Passer au contenu principal
Message

Après ta connexion, tu pourras utiliser AutoScout24 de manière optimale

  • Synchronisation des favoris
  • Sauvegarder les recherches
  • Placer ton annonce

Citroën ë-C4 : excentrique et électrique

Le successeur du Citroën C4 Cactus prend la forme de cette nouvelle C4 pleine de volonté. Elle existe également en version électrique : la ë-C4. Autoscout24 l'essaie.

Avec cette nouvelle Citroën C4, les Français font d'une pierre deux coups. Ou plutôt : trois coups. Car la nouvelle venue ne remplace pas seulement le C4 Cactus d'origine et la C4 plus compacte, mais elle signifie aussi un pas en avant dans l'offensive électrique française. La C4 fait ses débuts en tant que ë-C4, et ce e à tréma signifie dans le style maison français qu'elle est équipée d'un système de propulsion entièrement électrique.

AS24 Citroën statisch voor

Encore une fois différente

La Citroën ë-C4 doit sa propulsion électrique à ses dessous : la plateforme CMP, partagée avec les Peugeot 208 et 2008, et les Opel Corsa et Mokka. Ce n'est pas une coïncidence si ces modèles sont tous dotés d'une variante entièrement électrique, car la plateforme a été conçue avec des batteries et des moteurs électriques en tête. Cela signifie également un empattement légèrement plus long : avec 2,67 m, cette ë-C4 fait mieux que les modèles qu'elle remplace. Avec une longueur totale de 4,36 m, elle est plus proche de la C4 classique qu'elle remplace que du C4 Cactus.

Le design de cette nouvelle ë-C4 est pour le moins excentrique. Les fameux airbumps sont depuis longtemps réduits à une étroite bande au bas de l'encadrement de la porte, mais à l'avant, elle combine les feux séparés de style Citroën avec un capot haut. De profil, elle opte clairement pour une posture de crossover, avec une garde au sol légèrement plus élevée et des protections en plastique autour des passages de roue. À l'arrière, la ligne de toit s'incline de manière significative, ce qui la place entre une compacte et un SUV coupé. Citroën fait même référence à la C4 Coupé du début des années 2000 et même à la GX d'antan. De notre côté, on est moins charmés par la visibilité arrière, qui a dû faire place au design.

AS24 Citroën dashboard

Classique

Le point positif est que cette ë-C4 offre le même volume de coffre que la nouvelle C4 normale : 380 litres avec la banquette arrière relevée, 1.250 litres avec la banquette arrière rabattue. À l'avant, vous disposez d'un espace assez important, tandis qu'à l'arrière, l'espace est plus limité en raison de la ligne de toit inclinée. À l'intérieur, il faut un peu plus d'efforts pour retrouver la même ambiance joyeuse que dans le C4 Cactus, mais Citroën a fait de son mieux pour rendre l'habitacle aussi confortable que possible.

Les sièges souples Advanced Comfort font leur réapparition, le tableau de bord numérique est agréable à l'œil et il y a même des commandes physiques pour la climatisation. Il y a même un support pour tablette et un tiroir de rangement pratique au-dessus de la boîte à gants. Quelques petits soucis apparaissent cependant : l'ergonomie des écrans pourrait encore être plus logique, les appuie-tête pourraient être un peu moins inclinés, et la tendance énervante de PSA à forcer de maintenir le bouton de démarrage enfoncé suffisamment longtemps pour démarrer la voiture est également présente ici.

AS24 Citroën rijdend voor

Puissance électrique

Citroën propose des moteurs traditionnels essence et diesel, mais la version que nous avons pu essayer est la version électrique. La ë-C4 utilise un groupe motopropulseur désormais familier : un moteur électrique de 100 kW (136 ch) et 260 Nm, et une batterie lithium-ion de 50 kWh. Pour obtenir la pleine puissance, la ë-C4 doit être placée en mode de conduite Sport, elle pourra ainsi atteindre 100 km/h en un temps respectable de 9,7 secondes. Ce n'est pas un foudre de guerre, mais ce n'est pas ce que les Français avaient en tête : si les suspensions à butées hydrauliques progressives n'offrent pas l'effet de "tapis volant" que Citroën aime propager, les amortisseurs savent tout de même gérer les kilos supplémentaires du pack batterie. Le confort de conduite est excellent, surtout pour une voiture électrique à amortissement passif.

En revanche, l'autonomie est un peu plus sensible aux températures. Selon le cycle WLTP, on peut parcourir jusqu'à 350 km avec une pleine batterie, mais lors des premiers jours frais du printemps de cette année, nous n'avons réussi à couvrir qu'un peu moins de 240 km. Ce n'est pas beaucoup, bien que Citroën propose un mode de conduite éco et la récupération de l'énergie au lever de pied grâce à la fonction "B" sur la commande de boîte pour limiter les dégâts. Heureusement, un chargeur embarqué triphasé de 11 kW est fourni de série, limitant le temps de charge à cinq heures. La charge rapide à 100 kW vous permet d'amener la batterie à 80 % en 30 minutes.

AS24 Citroën rijdend achter

Conclusion

Le style sympa du C4 Cactus a fait place à un nouveau design original. Un modèle qui divise les opinions, mais qui ne laisse pas paraître à l'extérieur ses dessous électriques. À 35 600 euros, cette Citroën ë-C4 se situe dans la même gamme de prix que ses camarades électriques de PSA, mais elle peine à exceller dans tout ce qui est électrique. Sauf pour ce qui est du confort de conduite, que Citroën assure, comme il se doit.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Essais Citroën "100 ans de confort" : la CX

Essais · Citroen

Centenaire de Citroën : nos essais "100 ans de confort"

Essais · Citroen

Test comparatif: Suzuki Alto vs. Citroën C1 – Vert citron et rouge framboise

Essais · Comparer les essais
Afficher plus