Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Aston Martin DB9

C’est par la série DB 9 que le constructeur de voitures de sport britannique Aston Martin a fondé sa réputation de producteur de coupés et de cabriolets exclusifs et fabriqués dans une large mesure de manière manuelle durant les premières années suivant la Seconde Guerre Mondiale. Entre 1948 et 1970 les six cylindres fabriqués par les britanniques faisaient partie de ce qu’il avait de plus de style offert par les manufactures de voitures anglaises. Lisez plus

Modèles alternatifs

L'Aston Martin DB 9 entre sur le marché en 2004

A la différence par exemple de son concurrent GM avec ses cabriolets puristes, Aston Martin a misé sur des voitures biplaces qui combinaient un maniement sportif avec du luxe et du confort.

A partir de 1967, des modèles V8 plus motorisés de la série Aston Martin DBS ont ajouté à la gamme de voitures des coupés à 2+2 places, qui ont pris la place du modèle d'entrée DB durant les années 70 en tant que Aston Martin V8.

Le producteur a tardé vingt ans pour réintroduire dans sa gamme de voiture un six cylindres avec l'Aston Martin DB 7. Puis, avec l'année de construction 1999, l'Aston Martin DB 7 avec son propulseur nouvellement construit a fait le saut dans la catégorie royale V12. Quand le design pour cette nouvelle génération de voitures de sport a été achevé, les britanniques ont présenté en 2004 comme successeur l'Aston Martin DB 9.

L'Aston Martin DB 9 comme coupé et comme cabriolet

Suivant la tradition du GT, l'Aston Martin DB 9 existait en deux formes de carrosserie, coupé et cabriolet, comme voiture à quatre places. Son design extérieur ressemblait beaucoup à celui de son prédécesseur, l'Aston Martin DB 7. Toutefois, ses unités de phares extrêmes, allongées dans une forme de gouttes sous du verre transparent et son calandre de forme dynamique avec une grille verticale plus large, lui ont conféré une conception frontale plus régulière. Le même principe de design a été utilisé lors de la conception de l'arrière qui comportait alors des boucliers intégrés dans la carrosserie et des phares en forme d'arque. Ce design rendait la vue arrière de l'Aston Martin DB 9 sensiblement plus souple.

Les performances des coupés Aston Martin DB 9

Alors que le prédécesseur Aston Martin DB 7 a intégré des éléments de construction essentiels de la série de Jaguar XJ, le modèle Aston Martin DB 9 avec son groupe de sol nouvellement conçu représentait une conception complètement autonome d'Aston Martin. Seul le propulseur du prédécesseur utilisé depuis 1999 a continué à servir, et cela sous une forme modifiée. Dans l'Aston Martin DB 9, l'agrégat V12 disposait d'une puissance de 335 kW (456 cv). Avec ce moteur de la catégorie de cylindrée de 6,0 litres la version coupé de l'Aston Martin DB 9 pouvait accélérer de 0 à 100 km/h en 4,9 secondes et atteindre une vitesse maximale de 305 km/h.

Les performances des cabriolets Aston Martin DB 9

Le coupé appelé traditionnellement Volante par les britanniques pouvait accélérer avec son agrégat de puissance réduite à 331 kW (450 cv) de 0 à 100 en 5 secondes. La vitesse maximale de ce cabriolet avec son toit en tissu était indiquée à hauteur de 300 km/h. Le coupé comme le cabriolet étaient proposés avec boîte manuelle et automatique.

En 2008 l'Aston Martin DB 9 fait l'objet d'un soin de modèles

Un soin de modèles effectué en 2008 a résulté dans un allongement des modèles V12 à une longueur de 4,71 mètres. A part ceci, l'extérieur du coupé et du cabriolet restait en grande partie inchangé. Cependant l'Aston Martin est devenue plus sportive à travers une modification du moteur V12. Le propulseur de l'Aston Martin disposait maintenant de 350 kW (476 cv) et ainsi le coupé pouvait accélérer de 0 à 100 en 4,8 secondes. Le couple maximal passait de 570 à 600 Nm.