Rapport: Dacia Duster 2018 – Best-Seller Story, chapitre 2

Salon des extrêmes, Francfort accueillera une nouveauté à l'opposé de la Ferrari Portofino, probablement plus importante pour le marché: le Dacia Duster de seconde génération.

On ne peut en effet ignorer l'importance du Dacia Duster pour le public, lui qui s'est écoulé à plus de 2 millions d'exemplaires en 7 ans, qui a convaincu un large public de s'offrir une voiture roumaine et qui a énormément participé, tout au long de sa carrière, aux bons résultats commerciaux du groupe Renault-Nissan. Oui, le nouveau Duster est capital.

Sans complexes

Pour le moment, on ne connait du nouveau Duster que son apparence. Et autant dire qu'il s'affirme, le Roumain. Disons-même qu'il vient parader en affichant des traits qui rappellent ceux d'illustres SUV. Les capot très horizontal et très large par exemple nous fait un peu penser à du Land Rover. Et la face arrière très robuste présente des blocs optiques carrés qui ressemblent furieusement à ceux d'une Jeep Renegade.

On n'en sait donc pas plus mais rien qu'avec cela, en voyant cette allure qui gagne en muscle, cette face avant très assertive, des détails intéressants comme cette garniture d'aile qui remonte le long des roues avant, et en supposant que la présentation intérieure va elle aussi progresser, on se dit que le Duster n'a pas fini de faire courir les foules. On ne prend donc pas trop de risque en pariant que le SUV Dacia va signer pour 2 millions de ventes supplémentaires. Renault a décidément trouvé un filon en or.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Bugatti Centodieci : Le double hommage à 8 millions

Actualité auto

Audi e-tron 50 quattro: modèle de base.

Actualité auto

Renault Espace F1 : Essayez donc de suivre papa…

Actualité auto
Afficher plus