Passer au contenu principal

Suzuki Santana - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Suzuki Santana

Suzuki Santana

4x4 compact idéal hors routes

Le Suzuki Santana (ou Suzuki Samurai) est une adaptation du Jimny pour le marché européen et mondial. Ce 4x4 de petite taille est léger, très performant hors route, amusant à conduire et reconnaissable entre mille. Il existe aussi en cabriolet hard top ou soft top. Les bas prix des voitures d’occasion tenteront les inconditionnels qui ne seront pas découragés par l’entretien ou la consommation de ces modèles anciens. Le style inimitable du tout-terrain japonais en séduira plus d’un. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

Le Suzuki Santana est un 4x4 de petite taille, très prisé et courant sur le marché de l’occasion. Il est apparu en 1985 et construit et vendu par la marque japonaise jusqu’en 2004. Le véhicule tout-terrain est aussi baptisé Suzuki Samourai sur le marché européen. Il s’agit en fait de la 2e génération du Suzuki Jimny, fabriquée à Hamamatsu au Japon depuis 1981. Le petit 4x4 Jimny a été adapté pour l’Europe et rebaptisé Santana ou Samourai (ainsi que plein d’autres noms : Caribbean, Katana, Sierra… en fonction des pays de commercialisation), avant d’être exporté et distribué sur le vieux continent et dans le reste du monde. Les premiers Santana pour le marché européen ont été fabriqués à Linares en Espagne, afin que la marque japonaise ne soit pas exposée aux restrictions du marché européen visant les véhicules importés de l’extérieur. Le Santana doit sa petite taille à l’idée initiale de Suzuki de créer une voiture conforme au concept japonais de « kei car ». Il s’agit de la plus petite catégorie de poids pour les voitures au Japon, leurs propriétaires n’ayant à s’acquitter que du minimum en ce qui concerne les taxes et les assurances auto. Le Santana a depuis légèrement grandi et de fait, est sorti de la catégorie « kei car », mais son poids et son gabarit toujours modérés constituent des atouts dans plusieurs domaines, notamment la maniabilité et la puissance nécessaire au franchissement d’obstacles.

Prix d’un Suzuki Santana d’occasion

Le prix d’achat d’un Santana neuf à l’époque de sa production était d’environ 13 000 €. L’équivalent actuel du Suzuki Santana, le Suzuki Jimny, est à vendre aujourd’hui à partir de 17 000 € neuf chez les concessionnaires. Le modèle ayant rencontré un certain succès y compris en France, une quantité notable de voitures d’occasions est disponible sur le marché national, voire les pays limitrophes. Les prix des occasions peuvent varier de 1 500 € pour un modèle de base et ancien, jusqu’à 8 000 € pour un Santana en très bon état. Il existe aussi des véhicules customisés par des professionnels, dont les prix à la revente explosent, de façon attendue compte tenu des budgets investis dans les équipements rajoutés. Parmi l’offre commerciale de Suzuki, plutôt destinée à un large public avec ses petites urbaines et ses berlines classiques, le 4x4 Santana (ou Samurai) occupait la partie haute de la gamme du constructeur japonais. C’est toujours le cas pour l’équivalent actuel du modèle, le 4x4 Jimny Suzuki. Dans la perspective d’achat d’une voiture d’occasion telle que le Suzuki Santana, il est raisonnable de se demander quelle va être l’utilisation principale du véhicule, et le fait de pouvoir comparer avec d’autres modèles du même type peut aider à y voir plus clair. Voici donc une sélection de 4x4 de petit gabarit, étant toujours en concurrence avec le Santana sur le marché de la voiture d’occasion : la Lada Niva son principal concurrent car un vrai tout-terrain, mais aussi le Daihatsu Taft, la Fiat Panda 4X4, la Mini Countryman, le Nissan Juke, la Skoda Yetii, ou la Suzuki SX4, de la même marque.

Evolution du modèle Suzuki Santana

Le Suzuki Santana est la variante pour le marché européen du Jimny, petit 4x4 vendu à partir de 1970 par la marque japonaise. Plus précisément : à partir de 1985, Suzuki a proposé ses modèles SJ410 et SJ413 sous différents noms en fonction des pays de distribution. Suzuki a vendu le Santana en France de 1985 à 2004. La firme a par la suite récupéré le nom initial Jimny pour la nomenclature des modèles du petit 4x4, et l’a distribué partout dans le monde sous ce nom unique. Le Santana a été vendu neuf sur le marché auto entre la 2e et la 3e génération du Jimny (soit les modèles SJ 410 et SJ 413). A partir de 1998, le 4x4 compact japonais a été muni de moteurs turbo diesel Peugeot et Renault sur le marché automobile en France. Le modèle qui a succédé au Santana est donc le Jimny de 3e génération.

Motorisations essence et diesel pour le petit 4x4 Suzuki

Dans les annonces de voitures d’occasion, le type de motorisation du Santana est un paramètre important à considérer. Le Suzuki Santana est au départ équipé de moteurs essence. La première salve de véhicules (modèles SJ 410 puis SJ 413) était fournie avec un moteur essence à carburation. Des versions à injection arrivent à partir de 1998 (sur le modèle SJ 413). Le moteur essence 1 l (970 cm3) 4 cylindres de 45 ch à 5 500 tr/min, dont la consommation oscille entre 8,8 et 10,1 l / 100 km, est accompagné d’une boite manuelle à 4 rapports. La voiture atteint 110 km/h en pointe. Après un premier restylage en 1992, le nouveau moteur est un 1,3 l (1 324 cm3) qui développe 64 ch à 6 000 tr/min. Il est couplé avec une boite manuelle à 5 rapports. La voiture consomme 9,5 à 11,5 l / 100 km. A partir de 1998, après un 2e restylage, le Santana est toujours équipé de motorisations essence et des moteurs diesel font leur apparition. La version diesel 1,9 TD est munie d’un moteur Peugeot (1905 cm3) puis, à partir de 2001, d’un moteur Renault 1,9 l (1 870 cm3) 4 cylindres de 64 ch à 4 500 tr/min, à injection électronique. Le véhicule consomme 8,6 l / 100 km et atteint la vitesse de 135 km/h. La transmission est assurée par une boite à vitesses manuelle à 5 rapports. La version essence possède un moteur 4 cylindres 1,3 l (1 290 cm3) également à injection électronique, développant 69 ch. Le véhicule atteint 130 km/h en vitesse max. et sa consommation mixte est de 8,4 l / 100 km. La puissance fiscale est de 7 CV. Sur l’ensemble des modèles, la transmission 4x4 est enclenchable à l’aide d’un bouton. Les suspensions sont à ressort à lames ou ponts rigides. La carrosserie a peu changé, à part la face avant, devenue un peu plus courbe. Outre les versions cabriolet, le Santana existe en version coupé 2 places, 4 places, ainsi qu’une version rallongée (long hard top). Tout est plutôt rustique sur ce véhicule, le moteur est facilement accessible. Cela dit, il est convenablement équipé en série pour l’époque, avec la direction assistée (à partir de 1998), des feux de brouillard et un anti-démarrage à code. La peinture métallisée fait partie des options. Le Suzuki Santana est resté un classique encore très prisé, attentivement recherché par les passionnés parmi les voitures d’occasion. L’engouement qu’il suscite trouve ses sources notamment dans ses performances incroyables en tout-terrain, sa maniabilité et son look unique, comme l’icône d’une époque, un état d’esprit. Le 4x4 est aussi un très bon utilitaire, pratique grâce à son petit gabarit et son poids autour d’une tonne, il a d’ailleurs été utilisé par les corps de police et de pompiers dans différents pays.