Acheter Audi Q1 sur AutoScout24.fr

Trouvez le véhicule souhaité
Malheureusement, nous ne possédons pas de véhicule adapté à votre recherche. Nous vous proposons les alternatives suivantes

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Q1, le crossover urbain repensé par Audi

Rendue officielle par la marque allemande en 2013, l'entrée en production et la commercialisation du modèle Q1 sont annoncées pour 2016 par Rupert Stadler. Ce nouveau modèle se classe dans la catégorie Sport Utility Vehicle (SUV) actuellement en plein boom grâce à une demande qui ne cesse d'augmenter. Cette voiture qui se veut compacte dispose tout de même de cinq portes. Le nom du modèle, Q1, est donc contredit par le format du véhicule qui saura satisfaire une famille dans un environnement citadin. Le groupe Fiat Chrysler Automobile est en fait le propriétaire des noms « Q2 » et « Q4 » et a affirmé en 2015 ne pas vouloir le revendre à Audi et Alfa Romeo, intéressés par ce sigle. Faute de pouvoir agrandir sa gamme en usant de noms en cohérence avec les modèles proposés, la marque aux anneaux a dû finalement opter pour Q1. Audi offre en tout cas un véhicule premium et résolument citadin avec ce nouvel élément de sa gamme Q. Par son positionnement, la voiture vient compléter l'offre des SUV urbains jusqu'ici menée par Mini, mais Audi fait désormais la différence en proposant un crossover premium inédit dans son genre.

Un renouveau dans la ligne Audi

L'Audi Q1 s'affirme comme une évolution légère du style d'Audi par ses lignes courbes qui dérangent l'ordre géométrique auquel la marque allemande nous avait jusqu'ici habitués. Les flancs légèrement galbés de la voiture et les optiques arrière sont des innovations sur cette gamme en matière de design. L'ouverture à l'avant est également une nouveauté apportée par l'Audi Q1. En revanche, on retrouve une dissociation de la teinte du toit et de celle de la caisse que l'on peut déjà observer dans la gamme « A », ainsi que la calandre octogonale déjà très présente dans les différentes familles Audi. A l'intérieur, le cockpit et les bouches de ventilation ne changent pas par rapport aux autres membres de la famille « Q », mais les poignées de portes et certains habillages sont désormais revêtus de la couleur de la carrosserie, ce qui est exclusif. Avec un modèle assez court de 4,15 m de longueur pour une cinq portes, le Q1 est pensé comme un condensé de l'identité de la gamme Q. En dépit de ce petit format, le confort est au rendez-vous avec des fauteuils avant spacieux au niveau de la tête et des coudes. L'habitabilité est aussi appréciable à l'arrière de la voiture : le coffre de 405 litres pourra suivre les habitudes de vie d'une petite famille. Côté connectivité, Audi décline une panoplie complète qui comprend Androïd, iOS et Carplay, un cockpit virtuel avec deux modes d'affichage et les différentes aides à la conduite (radar piéton, etc.) que l'on retrouve désormais dans la majorité des citadines. Autre nouveauté importante apportée par le Q1 : une toute nouvelle plate-forme MQB0 qui est elle-même une version réduite de l'habituelle MQB de l'Audi A3. Celle-ci sera probablement utilisée pour d'autres modèles Volkswagen. L'Audi Q1 évoque ainsi par bien des aspects l'A1 sortie en 2010, qui est un succès notoire sur le marché de la voiture d'occasion. L'association du luxueux et du sportif était une formule déjà exploitée par l'A1, que le Q1 a su reprendre sur le format crossover.

Une déclinaison complète des motorisations

L'Audi A1 offrait déjà 58 combinaisons de motorisation possibles, toutes très appréciées sur ce segment en voiture d'occasion grâce à leurs performances reconnues et durables. Le Q1 Audi, dans un premier temps, propose un nombre plus restreint de moteurs, reposant sur les blocs TFSI de 86 à 150 chevaux. En essence, il décline un trois-cylindres 1.0 TSFI de 95 et 115 chevaux, ainsi qu'un quatre-cylindres 1.4 TSFI de 150 chevaux. En diesel, il présente le trois-cylindres 1.4 TDI de 90 chevaux ainsi que le 1.6 TDI et le 2.0 TDI de 150 chevaux. Selon la puissance choisie, l'Audi Q1 se dote d'une transmission à deux ou quatre roues motrices, mais aussi de boîtes manuelles et automatiques S tronic. Une déclinaison SQ2 est annoncée dans un deuxième temps, elle pourrait comprendre un 2.0 TFSI de 230 chevaux. Enfin, une motorisation hybride devrait faire son apparition en s'appuyant sur la technologie e-tron que l'on a déjà pu voir sur l'A3 Sportback. Les premiers chiffres indiquent une autonomie de 50 km en mode électrique. L'Audi Q1 apporte donc un vent de nouveauté dans la gamme « Q » tout en prolongeant l'esprit qui anime déjà l'A1 et l'A3.