Passer au contenu principal
Message

Après ta connexion, tu pourras utiliser AutoScout24 de manière optimale

  • Synchronisation des favoris
  • Sauvegarder les recherches
  • Placer ton annonce

Toyota Rav4 hybride : Aboutissement

Depuis son apparition sur le marché en 1994, le Toyota Rav4 a fait bien du chemin. Il en est déjà à sa deuxième génération d’hybride, et se montre plus abouti que jamais.

Cela fait donc déjà 25 ans que le Toyota Rav4 sillonne les routes. Oui, les routes plutôt que les chemins, car rappelons qu'il a en quelque sorte été l’un des précurseurs du genre SUV. Comprenez que malgré son apparence de 4x4, comme on disait encore à l’époque, son comportement avait été étudié pour être plus proche de celui d’une berline que d’un authentique franchisseur. Depuis lors, les générations se sont succédé et les temps ont changé. Le diesel n’est plus disponible et Toyota ne laisse plus maintenant le choix qu’entre essence ou hybride.

2019-toyota-rav4-ext-10-139200

Préférence hybride

C’est sans conteste la motorisation hybride qui est la plus recherchée par les clients. Proposée depuis 2016 sur la précédente génération de Rav4, elle a recueilli les faveurs d’une écrasante majorité de clients en Europe de l’Ouest qui, en 2018, étaient 85% à préférer le Rav4 en version hybride. Pour cette nouvelle génération, le diesel est complètement oublié et le choix est donné entre un bloc essence 2,0l de 175 chevaux et une motorisation hybride développant 218 chevaux en version traction avant, 222 chevaux en version traction intégrale. C’est la version deux roues motrices qui fait l’objet de notre essai.

2019-toyota-rav4-ext-06-378492

Plus puissant

Sous le capot de cette cinquième génération, on trouve donc un nouveau quatre cylindres essence 2,5l à cycle Atkinson, associé à un moteur électrique de 88 chevaux dans le cas de notre version, tandis que la version à transmission intégrale a droit un moteur supplémentaire de 40 chevaux. La puissance atteint donc 218 chevaux alors qu’elle était limitée à 197 chevaux dans la génération précédente. Cela permet de revendiquer des chiffres d’homologation très raisonnables : à peine 4,5l/100 km et des émissions de CO2 de 102 g/km. Le tout associé à un beau chrono de 8,4 secondes pour le 0 à 100 km/h.

2019-toyota-rav4-ext-11-659365

Plus discret

En pratique, malgré sa puissance importante, le Toyota Rav4 ne s’affirme tout de même pas comme un foudre de guerre. Il est vrai qu’en activant le mode « Sport », il affiche de belles performances et des reprises assez toniques, mais son comportement reste placide, plutôt confortable que dynamique. C’est donc surtout en mode normal que l’on appréciera le Rav4 hybride. Très abouti, son groupe hybride passe discrètement du moteur essence à l’électrique et se montre plutôt agréable en ville. Et ce d’autant plus que le désagréable effet de moulin à café est plus discret. Certes, on subit toujours le bruit du moteur constant en cas de grosses accélérations mais cela arrive moins souvent que par le passé.

En ville, nous avons relevé une consommation moyenne de 6,0l/100 km, ce qui est plus que correct pour un grand SUV comme celui-ci. Mesurant 4,60 mètres, le Toyota Rav4 offre une très belle habitabilité tant à l’avant qu’à l’arrière où les passagers profiteront d’un bel espace aux genoux. Malgré l’architecture hybride, le Toyota Rav4 affiche en outre un volume de coffre confortable de 580 litres.

2019-toyota-rav4-int-01-721914

Toyota Rav4 hybrid
Moteur 4 cylindres, 2487 cc + moteur électrique
Puissance 218 ch à 5.700 t/min
Couple 221 Nm à 3.600 t/min
0-100 km/h 8,4 sec
Pointe 180 km/h
Conso 4,5 l/100 km
CO2 102 g/km
Prix 42.070€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

30 ans cette année : Toyota MR2, la mini-Ferrari nippone

Essais · Toyota

Toyota Camry : Cannibale ?

Essais · Toyota
Afficher plus