Passer au contenu principal

Ford Explorer PHEV : Le sauveur américain

C'était annoncé mais ça n'en est pas moins une surprise : ce super-SUV Made in USA débarque chez nous… pour cause de CO2 !

Il est un fait que Ford n'est pas la marque la plus en avance en matière d'électrification. Et malgré ce que le constructeur propose déjà (Mondeo Hybrid, Puma Mild Hybrid, Tourneo hybride plug-in) ou ce qui devrait arriver cette année, (nouveau Kuga Plug-in, SUV électrique Mustang Mach-e, de multiples mild hybrid), peu de chances qu'il échappe aux amandes imposées par l'Europe en cas de dépassement de la moyenne de 95gCO2/km sur l'ensemble des véhicules vendus en 2020. Pour tenter de faire baisser la facture, Ford a demandé l'aide… de sa branche américaine.

2019FordExplorer 7-LOW

450 ch

Messieurs-Dames, voici le Ford Explorer ! Un colosse de 5 mètres de long qui est ce que Ford Europe propose de plus pauvre en CO2 ! Car ceci est bien sûr la version hybride plug-in de l'Explorer, dont le système se compose d'un V6 essence biturbo de 3.0 litres, d'une boîte auto 10 rapports et d'un moteur électrique, l'ensemble délivrant 457 ch et 840 Nm. Grâce à des batteries d'une capacité de 13,4 kWh, Ford annonce une autonomie électrique de 40 km. En chiffres WLTP, ça donne 3,1 l/100 km et 71 gCO2/km. De fait, il n'y a actuellement rien de mieux au catalogue Ford en termes d'émissions. Le tout est de savoir si la théorie est très différente de la pratique.

FORD 2019 IAA EXPLORER 1-LOW

A l'Américaine

Avant le verdict, les présentations. SUV familial typique de ce que l'on trouve outre atlantique, l'Explorer a la générosité gravée dans l'ADN. 7 places (les deux dernières à déploiement électrique), cuir partout, sièges électriques, climatisés, chauffants et massants, système multimédia connecté à écran tactile 10,1'', clim tri-zone, liste d'aides à la conduite ultra complète, tableau de bord digital configurable 12,3'', toit ouvrant, ouverture et démarrage keyless, hayon électrique… Enfin bref, vous voyez le tableau. Tout cela pour une facture maximale de 79.000€ en finition Platinum (la ST-Line à 77.000€ est à peine moins bien équipée), hors option, mais les seules options sont des teintes de carrosserie. En clair, ceci est une offre absolument unique sur notre marché. Car les seuls autres grands SUV hybrides rechargeables, on les trouve chez les premiums allemands et à équipement égal, on dépensera vite 15.000 à 20.000€ de plus. C'est ce qui s'appelle de la compétitivité.

2019FordExplorer 9-LOW

Why not ?

On voit donc jusque-là que le Ford Explorer est fiscalement intéressant (pour ceux que cela concerne), que ses tarifs sont compétitifs à défaut d'être redoutablement attractifs (77.000€, il faut quand-même les sortir), et qu'il a en plus un charme exotique certain. Reste à savoir s'il remplit sa mission économique et écologique.

2019FordExplorer 4-LOW

Soyons clairs, ceci reste un SUV de 2.500 kg qui, nous le répétons, ne sera jamais ce qu'il y a de plus "éco-responsable". N'empêche, il se débrouille pas mal. Bon, les 40km d'autonomie électrique n'ont été qu'un doux rêve. Lors de notre essai, qui se déroulait certes par des températures inférieures à 10°, les batteries n'ont tenu qu'un peu plus de 20km. Après quoi le V6 est évidemment sollicité, et la consommation commence à monter, mais bien plus tranquillement que ce que nous craignions. Apparemment, le 3.0 EcoBoost mérite sa réputation de moteur économe – selon les standards américains – et la masse importante de la voiture devient un atout, puisqu'elle favorise la récupération d'énergie en décélération.

FORD 2019 IAA EXPLORER 3-LOW

Ca ne suffit pas à faire repartir l'indicateur d'autonomie à la hausse, mais ça suffit largement à disposer d'assez d'électricité pour assurer un fonctionnement hybride digne de ce nom. Entre les quelques 20 kilomètres parcourus sur la seule force des batteries, et les 30 suivants parcourus en mode hybride, nous avons relevé une moyenne de 7,1 l/100 km, avec un pic avoisinant les 10 l/100 km à vitesse autoroutière stabilisée.

Tout bien pesé, ce résultat n'est pas mal du tout pour un véhicule de ce genre. Un véhicule de ce genre a-t-il du sens ? Ca, c'est un autre débat.

FORD 2019 IAA EXPLORER 7-LOW

Ford Explorer Plug-in Hybrid
Moteur V6 essence biturbo + moteur électrique, 2.956cc
Puissance 457 ch
Couple 840 Nm
0-100 km/h 6 secondes
Pointe 230 km/h
Consommation 3,1 l/100 km
Moyenne de l'essai 7,1 l/100 km
Autonomie électrique 40 km
CO2 78 g/km
Prix 77.000€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Ford Mondeo SW Hybrid : Ah t'es là, toi ???

Essais · Ford

Ford Ranger Raptor : Sous les chantiers, la plage !

Essais · Comparer les essais

Test comparatif: Ford C-Max & Grand C-Max 1.6i SCTi EcoBoost 180 ch – Les familiales qui mordent

Essais · Comparer les essais
Afficher plus