Comment importer une voiture d'Italie

Pourquoi importer une voiture d'Italie ? Le marché de l'automobile est moins cher qu'en France. Les prix de vente pratiqués sont entre 15 et 20% moins chers que dans l'Hexagone.

Acquérir une voiture en Italie n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît.

Les prix de vente pratiqués sont entre 15 et 20% moins chers que dans l'Hexagone.

Comment faire pour importer une voiture d'Italie ?

Acquérir une voiture en Italie n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît. Il existe de nombreux sites connus qui, malheureusement, n'actualisent pas forcément leurs annonces. Une fois qu'un véhicule est repéré, de nombreuses vérifications et démarches administratives sont à mettre en oeuvre. A moins d'être un professionnel et de parler italien, mieux vaut s'adresser à une agence spécialisée.

Les avantages de s'adresser à une agence.

Importer une voiture d'Italie par le biais d'une agence vous donne l'assurance d'être en conformité avec l'administration italienne. Votre achat est sécurisé et le rapatriement du véhicule est organisé. Ce qui vous épargne ainsi la recherche d'une assurance acceptant de prendre le véhicule en charge avec des plaques d'immatriculation étrangères. En effet, une voiture importée en France ne doit pas être gagée, et doit être pourvue d'une immatriculation provisoire, celle-ci attestant de la validité de la vente. Beaucoup de voitures en Italie sont achetées en ""leasing"", sorte de location avec option d'achat. Pour effectuer l'acquisition, un employé de l'agence vérifie en tous points le professionnalisme du vendeur et l'état du véhicule. Une fois l'accord conclu, vous pouvez bloquer le véhicule en versant un acompte, et vous octroyer un délai de rétractation. S'adresser à une agence vous permet de gagner du temps pour l'organisation du voyage et le rapatriement du véhicule. Elle vous représente également en cas de litige avec le vendeur et s'occupe des éventuelles négociations.

Quelles sont les démarches à effectuer en France ?

Une fois le véhicule rapatrié en France, il faut s'occuper de l'immatriculation. Si le vendeur ne vous l'a pas fourni, vous devez obtenir un certificat de conformité. Vous pouvez vous le procurer via Internet pour une somme comprises entre 80 et 120 euros. Si le véhicule a plus de quatre ans, il faudra effectuer un contrôle technique. Une fois le certificat obtenu, vous devez adresser aux impôts une demande de quitus fiscal, prouvant que votre nouvel achat est en situation régulière. Pour cela vous devez fournir la facture d'achat, une photocopie de votre carte d'identité et un justificatif de domicile. Quand tous les documents nécessaires sont en votre possession, adressez vous à votre préfecture avec les documents originaux ainsi que les justificatifs d'identité et de domicile pour faire une demande d'immatriculation. Veillez également à fournir une enveloppe affranchie à votre nom pour recevoir votre certificat provisoire.

Les sociétés spécialisées dans l'importation de véhicules proposent différentes prestations. La première vous offre une assistance téléphonique auprès du vendeur mais vous êtes en charge de toutes les procédures administratives et du rapatriement du véhicule. La plus complète prend directement contact avec le vendeur, fait toutes les vérifications nécessaires, s'occupe de fournir des plaques d'immatriculation provisoires et prend en charge le rapatriement.

Tous les articles

L'entretien de vente parfait

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles

Comment importer une voiture d'Allemagne

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles

Paiement en toute sécurité

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles
Afficher plus