Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.
Message

Après ta connexion, tu pourras utiliser AutoScout24 de manière optimale

  • Synchronisation des favoris
  • Sauvegarder les recherches
  • Placer ton annonce

Toyota Yaris : petite révolution

La petite Toyota fait peau neuve et elle en profite pour faire le plein de personnalité. Se voulant citadine idéale, la Yaris adopte une série de motorisations renouvelées, dont un ensemble hybride. La transformation a-t-elle porté ses fruits ?

La Yaris : c'est une réelle institution chez Toyota. Depuis la fin du siècle dernier, la petite japonaise se présente comme gage de sécurité, fiabilité et, plus récemment, frugalité avec sa version hybride. Cela étant, les points noirs de cette motorisation soi-disant écolo assombrissaient vite le tableau. Est-ce que Toyota arrivera à changer cela ?

AS24 Yaris hybride logo

Feuille blanche

Au vu des nouveaux modèles produits par la marque, on attend beaucoup de cette nouvelle citadine. Première bonne nouvelle : ce nouveau modèle repose sur une toute nouvelle plateforme GA-B, qui reprend les principes du soubassement modulaire TNGA partagé par les dernières Toyota.

Ces nouveaux dessous ont permis aux ingénieurs de complètement changer les proportions de la Yaris. Ainsi, elle perd 40 mm en hauteur mais gagne quelque 50 mm en largeur tandis que les voies s'élargissement de 57 mm. Au total, alors qu'elle ne mesure toujours moins de 4 m, la nouvelle Yaris bénéficie d'un empattement de 50 mm plus long.

AS24 Yaris rijdend voor

Look at me!

À nouvelle plateforme, Toyota associe un design plus…frappant ! Et c'est le moins qu'on puisse dire. Qu'on apprécie ou pas, force est de constater que la Yaris n'a plus rien d'une citadine "produit blanc". Avec ses grandes jantes (jusqu'à 17 pouces en option), sa grande calandre noire, son toit de couleur contrastée (option) et ses hanches prononcées par ses feux arrière, elle ne passera pas inaperçue.

Aussi, de par sa ligne de toit plus basse et son esthétique plus trapue, cette nouvelle Yaris paraît plus petite qu'avant. Pourtant, c'est très loin de la vérité. En fait, grâce à son empattement allongé, cette nouvelle mouture offre même une habitabilité intérieure accrue ! Le coffre, de son côté, dispose toujours de 286 litres d'espace de chargement.

Ce qui change dans l'habitacle, c'est la présentation. Ici, la Yaris fait un réel bond dans le futur ! Il était temps. On découvre ainsi une planche de bord à double étage, ornée de l'écran du système d'infodivertissement et toute une série de rangements pratiques. En plus de la présentation sympathique, l'équipement est au rendez-vous. Ainsi, toutes les Yaris s'équipent d'Apple Carplay et Android Auto et la liste d'option comprend, notamment, un système son JBL et même un affichage tête haute !

AS24 Yaris interieur

Choix écolo

Sous son capot, la nouvelle Yaris abrite trois motorisations à 3-cylindres. Il y a un 1,0 litre essence de 78 ch, un 1,5 litre essence de 128 ch et, plus important, l'ensemble hybride de 120 ch. De quatrième génération, ce nouveau groupe hybride est l'élément-clé de cette nouvelle Yaris.

Comme pour le reste de l'auto, les ingénieurs ont retravaillé cet ensemble de fond en comble. Ainsi, il se compose désormais d'un nouveau bloc essence de 1,5 litre et de deux moteurs/générateurs électriques plus puissants. Côté batterie, elle est désormais au lithium-ion. Ce qui lui permet de peser 12 kg de moins tout en offrant un plus haut voltage et plus de performances.

AS24 Yaris rijdend

Soif de moineau

Cependant, comme tout ceux qui ont déjà roulé en hybride Toyota vous le diront : l'expérience de conduite est bien différente des chiffres apposés sur papier. Mais ça, c'était avant ! Eh oui, depuis la quatrième génération d'hybride, Toyota semble avoir fait la part belle à l'électrique. Et c'est n'est pas différent dans cette nouvelle Yaris. Grâce à son moteur électrique plus puissant, la citadine du segment B passe le plus clair de son temps moteur thermique éteint.

Plus impressionnant encore, lorsque les relances sont plus fortes, le 3-cylindres se réveille mais son râle est contenu et le fameux effet "moulin à café" de la boîte e-CVT est réduit à un minimum. Voici enfin un Yaris au confort acoustique respectable.

Et la conso dans tout ça ? Eh bien, vu que le moteur essence passe son temps à dormir, un parcours en ville et sur nationales sortira des chiffres impressionnants. Alors que l'homologation parle de 3,8 l/100 km (87 g/km CO2), on a atteint 3,1 l/100 km sur un tel parcours ! Sur l'autoroute, cette conso grimpera jusqu'à 4,4 l/100 km. C'est tout juste bluffant !

AS24 Yaris achter

Verdict

Avec la nouvelle Yaris, Toyota tape dans le mille ! Enfin, la petite citadine laisse sa robe "produit blanc" aux oubliettes et gagne de la personnalité, que ce soit au niveau du style, de l'habitacle ou même du comportement routier. Une sacrée belle recette qui n'est qu'améliorée par la soif de moineau et le confort de la nouvelle motorisation hybride.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Toyota GR Yaris : baby Godzilla

Essais · Toyota

30 ans cette année : Toyota MR2, la mini-Ferrari nippone

Essais · Toyota

Toyota Rav4 hybride : Aboutissement

Essais · Toyota
Afficher plus