Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Volkswagen ID.4 GTX : légende électrique

Le VW ID.4 électrique bénéficie maintenant d’une version GTX. Le membre provisoirement le plus grand de la famille ID. devient donc aussi le plus puissant de la meute.

Pro

Points forts

  • Première du nom
  • Moteur électrique avant pour stabilité accrue
  • Clin d'œil à la GTI
Contra

Points faibles

  • Pas une « GTI électrique »
  • Poids encore plus élevé
  • Prix ferme

Comme pour les moteurs à combustion interne classiques, Volkswagen souhaite doter ses véhicules électriques d'une variante plus puissante. Par conséquent, par analogie avec la désignation "GTI", la marque introduit une nouvelle appellation "GTX". Le premier modèle à recevoir ce badge supplémentaire est l'ID.4. Ce nouveau venu baptisé donc ID.4 GTX se distingue de ses frères plus conventionnels par un pare-chocs avant ajusté avec un motif en nid d'abeilles - un clin d'œil aux accents de la GTI - et des phares redessinés. À l'arrière, l'ID.4 GTX a également droit à des blocs optiques revus, avec une signature à LED légèrement différente. Ceux qui commandent l'ID.4 GTX peuvent également choisir parmi un certain nombre de couleurs plus frappantes.

Volkswagen ID.4 GTX (2022) statisch, vooraanzicht

Musclée sur toutes les roues

La première GTX électrique ne se contente cependant pas de gonflette extérieure. L'ID.4 GTX développe 299 ch (220 kW) mais cette force totale n'est cependant disponible que pendant 30 secondes et ne peut être utilisée que lorsque la batterie est chargée à au moins 88 %. La puissance est fournie par un moteur arrière synchrone de 204 ch (150 kW) et un moteur avant asynchrone de 109 ch (80 kW). L'ID.4 GTX est ainsi le premier véhicule à transmission intégrale de la gamme GT de Volkswagen. Une batterie de 82 kWh (78 kWh net) permet de disposer de suffisamment d'énergie pour garantir les performances. Cette configuration n'est d’ailleurs pas une invention nouvelle : on la trouve également dans l'Audi Q4 e-tron.

Avec la combinaison ci-dessus, l'ID.4 GTX passe le « 0 à 100 » en 6,2 secondes. Avec ces chiffres, l'ID.4 de 2,2 tonnes ne s'écarte pas des valeurs GTI de la Golf actuelle. Cette version GTX est donc à la hauteur de ses aspirations sportives, du moins sur le papier. Cela étant, il est équipé d'un grand nombre d'éléments électroniques qui donnent une impression très clinique et distante. La répartition du couple entre les quatre roues est régulée automatiquement, bien que la puissance provienne des roues arrière de série. Ceux qui le souhaitent peuvent choisir d'ajuster la répartition de la puissance via le mode de conduite "Traction".

Volkswagen ID.4 GTX (2022) statisch, achteraanzicht

Gros gamin

Le poids susmentionné joue également un rôle dans son comportement de conduite. À 2,2 tonnes, ce poids est un facteur important lorsqu'il s'agit de faire des économies, même s'il y a beaucoup d'électronique pour stabiliser les choses. Volkswagen le sait et propose en option une suspension à amortissement adaptatif, mais elle ne résout pas tout. En partie à cause de la présence du moteur entre les roues avant, le rayon de braquage de l'ID.4 GTX est légèrement plus grand que celui étonnement serré de ses frères ordinaires. Un élément à prendre en compte lors du stationnement.

En revanche, les freins ont été bien pensés pour le poids supérieur. La pédale est solide et permet de ralentir sans donner l'impression qu'il sera trop difficile de s'arrêter à temps. En outre, il est également possible de freiner de manière régénérative sur le moteur en utilisant le mode B de la boîte de vitesses. Pour accroître votre implication, Volkswagen propose en option une direction assistée progressive.

Volkswagen ID.4 GTX (2022) interieur

L'ID.4 GTX est équipé d'une batterie de 82 kWh. Voilà qui est quelque peu nécessaire en raison du poids élevé de cette version GTX et elle fournit suffisamment de puissance pour alimenter la combinaison de moteurs. Wolfsburg nous annonce une moyenne de 18,2 kWh/100 km, bien qu’on ait eu besoin de 21 kWh pour couvrir nos 100 km à des températures de 5,0 °C - et principalement sur autoroute, il faut l'admettre. Cela signifie qu’on n'a pas du tout atteint l'autonomie promise de 482 km : un peu moins de 400 km était plus réaliste. En faisant moins de kilomètres sur autoroute, la consommation diminuera sensiblement. Ceux qui aiment appuyer sur l'accélérateur et utiliser la puissance seront à la station de recharge plus tôt.

Volkswagen ID.4 GTX (2022) rijdend, vooraanzicht

Prix

La Volkswagen ID.4 GTX est disponible à partir de 56 930 € (France : 54 450 €). C'est bien plus que les 49 455 € (France : 49 400 €) que les Allemands demandent pour l'ID.4 Pro Performance, mais celui-ci n'a pas de moteur électrique aux roues avant et doit donc se contenter de 80 kW de moins. La GTX est également bien équipée, bien qu'il faille sortir les billets pour la suspension adaptative dont on a parlé et les sièges sport - dans le pack intérieur « Top Sport » Plus avec la projection des logos autour de la voiture - coûtent également plus cher.

Volkswagen ID.4 GTX (2022) rijdend, achteraanzicht

Conclusion

Avec le GTX, Volkswagen met en avant une variante plus puissante de son ID.4. Elle n'est pas devenue une championne de la sportivité, mais une voiture confortable qui, grâce à un moteur électrique supplémentaire sur les roues avant, dispose de quatre roues motrices et donc d'une meilleure tenue de route. Cependant, il ne donne pas l'impression d'être très impliqué, et ceux qui choisissent l'ID.4 GTX en pensant que la GTI a reçu une contrepartie électrique, seront déçus.

Volkswagen ID.4 GTX (2022)

  • Moteur : 2 moteurs électriques (avant & arrière)
  • Puissance : 299 ch (220 kW)
  • Couple : 460 Nm
  • Batterie : 82 kWh (brut)/77 kWh (net)
  • Transmission : Automatique (rapport fixe)
  • 0-100 km/h : 6,2 s
  • Vitesse maximale : 180 km/h (limitée)
  • Coffre : 543 l / 1 575 l
  • Consommation : 18,2 kWh/100 km (WLTP)
  • C02 : 0 g/km
  • Autonomie : 482 km (WLTP)
  • Prix : 56 930 € (France : 54 450 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Volkswagen Taigo : continuité logique

Essais · Volkswagen

Volkswagen Golf R : hyper active ou cliniquement efficace ?

Essais · Volkswagen

Volkswagen Caddy : la polyvalence incarnée ?

Essais · Volkswagen
Afficher plus