Passer au contenu principal

Suzuki 2014 - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Suzuki 2014

La société Suzuki fut fondée par Michio Suzuki, et comme comme Toyota, elle est issue de l'industrie textile.

Dès 1937 Suzuki a créé son propre modèle, une version à quatre cylindres qui a mis sur 13 chevaux. Pendant les années 50 Suzuki développa la série des voitures Suzulight.

Le célèbre tout terrain Jimny est lui apparu en 1970, avec plusieurs variantes de châssis et le moteur. Il apparaîtra en 1998 en Europe. Immédiatement reconnaissable à sa boille ronde et sympathique, comme un héros de dessins animés, le Jimmy n'a jamais été totalement révolutionné, mais peu à peu amélioré. Comme un ami de longue date, on accepte ses défauts et on ne veut pas le brusquer....

A l'intérieur, la qualité est en hausse en 2014 grâce à un nouveau tableau de bord, un volant à trois branches et des garnissages de sièges inédits. Il est aussi doté de plusieurs nouveautés, l'indicateur de changement de rapport (GSI) afin d'optimiser la consommation de carburant, le contrôle de stabilité électronique (ESC), le système de contrôle de pression des pneus (TPMS)...

La motorisation reste cependant identique puisque le tout-terrain est toujours éqipé du 1.3 VVT essence de 85 chevaux. Une motorisation qui permet à ce mini 4×4 d'atteindre les 140 km/h, d'abattre le 0 à 100 km/h en 14.1 secondes pour une consommation mixte de 7.1 L/100 et 162 g de CO2/km. Bien sur la transmission « Drive Select 4×4? à commande électrique est toujours de série (le Jimny est un 4×2 en usage normal, mais on peut le passer en mode quatre roues motices en roulant jusqu'à cent kilomètres-heure) tout comme le système de freinage mixte, la direction assistée ou les deux essieux rigides.

Le 4x4 pas ruineux, rustique mais sympa , le cube à roues, est un véritable baroudeur, et il lui arrive même de tirer du gué des véhicules beaucoup plus chers...

Ce vieux pote a ses défauts connus, le châssis ou l'espace intérieur. Il est disponible en deux finitions seulement, mais s'affiche à des tarifs très serrés : en JX, il n'offre pas grand-chose: lève-vitres manuels, mais vaut seulement 13.000?. En JLX, il ajoute l'autoradio CD mp3, les vitres électriques, le verrouillage centralisé, des antibrouillards, des rétroviseurs électriques .

Deux options seulement: la peinture métallisée à 390?, et la climatisation à 990?. A ce prix là, pourquoi ne pas s'offrir un Jimny en occasion ? Sa rusticité en fait une valeur sûre, il n'a pas une bouille de frimeur mais est toujours aussi sympathique, et ses quelques rides font partie de son charme. Toutes les versions sont disponibles en occasion, mais celle de 2014 est quand même vraiment attirante...