Essai: Lexus GS-F – La mélodie du bonheur

Après plusieurs années de carrière, Lexus a finalement décidé d'équiper la GS du même moteur que celui de la RC F : un gros V8 atmosphérique de 477 chevaux. Le résultat ? Une grande berline à la sonorité terriblement attachante.

Notre essai débute par un parcours urbain. Un terrain de jeu qui, a priori, ne sied pas vraiment à une grande berline présentée comme sportive. Pourtant, la GS F y étale rapidement ses qualités de familiale luxueuse. Son habitacle spacieux permettra d'accueillir toute la famille sans contrainte et présente un niveau de finition digne du positionnement premium de la marque. On regrettera cependant l'utilisation de quelques plastiques durs ainsi qu'un dessin de l'instrumentation de bord qui apparaît comme daté par rapport à certaines rivales.

Confortable en ville

Malgré son positionnement de sportive, la GS-F se montre plutôt confortable dans cet environnement urbain. L'amortissement étonne par son confort, la boîte de vitesse à huit rapports s'avère très rapide tandis que le V8 reste discret en mode normal ou éco. La consommation dans ces conditions est évidemment loin d'être raisonnable et avec 25 litres/100 km, le V8 atmo rappellera les vertus du downsizing aux intéressés.

La révélation

Mais très vite, il nous tarde de libérer ce V8 atmosphérique de 5 litres de cylindrée et nous sortons de la ville tout en tournant la molette sur le mode Sport. À la première ligne droite dégagée, on enfonce l'accélérateur et là, la mélodie du bonheur débute ! Le V8 hurlant propulse la GS F en avant très rapidement : 0 à 100 km/h en 4,6 secondes. Mais plus que les chronos, ce sont les sensations auditives qui marquent le plus. Rageur jusqu'à 4.000 tours/minutes, le V8 5,0l change de sonorité passé ce cap pour entrer dans un registre plus aigu tout aussi agréable.

Grande routière très rapide

Un vrai bonheur qui ne s'accompagne toutefois pas d'un comportement aussi extrême que sa sonorité. La GS F s'avère être plutôt une grande routière très rapide qu'une pure sportive. Même si certaines rivales allemandes comme les BMW M5 ou Mercedes E63 AMG proposent une conduite plus virile ou précise, elles jouent dans une catégorie supérieure et affichent une puissance plus élevée et un prix en conséquence.

Proposée à partir de 99.900€, la Lexus GS F paraitra plus chère qu'une Audi S6 mais s'en distinguera par son exotisme et son équipement plus fourni. On retrouve ainsi en série de superbes sièges sport, un GPS à grand écran, un système audio Mark Levinson ainsi que différents systèmes de sécurité comme le régulateur de vitesse adaptatif ou le système de pré-collision.

Comme la Lexus RC F avant elle et en attendant la commercialisation du coupé LC, la GS F prouve que les Lexus ne se limitent pas à de simples Toyota hybrides recarrossées. La Lexus GS F propose une solution alternative aux berlines sportives allemandes et régalera son conducteur par un V8 atmosphérique à l'ancienne à la sonorité enchanteresse.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Concours de Monaco : De l'art dans les rues

Afficher plus