Volkswagen utilitaire - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Volkswagen utilitaire

Volkswagen utilitaire : l'histoire

À l'heure où le VW Caddy vient d'obtenir le titre de véhicule utilitaire léger de l'année 2014, où le VW California célèbre ses dix années de production et où se succèdent les séries limitées de l'Amarok et du Multivan, Volkswagen s'affirme comme l'un des leaders mondiaux du véhicule utilitaire. Le constructeur allemand part pourtant de loin, n'ayant longtemps proposé qu'un seul modèle, le Transporter. Tant et si bien qu'en 2009, lorsque General Motors vendait 1,45 million de véhicules utilitaires, Volkswagen dépassait à peine les 154 000. Sans compter bien sûr les poids-lourds de MAN et Scania, appartenant à la firme allemande respectivement depuis avril 2012 et mai 2014, Volkswagen tente depuis le début des années 2000 de rattraper son retard dans le domaine de l'utilitaire neuf et d'occasion, et va jusqu'à ravir la place de leader européen dès 2008.

À l'origine, la Volkswagen utilitaire n'est autre que le premier Transporter, sorti d'usine en 1956 : ce fourgon deviendra, quinze ans plus tard, l'emblème de la génération hippie et ne sera destiné au transport de marchandises qu'à partir de 1975. Ce n'est qu'en 2001 que Volkswagen décide d'enrichir sa gamme de véhicules utilitaires : la filiale Volkswagen Nutzfarhzeuge prend les rênes du segment à Hanovre, et le groupe investit un milliard d'euros dans ses usines d'Hanovre et de Poznan. Outre-Rhin, on ne parle plus de Transporter mais de gamme T4, qui inclut donc le fourgon mythique mais aussi un nouveau modèle, le Multivan. Avec la T5, s'ajoutent depuis 2009 la VW Caravelle et la California. En parallèle, Volkswagen imagine le Caddy, un fourgon de livraison urbain également disponible en version combi. Sortie en octobre 2003, sa dernière version a pour particularité de s'appuyer sur les technologies de deux voitures particulières, la VW Touran et la Golf V. VW utilitaire enrichit encore sa gamme en 2006 avec un utilitaire lourd, le Crafter, puis en 2010 avec un pick-up, l'Amarok.

VW utilitaire : le Transporter, un modèle mythique

Aujourd'hui, le fer de lance de l'utilitaire VW est essentiellement le Caddy, même si la gamme historique est l'actuelle « T5 », composée des Transporter, Multivan, Caravelle et California. T5 est en fait le nom de la plate-forme sur laquelle sont produits ces véhicules, mais signale aussi la cinquième génération du Transporter, produite depuis 2002. Ce véhicule se décline désormais en quatre versions combi, van, plateau et châssis-cabine, auxquelles on peut ajouter le camping-car California et son célèbre toit relevable en toile. Seize carrosseries et quatre motorisations Diesel TDI de 84 à 180 chevaux nouvelle génération, plus dynamiques et plus économiques, sont disponibles sur un marché où Volkswagen entend s'imposer comme il l'a fait ailleurs, notamment dans les domaines du confort de conduite et de la sécurité. La marque a pour cela équipé ses Transporter de la transmission intégrale 4Motion et d'une boîte à double embrayage DSG sept rapports, ainsi que d'un correcteur électronique de trajectoire.

Gamme T5 : des innovations constantes

Dans sa version familiale, c'est-à-dire la plus proche des véhicules de tourisme, le Transporter porte le nom de VW Multivan depuis 2003. Il est lui aussi décliné en plusieurs versions, dont la dernière est un tout-terrain baptisé Alltrack et présenté en mars 2014. Doté de la technologie BlueMotion, il se veut tout autant économique grâce au système Start & Stop, à la récupération de l'énergie au freinage et à des pneus à faible résistance au roulement. Dernier modèle de cette gamme T5, la Caravelle est destinée au transport professionnel de personnes. Les multiples innovations consenties par le constructeur tendent à donner davantage de valeur à ses modèles sur le marché des utilitaires d'occasion.

Le Caddy et ses multiples versions

Au moment de son lancement en 1980, le Caddy était un pick-up. Les choses ont bien changé ! Déjà en 1995, l'utilitaire Volkswagen avait pris des allures de ludospace. La troisième génération lancée en 2003, celle de la plateforme A5 commune au Touran et à Golf V, se décline en plusieurs versions transportant des marchandises comme des personnes. Pour ces dernières, Volkswagen a imaginé le Caddy Trendline BlueMotion TDI 102 chevaux et son espace passager modulable, mais aussi le Cross Caddy pour les amateurs de grands espaces (avec sièges chauffants et régulateurs de vitesse), ainsi que le Caddy Tramper (et Maxi Tramper) et son pack-camping. Pour les professionnels, les Caddy Van et Caddy Maxi Van proposent des volumes utiles de 3,2 et 3,8 m3, en conservant des longueurs raisonnables pour des utilitaires légers de 4,4 et 4,8 mètres, le tout avec ou sans porte coulissante. Les derniers modèles, que l'on trouve déjà sur le marché du véhicule d'occasion puisque sortis en 2012, sont motorisés en turbo diesel TDI 75, 102, 110 et 140 chevaux. Ces motorisations bénéficient d'une injection directe dite Common Rail, synonyme de silence en cabine, et de la technologie Bluemotion, permettant des économies de carburant et des émissions de CO² réduites. Côté pick-up, c'est donc le VW Amarok qui a succédé au Caddy en 2009 avec une version simple et double cabine. D'abord commercialisé en Amérique du Nord, le « loup » (en langue inuit) est disponible sur le marché français du neuf et de l'occasion depuis 2011. Il atteint aujourd'hui une puissance de 140 chevaux.

Le Crafter : un volume très confortable

Pour compléter sa gamme, VW utilitaire a lancé le Crafter, dont la dernière version date de 2011 et peut déjà se rencontrer sur le marché de l'occasion. Là encore, les versions sont nombreuses. On trouve le Crafter en combi toit moyen ou toit haut jusqu'à sept ou neuf places assises, en van avec des volumes de chargement variant de 7,5 à 17 m3, en plateau pour les chantiers à simple ou double cabine, et enfin en châssis-cabine. Véhicule robuste par excellence, le Crafter est dorénavant équipé d'un deuxième moteur biturbo TDI pour lequel Volkswagen annonce une consommation de 7,8 litres aux cent kilomètres et un couple maximal de 340 Nm.