Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio : comme le bon vin

Avec la mise à jour de son Stelvio, Alfa Romeo en a profité pour corriger quelques petits défauts par-ci, par-là. Il en va de même pour sa version sportive Quadrifoglio. Heureusement, le cœur de la bête reste inchangé.

Alors que beaucoup de marques viennent jouer dans la cour des voitures sportives avec l'ajout d'un nouveau "super-SUV", ces modèles sont généralement un atout marketing mais sans plus. Comparés à une berline, ils ne font pas le poids. C'est le cas pour tous…sauf pour les Italiens !

AS24 Test Alfa Romeo Stelvio en Giulia Quadrifoglio

Bons gènes

Eh oui, la différence avec l'Alfa Romeo Stelvio est qu'il fut développé – en conjonction avec sa petite sœur, la Giulia – de prime abord comme un SUV ultra-sportif baptisé Quadrifoglio. Une version qui s'est ensuite vue édulcorée pour les motorisations ordinaires. Voilà donc pourquoi sa plateforme (Giorgio) comprend d'office un arbre de transmission en fibre de carbone, la propulsion arrière et un train avant révolutionnaire qu'Alfa qualifie de semi-virtuel. Concrètement, il offre aux gommes avant la meilleure zone de contact possible avec le sol afin de bénéficier du meilleur mordant. Bref, en Italie, on ne rigole pas – enfin plus – avec la conduite dynamique !

Bonne nouvelle pour 2020: ces bons gènes, faisant partie intégrante des derniers modèles d'Alfa Romeo, sont toujours présents. Eh oui, les deux autos se mettent à jour avec quelques petites nouveautés, mais l'essentiel reste indemne. Ouf !

AS24 Test Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio statisch

Revu et corrigé

Il faut dire que, lors du lancement de l'Alfa Romeo Stelvio en 2017, personne n'avait alors émis de critiques négatives par rapport au châssis. Non, les points noirs se trouvaient principalement dans l'habitacle. Alfa Romeo a écouté et les choses ont changé ! Quadrifoglio ou non, tous les Stelvio s'équipent désormais d'une nouvelle console centrale. Elle accueille un nouvel ensemble de commandes au ressenti bien plus qualitatif qu'avant, un nouvel accoudoir central et même la recharge sans fil en option.

Juste au-dessus, on trouve un tout nouveau système d'infodivertissement. Il s'équipe d'un écran de 8,8" qui, en plus d'être plus grand que celui qu'il remplace, est également tactile. Ce nouveau système représente un sacré bond en avant pour Alfa Romeo ! Les produits de la marque peuvent enfin faire concurrence aux marques premium. Il était temps ! En sus, la mise à jour du Stelvio se conclut par l'ajout de quelques coloris, quelques accessoires en fibre de carbone et une série d'assistances à la conduite supplémentaires.

AS24 Test Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio dashboard

La perfezione

Bref, voilà pour ce qui est des évolutions présentes à la suite de ce récent facelift. Maintenant, passons à ce qui ne change pas. Eh oui, Gloire aux dieux des moteurs à combustion et fichtre les émissions, le fabuleux V6 biturbo prend toujours place sous le capot de cette version Quadrifoglio. Pour rappel: d'une cylindrée de 2,9 litres, il produit 510 ch et 600 Nm de couple à partir de 2.500 tr/min.

Développé en collaboration avec Ferrari – shuuut, c'est un secret – ce moulin essence est bourré de caractère. De plus, il peut désormais chanter à travers un d'échappement en titane de chez Akrapovic ! Comme toujours sur le Stelvio, il s'associe à une boîte automatique à 8 rapports de chez ZF et la transmission intégrale à vectorisation de couple active sur le train arrière.

AS24 Test Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio Akrapovic

(Best) Italian job

Avant de vous parler de la conduite dynamique aux commandes de ce SUV de 510 ch, on le prend…sur autoroute. Suivez-vous. Ici, on découvre un véhicule au tempérament fondamentalement sportif mais dont le confort n'est pourtant pas délaissé. Les suspensions adaptatives font un bon boulot tandis que le double vitrage (nouveauté) réduit les bruits aérodynamiques. In fine, le confort général s'en trouve accru. D'ailleurs, la direction nous semble aussi mieux calibrée. Alfa Romeo ne l'avouera jamais – et ne l'indique nulle part – mais on suspecte que les ingénieurs italiens ont retravaillé la programmation de l'assistance. La direction s'en trouve ainsi moins brusque au point central mais toujours aussi directe.

Allez, sortons de cette route monotone. Au détour d'un village, le tarmac se tord devant nous. On passe la boîte en mode manuel et on sélectionne le mode de conduite Race. Deux rapports en moins et le moteur se réveille. Hop, premier tournant. Wow. Le nez de la bête plonge vers la corde avec vivacité tandis que le roulis semble inexistant et l'accroche imperturbable. Ce grand SUV se serait-il transformé en berline super-sportive? On pourrait le croire à la façon dont il enchaine les courbes. Quel plaisir !

AS24 Test Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio versnellingsbak

Verdict

Avec la légère mise à niveau de son Stelvio, Alfa Romeo corrige ses petites erreurs de jeunesse sans pour autant retirer la fougue de son SUV ultra-sportive. Aucun doute : cet Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio reste, encore et toujours, le plus sportif et le plus dynamique de tous.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test comparatif: Alfa Brera vs. Audi TT vs. Mazda RX-8 – Les sportives nouvelle génération

Essais · Comparer les essais
Afficher plus