Passer au contenu principal
Message

Après ta connexion, tu pourras utiliser AutoScout24 de manière optimale

  • Synchronisation des favoris
  • Sauvegarder les recherches
  • Placer ton annonce

Fiat 500e : électrochoc !

La Fiat 500 entre dans sa troisième génération en prenant un virage sec vers la motorisation 100% électrique. Alors qu'elle conserve son esthétique néo-rétro qui a alimenté son succès, cette citadine tournant à l'électron a plus d'un tour dans son sac !

Bien que ce soit l'Italien Alessandro Volta qui inventa la première pile électrique il y a plus de 200 ans, Fiat aura pris son temps avant de se lancer complètement dans le bain. Bref, fini le cours d'histoire, passons aux choses sérieuses. Eh oui, après 13 ans de carrière, Fiat dévoile enfin la troisième génération de sa fameuse 500. Histoire de marquer le coup, elle met le paquet sur l'électricité !

AS24 Fiat voor

Électro-centrée

Pour ce troisième opus, Fiat décide de casser les codes et d'offrir sa nouvelle 500 exclusivement en version électrique. Pour les sceptiques, n'ayez crainte : la 500 actuelle tournant à la sans plomb aura toujours sa place au catalogue. Bref, revenons à notre mouton. Cette nouvelle 500 inaugure une plateforme électrique fraîchement sortie de la planche à dessin.

Comme la majorité de ses concurrentes, cette base innovante loge sa batterie en sandwich dans son plancher. Cette dernière alimente un moteur électrique sur le train avant et…et puis c'est tout !

AS24 Fiat achter

Coup de jus

Tant la base technique est simple, tant la complexité se trouve au catalogue. Cette nouvelle 500e est d'ores et déjà disponible en plusieurs versions et deux motorisations. On vous détaille le tout. Le modèle d'entrée de gamme, baptisé ACTION, fait usage d'un moteur électrique de 70 kW (95 ch) et d'une batterie de 23,8 kWh qui lui offre une autonomie de 180 km (WLTP). Dès le milieu de gamme (PASSION), la puissance et l'autonomie font un bond en avant. Ici, le moteur électrique produit 87 kW (118 ch) et la taille de la batterie passe à 42 kWh. Cela permet à la 500 électrique de présenter une autonomie de 320 km (WLTP).

Un peu plus loin dans le catalogue, on retrouve les deux versions prenant place en haut de gamme. Deux ? Eh oui, outre le haut de gamme conventionnel baptisé ICON, une version spéciale La Prima offre à la nouvelle 500 tous les gadgets et la meilleure finition intérieure. Et ce n'est pas fini ! Tout comme sa devancière, ce nouveau modèle se décline en version cabriolet. Mieux encore, une toute nouvelle variante 3+1 s'équipe d'une porte supplémentaire à ouverture inversée côté passager, facilitant l'accès à la banquette arrière !

AS24 Fiat dashboard

Fashion week

Malgré toutes ses variantes techniques, Fiat maintient un fil conducteur : l'esthétique. À ce jeu-là, la marque italienne semble imbattable. La ligne typique de la 500 se trouve ici améliorée, modernisée. Pourtant, les clins d'œil au passé sont toujours bien présents, comme les ailettes de clignotants faisant référence aux sémaphores du modèle original de 1957. Plus à l'aise dans son époque, cette 500 est également grandie. Elle gagne quelque 6 cm en longueur et en largeur tandis que son empattement prend 2 cm.

Qui eut cru que 2 cm puissent faire tant de différence ? Bien que l'extérieur soit une évolution, l'habitacle opte pour la révolution. Non seulement en terme d'habitabilité – et donc de confort pour ceux d'entre nous qui mesurent plus de 1,70 m – mais également pour ce qui est de la technologie. Sur la nouvelle planche de bord flottante bordée d'une ligne de chrome, on découvre l'écran 10,25" du nouveau système UConnect5. La 500, et Fiat par la même occasion, entre enfin dans le 21e siècle avec l'un des meilleurs systèmes d'infodivertissement du marché.

AS24 Fiat interieur

Urbaine dans l'âme

Vous l'aurez compris, on ne mâche pas nos mots. Chose simple car, pour l'instant, cette nouvelle 500 ne semble marquer que de bons points. Et les impressions de conduite ne vont pas changer ce sentiment. Dès les premiers tours de roue, la citadine met en avant les avantages de la conduite électrique, à savoir le silence et la puissance instantanée. Pourtant, son nouveau régime à l'électron lui apporte autre chose : du poids.

Cela étant, la masse supplémentaire des accus aide ici à mieux planter la petite Italienne sur ses gommes tout en lui offrant le confort de suspensions qui manquait tant à la génération précédente. Lors de notre court essai sur les routes de la capitale fait en mode Range (conduite à une pédale), notre modèle cabriolet a fixé sa consommation moyenne à 13 kWh/100 km, en dessous des 14,2 kWh/100 km annoncés par Fiat. Preuve, encore et toujours, que le moteur électrique se marie parfaitement à la conduite urbaine !

AS24 Fiat detail

Verdict

Après s'être assis confortablement sur son bestseller pendant 13 ans, Fiat se lance dans le bain de l'électrique avec un nouveau modèle qui semble cocher toutes les cases. Mise à part l'habitabilité aux places arrière et le volume du coffre, cette nouvelle 500 tape dans le mille ! Reste à parler de la facture finale. Tandis que l'entrée de gamme et sa petite batterie s'affiche à environ 24 000€, notre modèle d'essai avec son accu de 42 kWh est facturé à environ 28 000€, soit près de 5 000€ de moins que la concurrence française ! Bref, Fiat a bien fait ses devoirs et Volta serait fier.

Prêt pour la prochaine étape