsters anglais, des voitures aux personnalités singulières, qui ne laissent pas indifférent. L’une et l’autre sont des voitures idéales pour les férus de mécanique ancienne, nostalgiques ou fascinés par ces sportives cultes à la classe british indéniable.