Présentation: Seat Leon Facelift – Nouvelle esthétique, nouvelle technique

Au Salon automobile de Genève (du 5 mars au 15 mars 2009), Seat présente la nouvelle génération de la série compacte Leon. La descendante ibérique entre en scène dotée d’un design modifié, de moteurs actualisés et de nouvelles caractéristiques techniques.

Le regard est immanquablement attiré par le bouclier avant de la nouvelle Seat Leon qui arbore le fameux design en forme de flèche, déjà introduit dans la quatrième génération de l’Ibiza. Ce véhicule compact se caractérise par une calandre plus imposante, des projecteurs étirés et des rétroviseurs extérieurs redessinés.

Mieux pensée

L’habitacle bénéficie de nouveaux matériaux, de divers changements optiques dans la zone du tableau de bord et de la console centrale, ainsi que de panneaux de porte repensés. Une lunette agrandie améliorera la visibilité lors du stationnement.

Désormais, la palette de motorisations de la Seat Leon comporte au total dix options. Les cinq moteurs essence et les cinq moteurs diesel ont été repassés en détail, afin d’augmenter la puissance, tout en réduisant la consommation. Ce résultat est garanti notamment par un nouveau moteur diesel à rampe commune, comme le 2.0 TDI de 170 CV. A l’avenir, le moteur essence le plus puissant sera le 2.0 TSI développant 211 CV.

Plus sûre

Seat intègre également le nouveau système de régulation électronique XDS qui devrait améliorer la dynamique et la sécurité de la Seat Leon. Il s’associe à la fonction de blocage de différentiel électronique intégrée dans l’ESP. En cas de conduite rapide, si le système détecte une perte d’adhérence de la roue de l’essieu avant située à l’intérieur de la courbe, le XDS ne produira une pression de freinage que sur cette seule et même roue. La traction est ainsi optimale.

Disponible dès le printemps 2009, la Seat Leon sera commercialisée à un prix quasiment équivalent à celui du modèle actuel. (mg)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus