Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.
nissan-300zx-l-01.jpg

Nissan 300 ZX

1 / 4
nissan-300zx-l-01.jpg
nissan-300zx-l-02.jpg
nissan-300zx-interior
nissan-300zx-seats

Nissan 300 ZX

C'était avec ses séries Z et S que le constructeur d'automobiles japonais a commencé dans les années 60 la production de coupés et cabriolets sportifs. Ces voitures ont au début été vendus sous le nom propre de la marque et également sous la marque Datsun, alors partie de l'entreprise, puis la mise en scène de la marque a été uniformisée au milieu des années 80. Lisez plus

Intéressé par l'Nissan 300 ZX

Notre connaissance de votre recherche

Modèles alternatifs

Surtout aux Etats-Unis, le design de voiture de sport d'inspiration italienne et les performances de moteur respectables ont rendu ces voitures qui étaient orientées plus vers la performance sportive que vers le confort un succès de vente. Quand la série Z a été revalorisée en termes de confort et aménagement intérieur par le coupé Nissan 280 ZX, une conception nouvelle de l'année 1979, les japonais ont décidé de commercialiser le modèle également en Europe. Déjà après quatre ans de temps de construction, donc en 1983, le successeur plus puissant de la Nissan 300 ZX a été présenté ; il est resté au programme jusqu'en 2000 avant qu'avec la Nissan 350 Z ne soit disponible dans la catégorie des voitures de sport un modèle complètement nouveau.

La première génération de la Nissan 300 ZX (1983-1989)

La Nissan 300 ZX a été produite en deux versions de carrosserie qui n'étaient cependant pas offertes aux clients dans tous les pays. En version à deux places, le coupé était basé sur un empattement de 2,32 mètres ce qui donnait à la Nissan 300 ZX une longueur totale de 4,41 mètres. Dans la version à empattement de 2,52 mètres et longueur totale allongée à 4,60 mètres, les disponibilités d'espace ont servi pour des sièges additionnels dans le fond. Avec le capot allongé, le front en forme de coin aigu et la ligne du toit arrière très oblique pour un coupé, les designers japonais ont préconisé l'articulation des lignes connue des prédécesseurs. Le toit de targa en ver détachable a par ailleurs été préservé pour les coupés. Nouveau ont en revanche été les phares de la première génération montés de façon semi-masquée et produits de manière inchangée jusqu'en 1986. Puis sont intervenus deux liftings mineurs avec des changements de l'aileron et des pare-chocs. Les feux arrières ont en 1987 pour la premières fois été mis en œuvre comme bande de feux continue qui allait marquer l'apparence des générations à venir. La Nissan 300 ZX était propulsée par un moteur V6 à 3,0 litres de cylindrée qui générait une puissance de 119 kW (162 cv). Le modèle de pointe suralimenté disposait pour le marché européen de 149 kW (203 cv) et accélérait la Nissan 300 ZX ainsi jusqu'à la limite de 250 km/h.

La deuxième génération de la Nissan 300 ZX (1990-2000)

La deuxième génération de la Nissan 300 ZX a été présentée en 1990 comme production entièrement nouvelle. La forme de coin de la carrosserie utilisée jusqu'alors a été abandonnée au profit de formes arrondies et les sièges ont été déplacés vers l'avant à cause du front raccourci et la ligne du toit arrière moins raide. Uniquement la bande double sans interruption des feux de l'arrière a été préservée avec des petits changements pour le coupé et surtout pour le cabriolet fabriqué pour le marché US. Au niveau de la technologie, la Nissan 300 ZX de la deuxième génération avait peu en commun avec son prédécesseur. Si un moteur V6 à bonne réputation pour ses qualités sportives avait encore été monté, son chargeur bi-turbo et la construction de moteur modifiée ont produit des performances pas du tout comparables à celles du moteur V6 de la première génération. Avec ses 208 kW (283 cv), la Nissan 300 ZX faisait en tant que twin turbo le sprint de zéro à cent en six secondes. La vitesse maximale était arrêtée électroniquement à 250 km/h. Afin de rendre la Nissan 300 ZX plus maîtrisable même en mode de conduite sportif, les ingénieurs ont équipé les coupés et les cabriolets de la série d'une suspension indépendante de ses quatre roues directrices.

Avis sur le véhicule Nissan 300 ZX

1 Évaluations

5,0