Passer au contenu principal

Suzuki SJ Samurai - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Suzuki SJ Samurai

En 1985, la Suzuki SJ Samurai est présentée comme voiture tout terrain

Déjà lors de son début sur les marchés européens en 1980, le producteur japonais d’automobiles et de motocycles Suzuki s’est présenté comme spécialiste de voitures petites tout terrain avec savoiture tout terrain Suzuki LJ 80. La particularité des premiers modèles de Suzuki de cette catégorie de voitures : malgré leurs petites cylindrées, et leur faible puissance, les modèles étaient parfaitement adaptés à l’utilisation tout terrain grâce à leur transmission intégrale et leur garde au sol importante. Le confort intérieur était minimal mais ces petites voitures 4x4 procuraient des avantages fiscaux et des assurances bon marché. C’étaient les meilleures conditions pour le modèle successeur, la Suzuki SJ 413, pour devenir dans les années 80, une voiture tout terrain de type lifestyle, incorporant un certain style de vie. Pour changer l’appellation sobre Suzuku SJ 413, contre un nom plus adapté à ce marketing d’aventures, le producteur a utilisé l’occasion du soin de modèle de 1985 pour rebaptiser le modèle et le réintroduire sur le marché sous le nom Suzuki SJ Samurai. La production de la Suzuki SJ Samurai s’est terminée en 2003.


Trois versions de carrosserie pour la Suzuki SJ Samurai

La Suzuki SJ Samurai était produite au Japon et jusqu’en 1988 pour les marchés européens sous licence par le spécialiste espagnol tout terrain Santana Motors qui produisait également sous licence des modèles comme laLand Rover Defender. La toute petite voiture tout terrain deSuzuki était disponible avec deux empattements différents en trois versions de carrosserie comme voiture fermée, comme pick-up et commecabriolet avec un toit en plastique escamotable. Une particularité du cabriolet : le pare-brise était également escamotable. Sa capacité tout terrain provenait de la protection de la partie basse de la carrosserie et de la transmission intégrale ajoutée en production en série. Les versions fermées disposaient de la place pour quatre sièges, la version pick-up avec surface de chargement ouverte avait un poste de conduite à deux places.


Les motorisations de la Suzuki SJ Samurai

La motorisation était dès le début de la production basée sur l’agrégat à essence de 1,3 litres et de 44 kW (60 cv) qui disposait déjà d’un catalysant et était déjà connu de la Suzuki SJ 413. En plus de ce modèle d’entrée, il y avait un modèle de la Suzuki SJ Samurai avec un agrégat plus puissant de 52 kW (69 cv) qui avait une consommation moyenne de 7,6 litres. Ceci correspondait à une émission de CO2 de 205 g/km en mode mixte. Vers la fin de la production, il y avait un autre moteur à essence au programme qui pouvait générer 59 kW (80 cv). Dans l’année de construction 1998, le producteur a présenté pour la première fois une version diesel turbo de la Suzuki SJ Samurai. Ce modèle à diesel d’une cylindrée de 1,9 litres a été sous-traité parRenault et Peugeot et générait jusqu’à 47 kW (64 cv).



Avis sur le véhicule Suzuki SJ Samurai

4 Évaluations

3,7