Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Lotus bleu - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Lotus bleu

La marque Lotus : un peu d'histoire

C'est en 1948 que Colin Chapman, un ingénieur britannique passionné de voitures de course, construit la première Lotus, ainsi nommée en référence au surnom de son épouse Hazel. Découvrez l'itinéraire fulgurant d'une petite qui a tout d'une grande !

En 1951, les Lotus font leurs débuts sur les circuits à l'occasion du championnat d'Angleterre. L'évolution des voitures de la marque suit, depuis, les exigences de la compétition automobile, tandis que l'équipe Lotus devient l'une des principales écuries de Formule 1. Pendant ces mêmes années s'élabore la philosophie de Chapman en matière de construction automobile, et qui se résume en une phrase demeurée célèbre : « Light is right », ou « léger, c'est bien » ! Qui dit léger, en effet, dit également rapide ! Le design élégant et caractéristique des voitures Lotus, associé à leur rapidité, les rendait idéales pour apparaître dans des films d'action comme Chapeau Melon et Bottes de Cuir (on se souvient notamment de Diana Riggs au volant d'une Lotus bleue) ou James Bond, sans oublier bien sûr Pretty Woman et l'entrée en scène de Richard Gere à bord d'une Lotus Esprit à la boîte de vitesses récalcitrante. A la mort de son fondateur en 1982, la société, en proie à d'énormes difficultés financières, est rachetée par General Motors, puis par le groupe ACBN Holdings, avant de devenir la propriété, en 1996, de Proton, un constructeur malaisien. Le siège social de Lotus Cars est resté toutefois à Hethel, en Angleterre. Outre le dernier modèle de la marque, la Lotus Exige, sortie en 2012, on trouve sur le marché de nombreuses Lotus bleu d'occasion.

A quoi reconnaît-on une voiture Lotus ?

Réalisée en un seul exemplaire, la toute première voiture conçue par Colin Chapman, la MK1, bien que construite sur le châssis d'une Austin Seven, reflétait déjà la passion de son créateur pour les voitures de course. C'est d'ailleurs dans l'optique de participer à une compétition automobile que ses roues et suspensions avaient été, par la suite, modifiées par Chapman afin d'augmenter la puissance et la vitesse du véhicule. De plus, et comme la plupart de celles qui devaient lui succéder, la MK1 était déjà construite avec des panneaux d'aluminium, un matériau léger et résistant. En 1957, la Lotus Seven continue de s'inspirer du modèle des autos sportives avec son châssis tubulaire, ses amortisseurs à ressorts et ses panneaux d'aluminium. La même année, le modèle Elite fait son apparition, combinant l'élégance d'une automobile de ville et l'allure sportive d'une coursière. Sa caisse en fibre de verre est une révolution dans le monde de l'automobile, et l'on trouve encore des voitures d'occasion de ce modèle. Lancée dans les années soixante, la ligne Elan produit des cabriolets à deux places. La Cortina, destinée aux championnats britanniques, est également caractéristique de cette période, tandis que la décennie 1980 est marquée par le modèle à traction Elan et par la Lotus Elise, une petite voiture de sport se distinguant par ses capacités d'accélération et son poids plume. Des performances rendues possibles par ses suspensions et à son châssis en aluminium.

Quelques données techniques

Dès sa première voiture, la MK1, Colin Chapman se rend compte que le moteur de l'Austin Seven qu'il a utilisé ne suit pas en matière de puissance. Très vite, il se tourne vers Ford pour la Seven, avec un moteur atteignant 40 chevaux à ses débuts et 80 chevaux quelques années plus tard, au moment du lancement de la Super Seven qui ne mettait, alors, que 7 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, soit un record considérable pour l'époque. Au début des années soixante, le moteur Twim-Cam, dont sont équipés les modèles Elan, restent des dérivés de Ford mais sont fabriqués par la société Lotus elle-même. La Lotus Elise, plus tardive, recourt à un moteur Rover avant de subir des transformations quelques années plus tard, pour recevoir un bloc Toyota doté de deux niveaux de puissance. En d'autres termes, le secret de la vitesse et de l'excellente tenue sur route des voitures Lotus tenait aussi bien à la légèreté des matériaux employés qu'à un choix de moteurs performants. Fidèles à l'esprit de la marque, les modèles contemporains continuent à associer légèreté et hautes performances, avec un poids total se situant entre 735 kilogrammes pour la Lotus Elise et 1450 kilogrammes pour la Lotus Evora. Cette dernière, sortie en 2008, est la première nouveauté de la décennie à être lancée sur le marché.

La Lotus bleu, le symbole d'une voiture légendaire aux couleurs caractéristiques

Tous ceux qui ont suivi l'évolution de Lotus depuis ses débuts le savent : cette grande sportive britannique n'a jamais meilleure mine que lorsqu'elle est revêtue de sa robe favorite, c'est-à-dire un bleu capable de passer d'un ciel clair à un bleu laser éclatant, rendant les voitures Lotus reconnaissables entre mille, au point presque de pouvoir parler d'une couleur « bleu Lotus ». C'est ainsi que la Lotus Elise, qui est depuis sa création l'une des voitures de la marque ayant remporté le plus de succès (les modèles d'occasion sont particulièrement recherchés), est très appréciée en bleu. Preuve en est que dans sa version contemporaine, sa carrosserie est proposée dans pas moins de quatre nuances différentes de bleu (bleu ciel, bleu laser, bleu daytona et bleu nuit). Cela est sans doute dû au fait que le bleu, qui fait partie des couleurs primaires et qu'on associe au monde des rêves, est également le complémentaire du rouge, traditionnellement associé aux voitures de course et à la vitesse. A noter : le rouge, en ce qui concerne l'Elise est de série, tout comme le jaune, et les amateurs de voiture d'occasion en sont également friands. Pourtant, en ville, les Lotus bleues démontrent qu'elles ne sont pas seulement capables de vitesse, mais aussi de style… sans oublier que, depuis leur création, elles n'ont jamais cessé de faire rêver des milliers de passionnés, actuels amateurs des modèles d'occasion Lotus !