Présentation: Porsche 911 – 991 phase 2 – Une autre page se tourne…

Il y a près de 20 ans ans, les Porschistes ont du faire leur deuil du refroidissement par air. Avec la 911 mise à jour, c'est à une autre tradition qu'ils disent adieu…

En 1997, la 911 a adopté le refroidissement par eau et il a fallu quelques années aux amateurs les plus puristes pour s'en remettre. D'ailleurs, s'en sont-ils vraiment remis? La cote sur le marché de l'occasion de la 993, dernière 911 refroidie par air, nous fait dire que non.

Turbo only

Adieu 3.4 et 3.6 atmosphérique, la grande étape franchie par cette mise à jour de la 991 est l'adoption dès les versions Carrera et Carrera S de moteurs… turbo. Et même double turbo. Porsche souligne que ces nouveaux blocs adoptent "la cylindrée légendaire" (car associée aux 911 des Seventies) de 3.0 litres.

Par rapport aux désormais anciennes Carrera et Carrera S, les nouvelles gagnent 20 ch et 60 Nm, soit à présent respectivement 370 et 420 ch, et 450 et 500 Nm, disponibles dans les deux cas entre 1.700 et 5.000 tours. Le constructeur tient aussi à nous rassurer: ces nouveaux blocs seront toujours capables de vocaliser jusqu'à 7.500 tours. Parmi leurs mérites, il y a des consos en baisse d'1 litre à peu près, soit officiellement 7,4 et 7,7 litres avec boîte PDK. Mais surtout, une 911 "de base" passe pour la première fois sous la barre des 4 secondes dans l'exercice du 0-100: 3,9 secondes exactement pour la Carrera S.

Par ailleurs, la 911 Carrera devrait être plus réjouissante à conduire que jamais, puisque le centre de gravité a été abaissé d'1 cm, et qu'elle pourra recevoir en option les 4 roues directrices, jusque-là réservées au Turbo et GT3. Autre nouveauté: un bouton Sport Responce, qui conditionnera la voiture durant 20 secondes à, disons, une attaque éclair.

Les carnets de commande sont dores et déjà ouverts, les premières livraisons sont prévues pour décembre, les prix français définitifs ne sont pas encore annoncés, mais on doit s'attendre à une augmentation de quelques 6.000€, du moins si on se réfère aux nouveaux tarifs allemands...

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche 718 Spyder & Cayman GT4 : la pureté n'est pas morte !

Peugeot 2008 : Success Story, chapitre 2

Renault Zoé 2019 : toujours plus loin…

Afficher plus