Passer au contenu principal
Message

Après ta connexion, tu pourras utiliser AutoScout24 de manière optimale

  • Synchronisation des favoris
  • Sauvegarder les recherches
  • Placer ton annonce

Opel Mokka-e : le renouveau du Blitz

La deuxième génération d'Opel Mokka, désormais dépourvue de X, chamboule les habitudes de la marque avec un style distinctif, des technologies innovantes et, surtout, une motorisation 100% électrique.

Depuis son rachat par le groupe français PSA (devenu désormais Stellantis), Opel semble avoir été placé comme joueur de second rôle. Certes, la marque n'était pas sur le banc de touche, notamment grâce à ses nouveaux modèles comme la Corsa ou le Grandland X, mais elle ne faisait pas figure de proue non plus. Mais ça, c'était avant l'arrivée du Mokka !

AS24 Mokka voor

Crise d'adolescence

Après être sorti des têtes pensantes de General Motors, la première génération de Mokka, ensuite rebaptisé Mokka X, fut un franc succès. Assez pour que les nouveaux Big Boss de chez PSA remettent le couvert avec une nouvelle génération. Mais cette fois-ci, le petit crossover porte sur ses épaules bien plus que quelques ambitions de vente. Eh oui, ce Mokka incarne le renouveau d'Opel.

Un fait qui saute aux yeux au premier coup d'œil sur sa carrosserie. C'est sûr : il ne passera pas inaperçu ! Chose rare chez Opel. En plus de ses formes trapues, il inaugure une nouvelle identité familiale qui passe par une calandre vêtue de noir brillant et qui relie les deux feux avant. En option, ce crossover peut même s'équiper d'un capot et/ou d'un toit noir.

AS24 Mokka vizor

"Pure"…et sobre

Cette crise d'adolescence qu'incarne le nouveau Mokka passe également par l'habitacle. Ici, à part le volant et deux trois commandes, rien n'est reconnaissable des autres Opel. On découvre une planche de bord tout en horizontalité complètement dominée par deux écrans. Ensemble, ils forment ce qu'Opel baptise le "Pure Panel". Il s'agit en fait d'un bloc rassemblant une dalle de 12" pour l'infodivertissement et un écran de 10" chargé d'afficher l'instrumentation digitale.

On y reconnaît le software du groupe PSA, mais le tout est proprement intégré dans un ensemble bordé d'une petite ligne de chrome. Heureusement, les Allemands persistent et conservent les commandes de climatisation physiques, placées juste en dessous. Ouf ! Pour le reste, on découvre un habitacle à la finition peu gratifiante – beaucoup de plastiques durs ou brillants et donc facilement rayables – tandis que l'habitabilité semble légèrement en retrait par rapport à la génération précédente.

AS24 Mokka interieur

Électron partagé

Sous sa robe flamboyante, ce nouveau Mokka reprend la plateforme modulaire CMP du groupe français, déjà étrennée par la Corsa ou la Peugeot 208. Elle lui offre donc toute une série de technologies et de motorisations. Elles vont du 1.2 PureTech essence au diesel de 1,5 litre et même à l'électrique ! Eh oui, le nouveau Mokka-e s'équipe du même ensemble que la Corsa-e.

Il embarque donc une batterie de 50 kWh qui alimente un moteur électrique de 100 kW (136 ch). D'après la marque, son nouveau crossover électrique dispose d'une autonomie de 320 km d'après le cycle WLTP. Comme ses frères et sœurs buveurs d'électrons, le Mokka-e accepte la charge rapide jusqu'à 100 kW, lui apportant 100 km d'autonomie en seulement 12 minutes.

AS24 Mokka rijdend

Dynam(électr)ique

C'est exactement cette nouvelle version que nous avons eu l'occasion de prendre en main pour un court essai d'une trentaine de kilomètres…en plein cœur de l'hiver. Vu la distance de l'essai et les conditions exceptionnelles, notre consommation ne peut être proche de la réalité. Cependant, les 18 kWh/100 km affiché par notre modèle d'essai reste convenables, vu de la situation.

Laissons la conso de côté, et concentrons-nous sur la conduite. Une fois que la route se tord, un point devient évident. Comme la Corsa, Opel présente ce Mokka comme un crossover dynamique et, pour une fois, le marketing ne ment pas! De courbe en courbe, le petit baroudeur brille par son agilité et son amortissement qui mêle confort et maintien de caisse.

AS24 Mokka achter

Verdict

Alors que le nouveau Mokka s'affiche à 22 600 €, cette version électrique demandera un gros supplément puisque son entrée de gamme commence à 36 200 €. Cependant, cette facture est en lien avec la concurrence. Outre ce surcoût, on regrettera une finition faisant la part belle aux plastiques durs, une habitabilité moyenne et un coffre réduit (310 l). Cela étant, le Mokka-e a beaucoup à offrir. Que ce soit en terme d'agilité, de technologie ou de motorisation électrique, il se montre très convaincant.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Opel Corsa : Eh ben ça marche !

Essais · Opel

Opel Astra 2020 : GM a encore frappé.

Essais · Opel

Test comparatif: Opel Antara vs. Land Rover Freelander – Ville, campagne et rivières

Essais · Comparer les essais
Afficher plus