Rapport: Audi A3 Facelift – Sur trois pattes

Audi vient de dévoiler les images de son A3 restylée et, une fois n'est pas coutume, on peut distinguer sans trop de difficulté les modifications esthétiques. Mais bien sûr, il n'y a pas que ça.

Il ne faudra en effet pas être un très, très fin connaisseur pour reconnaître l'A3 mise à jour. A l'avant du moins, où on voit assez nettement que la calandre Single Frame a été agrandie, et surtout que les phares ont été modifiés. Ces phares sont des Xénon en série et pour la première fois, Audi propose sur l'A3 les phares Matrix LED en option.

Virtual Cockpit

Autre première pour l'A3: la possibilité de remplacer les instruments classiques par le désormais célèbre Virtual Cockpit, dont on peut configurer l'affichage à l'envi. Et citons encore la dernière évolution du système d'info-divertissement MMI à connectivité étendue. La nouvelle A3 pourra aussi recevoir la surveillance de changement de bande avec direction active qui, associée au Cruise Control adaptatif et à la boîte auto S Tronic, autorisera la conduite autonome dans les embouteillages, jusqu'à 65 km/h. Une première dans le segment des compactes.

1.0 TFSI

L'A3 2016 pourra marcher sur trois pattes: elle sera livrable avec le petit 3 cylindres essence turbo 115 ch, qui remplace le 1.2. Le 1.4 TFSI 150 ch à désactivation de cylindre reste inchangé, le 1.4 TFSI 125 ch disparaît, tout comme 1.8, remplacé par un nouveau 2.0 TFSI 190 ch. Pas de changement en diesel: 1.6 TDI 110 ch et 2.0 TDI 150 ou 184 ch. Enfin, la S3 gagne 10 ch, le 2.0 TFSI en lâchant désormais 310.

Toutes les variantes de carrosserie de l'A3 (3 et 4 portes, Sportback et Cabrio) profitent immédiatement des modifications, idem pour les A3 e-Tron (électrique) et Sportback g-Tron (gaz naturel). Les commandes seront ouvertes début mai, pour des premières livraisons durant l'été. Les tarifs ne sont pas encore connus.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche 718 Spyder & Cayman GT4 : la pureté n'est pas morte !

Peugeot 2008 : Success Story, chapitre 2

Renault Zoé 2019 : toujours plus loin…

Afficher plus