Rapport: Bugatti Chiron – 2,4 millions!

Bien que des images aient déjà filtré ci et là depuis plusieurs semaines, la Bugatti Chiron est aujourd'hui officielle, onze ans après l'apparition de la Veyron.

C'est évidemment à Genève que la toute nouvelle Bugatti a été très officiellement dévoilée. Pas vraiment une surprise, puisque les images circulaient déjà sur le net, et que la voiture est une version à peine édulcorée de la Vision Gran Turismo Concept exposée en septembre dernier au Salon de Francfort. La calandre en fer à cheval, la courbure prononcée sur les flancs, l'arrête qui court au centre de la carrosserie du nez à la poupe: tous les codes Bugatti y sont.

1500 chevaux

Quand on remplace une voiture ayant développé de 1.001 ch pour la version de base à 1.200 ch pour certaines éditions limitées, on doit forcément faire mieux d'entrée de jeu. Ainsi a-t-on beaucoup travaillé à l'incroyable moteur W16 8.0 litres à quatre turbos, pour porter sa puissance standard à 1.500 ch (6.700 tours), le couple atteignant lui 1.600 Nm entre 2.000 et 6.000 tours.

Tout cela sera envoyé aux quatre roues via une boîte double-embrayage 7 rapports, pour abattre la 0-100 en 2,3 secondes. La vitesse de pointe est limitée à 380 km/h en conditions normales mais, comme sur la Veyron, le principe de la seconde clé qui libère la bête est repris, et la limite passe alors à 420 km/h. Soit dit en passant, ceci est probablement la première voiture de série (très limitée puisque Bugatti prévoit 450 exemplaires) dont le compteur va jusqu'à 500 km/h.

En plus de son fond plat, la voiture est aussi pourvue de tout un arsenal d'équipements aérodynamiques actifs: lame de bouclier avant, spoiler arrière, volets de diffuseur: tout est mobile.

Eviter les pertes?

On se souvient que la Veyron coûtait entre 1 et 1,5 millions d'euros et qu'à ce prix

Au fait, ça veut dire quoi, Chiron? Il s'agit d'un hommage à Louis Chiron, pilote monégasque au palmarès très riche qui, avant de gagner avec Alfa Romeo, Maserati ou encore Ferrari, a été un pilote majeur dans l'histoire sportive de Bugatti dans les années '30.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus