Essai: Ford Mondeo Clipper 1.6 TDCi Econetic – Championne de la frugalité

Dans les environs de Genk, en Belgique, on construit la Ford Mondeo Econetic, une super championne de l'économie.

Pour réduire la consommation d'un breakde milieu de gamme, certains constructeurs greffent sous le capot de leurs voitures un moteur 1.6 turbo diesel. La plus modeste des Passat de VW reçoit un 1.6 TDi, exactement le même bloc que la Skoda Superb Combi labellisée GreenLine. Et la tendance est la même pour les Volvo V60 DRIVe et la toute nouvelle Peugeot 508 1.6 e-HDi.

Plus petits turbos

Et parmi cette foule, nous faisons aujourd'hui connaissance avec l'une des plus redoutables compétitrices : la Mondeo Clipper. La recette de Ford est la même : un moteur 1.6 TDCi et un label vert, Econetic en l'occurrence. Mais contrairement à ce qui se passe avec la Peugeot 508 e-HDi par exemple, le moteur et la boîte de vitesse s'entendent ici à merveille. Le moteur 1.6 Duratorq dans cette version 115 ch (270 Nm) a reçu une suralimentation à géométrie variable de plus petite taille. De quoi l'aider à passer d'un rapport à l'autre avec célérité et en évitant les "trous".

Agréable croisière économique

La Mondeo Econetic reçoit en série une boîte manuelle 6 Durashift que l'on retrouve dans d'autres Mondeo. Une excellente boîte, il faut le dire. La différence est qu'on a ici allongé le rapport final de manière à baisser encore la consommation lorsqu'on est en 6ème. Avec ça et le cruise control lui-aussi en série, il fait vraiment bon se laisser aller sur autoroute, en sachant que la voiture sirote le diesel avec parcimonie.

Au feu rouge

Avec un 0-100 effectué en 12,2 secondes, la Mondeo Econetic n'est bien sûr pas à classer parmi les sprinteuses. Mais très franchement, on n'en nourri aucune frustration. Car cela n'empêche pas de profiter d'un comportement routier penchant volontiers vers le fun, d'un très bon confort d'assise et de matériaux de qualité qui ont l'art de cacher leur âge. Reste encore à profiter d'une chose, aux feux rouges: du silence que produit à chaque arrêt le Stop & Start en série. Pour sa Mondeo Econetic, Ford annonce une consommation moyenne inférieure à 4,3 l/100 km pour 114 g CO2/km. Un chiffre un brin optimiste mais avec un œuf sous la pédale de droite, nous avons réussi à accrocher un très joli 4,8 litres.

Economiser

L'interface de l'ordinateur de borda quelque chose du labyrinthe, mais les plus tenaces arriveront à y dégotter un petit "jeu" sympa: le Ford EcoMode. Ce jeu récompense le conducteur en lui attribuant des feuilles vertes s'il change de rapport de manière économique, s'il anticipe bien le trafic ou s'il reste raisonnable avec la vitesse.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus