Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site. Préférez-vous utiliser l'ancien design? Cliquez en haut du menu pour revenir en arrière.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Cadillac Eldorado - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Cadillac Eldorado

Cadillac Eldorado

Un quart de siècle avant que les américains commencent à associer leur voiture de rêves aux berlines, coupés ou cabriolets des constructeurs allemands, le terme de dreamcar est synonyme des modèles Cadillac. La marque de luxe du producteur américain General Motors (GM) représentait l'American Way of Life de la classe supérieure des années 1950 et 1960, pour qui le lève-vitre électrique fait autant partie du quotidien que les carrosseries de presque 6 m de long avec des moteurs de plus de 8 litres. Lisez plus

Données techniques de Cadillac Eldorado

Aperçu des données techniques comme la consommation, la puissance en CH, les dimensions, le poids et la longueur

Montrer les données techniques

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

La Cadillac Eldorado est construite entre 1952 et 2002

Quand GM introduit en 1953 une nouvelle série avec la Cadillac Eldorado, les coupés puis décapotables respirent l'air du temps rien que par leur nom. Alors que la Cadillac Eldorado perd son statut culte à travers les chocs pétroliers et l'augmentation de la concurrence étrangère au long des années 1970, les 8 générations du vaisseau amiral GM se maintiennent au programme du constructeur jusqu'en 2002, quand elles sont remplacées par la Cadillac XLR après près d'un demi siècle de production.

La Cadillac Eldorado en tant que Coupé et décapotable

Le premier modèle de série de la Cadillac Eldorado est une décapotable présentée en 1953 basant sur les mêmes fondements que les Coupés de la série Cadillac DeVille. La forte cambrure médiane du capot, des parechocs en chrome et une carrosserie de plus de 5,6 m marquent la Cadillac Eldorado visuellement. La décapotable au toit textile est propulsée par un moteur de 5,4 l avec 8 cylindrées apte à déployer 154 kW (210 CH) qui sera remplacé en 1955 par un moteur plus puissant avec ses 199 kW (270 CH). Lorsqu'est introduite la coupé un an plus tard, les modèles obtiennent une nouvelle désignation de série. La décapotable sort alors en tant que Cadillac Eldorado Biarritz et la coupé en tant que Eldorado Seville. La gamme de la série est élargie en 1957 avec l'ajout de la Cadillac Eldorado Brougham, dont la carrosserie est fabriquée chez Pinifarina à Turin. La coupé quatre-portes avec son toit surprenant en aluminium brossé arrive avec des innovations technologiques comme le tempomat, ou des sièges amovibles électriquement de manière à en devenir le modèle de série le plus cher de son époque.

La Cadillac Eldorado vit son apogée lors des années 1960

De grandes ailes à l'arrière avec des phares intégrés et une calandre couvrant la largeur de l'engin dans une optique de grille sont caractéristiques pour le style de la Cadillac Eldorado de troisième génération, présentée en 1959 et vendue comme décapotable ou coupé. Les Cadillac Eldorado Biarritz et Seville obtiennent un moteur V-8 avec 6,4 litres qui dispose d'une puissance de 254 kW (345 CH). Dans les générations suivantes des années 1960 et 1970 la Cadillac Eldorado est cependant vendue avec un moteur de 7,7 litres et 276 kW (375 CH), qui sera remplacé en 1971 par un moteur de 8,2 litres, dont les ambitions de 400 CH sont réadaptées à 140 kW (190 CH) rapidement après le premier choc pétrolier.

La Cadillac Eldorado est disponible en tant que décapotable jusqu'en 1985

Après que la décapotable soit sortie du programme pendant 8 ans, le constructeur propose la Cadillac Eldorado de nouveau comme décapotable ou coupé entre 1979 et 1985. Pour re-stabiliser les chiffres de vente de ces modèles après les chocs pétroliers des années 1970, GM vend la Cadillac Eldorado désormais dans une forme bien plus moderne avec une longueur de 5,18 m et un poids de 1,7 tonnes. De même, les moteurs sont plus modestes. Le modèle d'entrée dispose ainsi d'un moteur de 4,1 l avec seulement 99 kW (135 CH). Pour les plus économes, il y a également, c'est alors une nouveauté chez Cadillac, une version diesel avec 5,7 litres et plus de 93 kW (126 CH).

Des mesures plus compactes pour l'Eldorado de la fin des années 1980

L'avant dernière génération de la Cadillac Eldorado vendue entre 1985 et 1991 ne sort qu'en version coupé qui atteint presque un format de classe moyenne avec ses 4,8 m de longueur. Après un propulseur de 4,1 l et 97 kW (132 CH), la Cadillac Eldorado se voit équipée fin des années 1980 un moteur plus puissant avec 4,9 l et 149 kW (203 CH). La dernière génération de la Cadillac Eldorado est produite aux Etats-Unis entre 1991 et 2002. La coupé grandie à 5,13 m est vendue dans sa version supérieure avec un moteur de 4,9 l déployant jusqu'à 224 kW (305 CH).

Avis sur le véhicule Cadillac Eldorado

2 Évaluations

4,0