Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Porsche Panamera 4S E-Hybrid : extension de la gamme branchée

Récemment, la Porsche Panamera a reçu une légère mise à jour. La berline d'affaire allemande se voit ainsi équipée d'un nouveau look mais également d'une gamme de moteurs étendue avec trois variantes hybrides rechargeables. Autoscout24 tape dans le mille et essaye la nouvelle Panamera 4S E-Hybrid.

Afin de reconnaître la Porsche Panamera rajeunie, il vous faudra un œil aguerri. Après tout, Porsche n'a pas changé sa formule gagnante mais la berline s'équipe tout de même de nouveaux pare-chocs plus sportifs et des blocs lumineux arrière transparents reliés par une bande à LED. En d'autres termes: il vous faudrait presque une loupe pour repérer les différences.

AS24 Panamera voor

Eh oui, le facelift de cette berline d'affaires se passe surtout sous le capot. Avec les normes d'émissions européennes strictes frappant également à la porte de Zuffenhausen, de nouveaux hybrides rechargeables semblent nécessaires. Non pas que la Porsche soit en mauvais état au niveau des émissions puisque l'arrivée de la Taycan 100% électrique s'est avérée être un succès.

Du côté de la Panamera, ses quelques versions hybrides rechargeables étaient tellement populaires que la demande pour les versions classiques à moteur à combustion était presque rendue à néant. Enfin, c'était sans compter le gouvernement qui est venu mettre des bâtons dans les roues de Porsche en modifiant les règles du jeu fiscal et en stigmatisant la Panamera de "faux hybride".

AS24 Panamera achter

Remettre de l'ordre

Désormais, Porsche a remis les choses en ordre. Et comment : au total, vous pouvez choisir parmi pas moins de trois Panamera hybrides rechargeables différentes. De plus, si vous faites un peu attention au décor et aux dimensions des jantes, alors deux de ces trois Panamera "branchées" offrent, sur papier, des émissions inférieures à 50 g/km. Ce qui, in fine, les rend à nouveau intéressantes sur le plan fiscal, qui par la suite augmente la demande donc Porsche en vend plus et la marque peut présenter des émissions de CO2 moindres à Europe, etc. Vous comprenez le tableau.

Juste milieu

En tout cas, la version que nous allons sortir est celle du milieu. Il y a bien sûr la nouvelle Panamera Turbo S E-Hybrid avec son V8 de 4,0 litres en haut de gamme mais "notre" Panamera 4S E-Hybrid utilise le même V6 biturbo de 2,9 litres que la Panamera 4 E-Hybrid. Elle en tire plus de puissance : 440 ch contre 330 ch. Ce V6 est d'ailleurs une vieille connaissance : il n'est pas seulement utilisé par Porsche, mais aussi par Audi dans les RS 4 et RS 5.

La Panamera 4S E-Hybrid utilise également un moteur électrique de 100 kW (136 ch), qu'elle partage avec les autres Panamera rechargeables. Cela porte la puissance totale du système à 560 ch et 750 Nm de couple. La batterie est la même dans les trois modèles et sa capacité a augmenté de 14,1 kWh à 17,9 kWh. Durant les froides journées d'automne où nous avons conduit la 4S E-Hybrid, cela a permis d'obtenir une autonomie entièrement électrique d'environ 44 kilomètres.

AS24 Panamera interieur

En pratique

Pour que l'interaction entre le moteur à combustion et le moteur électrique fonctionne bien, il n'y a pas moins de quatre modes de conduite différents : E-Power, Hybrid Auto, Sport et Sport Plus. Le deuxième a été étendu avec l'E-Hold et l'E-Charge. Mais ne vous y trompez pas : la Panamera est plus performante lorsque vous la laissez faire son travail elle-même.

Elle démarrera toujours en mode électrique, par exemple, et dans la plupart des conditions quotidiennes, elle préfèrera également le moteur électrique, ce qui signifie que vous pouvez appuyer assez longtemps sur l'accélérateur avant que le moteur à combustion ne se réveille. La Panamera dispose donc d'un couple suffisant et d'une réponse instantanée pour pouvoir également offrir une conduite sportive, mais à l'électricité. Elle tient également compte des données de navigation, de la vitesse et du niveau de la batterie pour déterminer son choix entre la motorisation électrique et classique.

Peu d'essence, beaucoup de puissance

Au total, il en résulte une consommation relativement modeste pour une voiture de cette taille (5,05 mètres de long) et de cette masse (2,3 tonnes), avec un V6 crémeux sous le capot : dans le trafic mixte entre ville et autoroute, nous avons obtenu une consommation de 8,9 l/100 km. Seule la consommation d'électricité indique qu'une voiture lourde consomme également beaucoup d'énergie : 24,9 kWh/100 km, c'est beaucoup.

Mais bien sûr, avec cette Panamera 4S E-Hybrid, Porsche montre aussi qu'elle peut utiliser la combinaison de la combustion et du moteur électrique non seulement pour construire un hybride rechargeable intelligent, mais aussi pour construire une bonne voiture de sport. Tous les paramètres de conduite sont pris en compte et le temps de sprint jusqu'à 100 km/h en 3,7 secondes n'a pas besoin d'être remis en question un seul instant.

AS24 Panamera rijdend

Conclusion

La Porsche Panamera 4S E-Hybrid est un hybride rechargeable à succès. Elle sait combiner intelligemment ses deux groupes motopropulseurs - mais souffre de son poids élevé - et ne perd jamais de vue ses ambitions sportives. Cette berline luxueuse et intelligemment finie est proposée à un prix élevé de plus de 130 000 euros, mais ceux qui gardent tête la taille des jante et une finition modeste peuvent utiliser pleinement cet hybride rechargeable à des fins fiscales.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche Taycan : La riposte allemande !

Essais · Porsche

Porsche Cayman GT4 : Deux cylindres qui changent tout !

Essais · Porsche

Porsche 718 Spyder : baby-Speedster

Essais · Porsche
Afficher plus