Audi break - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Audi break

Le break Audi 100 d'ancienne génération, bijou des collectionneurs

Le format break souffre traditionnellement de l'image d'un véhicule assez spartiate, voire manquant de répondant, en raison notamment de l'accent mis sur l'aspect utilitaire au détriment de la sensation de bien-être que sa conduite est censée offrir en tant que voiture familiale. Mais s'il est bien un constructeur qui a su révolutionner le genre pour donner au break l'allure d'une véritable automobile de luxe et de performance, c'est l'allemand Audi.

La réputation d'Audid'Audi a été acquise et cultivée sur le tard, bien après la date de la fondation de la marque en 1910 : le constructeur se fait en effet remarquer sur le marché à une époque plus contemporaine, lorsque dans les années 1960 il décide de se positionner sur le haut de gamme technologique et sportif, là où la maison privilégiait une image plus généraliste jusqu'alors. De nos jours, ces véhicules d'un nouveau genre s'arrachent sur le marché des voitures d'occasion. En 1968, est lancée l'Audi 100, qui reçoit le premier moteur TDi de chez Volkswagen, et dont la troisième version connaîtra une variante qui annoncera la naissance de l'Audi break : l'Audi Avant. A cette époque, en 1983, le format Estate séduit et contribue grandement à la renommée de la 100 C3. Le succès est tel que l'année suivante, la deuxième génération d'Audi 200 est commercialisée, comme une version réformée et améliorée de son prédécesseur, dont la variante break n'en finira pas de séduire.

Avant : la recette gagnante de l'Audi break

A partir de ce moment, le constructeur germanique comprend et prend acte de la recette gagnante : proposer des versions toujours plus réactives et puissantes en les accompagnant d'une déclinaison en break, afin de proposer une solution adaptée aux familles. L'idée sera appliquée bien sûr aux plus fameux modèles de la marque dans les années 1980 et 1990, dont l'Audi 80 Avant (1992), ainsi que l'Audi S2, qui se voulait déjà une version sportive de la 80 et dont la variante break s'affirme en conséquence comme un véhicule à la fois sportif et utilitaire. C'est là que l'esprit du modèle s'affirme : il s'agit désormais non plus de concevoir une simple déclinaison mais une véritable classe de breaks sachant allier performance et confort de route. Somme toute, il s'agit, comme leur nom l'indique, d'aller « en avant », à la fois en performance et en ergonomie. Autant d'arguments qui font des breaks de la marque allemande une valeur très sûre sur le marché de l'occasion.

Le break Audi moderne : force, luxe et dynamisme

Avec le temps, la marque allemande a su faire ses preuves quant à sa qualité, pour se placer régulièrement en tête de peloton sur le marché en termes de fiabilité. Ses breaks y sont pour beaucoup, comme l'a démontré la célèbre Audi A4, véritable véhicule phare du constructeur et berline très populaire produite en masse à partir de 1994 pour remplacer la 90, avec sa propre version Avant dès 1995. Audi, dès lors, se construit une réputation dans le format des limousines familiales, qui, couplée à sa renommée en matière de performance, la conduit à créer en 2000 une déclinaison break de sa RS4, une voiture très sportive poussant jusqu'à 380 chevaux et dotée d'un habitacle au confort optimal. L'Audi RS4 Avant devient alors le break le plus puissant du marché, à tel enseigne qu'il vient concurrencer des modèles prestigieux et non déclinés en Estate, comme la Ferrari 360 Modena, dont la puissance est exactement équivalente.

RS6 : la quintessence du véhicule Audi break survitaminé

Fort de ce succès, le constructeur germanique lance dès 2002 la nouvelle version de sa gamme sportive avec la RS6. Le premier modèle de cette génération n'est pas une berline mais un break, qui vient battre son propre record pour à nouveau s'affirmer comme l'automobile du genre la plus performante au monde. Elle est en effet propulsée par un V8 niché dans un écrin raffiné, et développe 444 chevaux avec, pour couronner le tout, des technologies de sécurité de pointe. En bref, de quoi réjouir les passionnés de la route autant que les familles ! On comprend dès lors que les Audi RS4 et RS6 d'occasion ne s'éternisent que rarement sur le marché, tant il peut être intéressant de trouver un tel niveau de qualité et de prestige à un prix abordable.

L'Audi A6 : deux déclinaisons, le break d'un genre nouveau

Après avoir donné au monde les limousines familiales les plus véloces du marché, Audi s'est lancé dans un nouveau pari, cette fois-ci plus centré sur le faste et le confort de route. En 1994, la nouvelle gamme de berlines de luxe est lancée avec l'A6, qui va connaître, en plus de sa version Avant dont la popularité n'est plus à démontrer, une déclinaison d'un genre nouveau dès 2001. Il s'agit de l'Audi Allroad Quattro, un break tout-chemin à transmission intégrale. Dans l'esprit, il s'agit en réalité d'allier le côté utilitaire du format break avec le confort des suspensions et l'adaptabilité hors-piste d'un crossover, le tout dans un habitacle de luxe et de prestige. Le succès est tel que la gamme d'A4 reçoit le même équipement en 2009, avant que les A6 ne connaissent une version actualisée en 2012.

Les breaks Audi : une référence pour la concurrence

Les caractéristiques de l'ensemble de ces véhicules restent les mêmes : offrir un véritable break 4x4, équipé de toutes les sécurités nécessaires et capable d'assurer une tenue de route parfaite, même dans les chemins les plus rocailleux. La génération de 2012 lancera d'ailleurs un mouvement de mode, illustré avec l'apparition en 2013 du Cross-country Volvo XC70, qui se veut être son concurrent direct. Il est donc plus qu'évident que les Audi breaks d'occasion méritent toutes une attention particulière. Du fait de leur haut niveau de qualité et de leur agilité, elles constituent des véhicules de grand luxe dynamiques et pérennes, dont ni l'ancienneté ni le kilométrage ne sauraient altérer la fiabilité sur le marché des Audi d'occasion.