Mercedes-Benz 240 - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Mercedes-Benz 240

Mercedes-Benz 240

Quand le producteur d'automobiles allemand a commissionné le styliste français Paul Bracq au milieu des années 60 pour la conception d'une nouvelle berline moderne censée remplacer les modèles à aileron arrière de la haute moyenne gamme produites depuis 1961, le timing de fabrication en série n'a pas pu être mieux choisi. La série de construction de la Mercedes-Benz W 115 est apparue dans l'année tumultueuse 1968 et a documenté avec ses phares rectangulaires et ses formes de carrosserie clairement structurées la volonté de moderniser du producteur Daimler. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

La Mercedes-Benz 240 est produite entre 1973 et 1986

Ces modèles appelés « Barre-Huit » (Strich-Acht) en allusion à leur année de naissance, ont ensuite contribué par leur fiabilité extraordinaire à la réputation qui devait être celle de toute Mercedes-Benz durant des décennies. Bien que les berlines et les coupés de la série de construction W 115 ont été produits en une édition de presque deux millions, la Mercedes-Benz /8 a réussi trente année plus tard de devenir la voiture classique (Classic Car) de Daimler. En particulier, la Mercedes-Benz 240 en version diesel présentée pour la première fois en 1973 et produite jusqu'en 1986, a exalté le public en ses deux génération pas seulement par son design perçu comme indémodable mais aussi par sa technologie robuste et à longue vie.

La Mercedes-Benz 240 est la version de pointe à diesel de cette série de construction

Ceci n'a déjà pas été autrement parmi les contemporains des années 70. Bien que les diesel du producteur Daimler avec leur motorisation de 2,0 litres, avaient des valeurs de performance similaires à celles de la coccinelle de VW, Daimler a depuis 1973 prouvé avec sa Mercedes-Benz 240, que ses diesel étaient capables de plus. Lors de son introduction sur le marché, la Mercedes-Benz 240 disposait d'un moteur de 2,4 litres avec 48 kW (65 ch) utilisé jusqu'en 1976. Depuis 1974 il y avait déjà une production parallèle d'une Mercedes-Benz 240 avec un agrégat plus grand de 3,0 litres et de 59 kW (80 ch). Sa vitesse maximale était de presque 250 km/h et elle était donc de presque 10 km/h plus rapide que la Mercedes-Benz 240 avec l'agrégat plus petit. Ainsi la Mercedes-Benz 240 de la première génération, d'une longueur de 4,68 mètres et d'un poids de 1,3 tonnes était en tant que la diesel la plus grande de cette série de production, le vecteur de performance parmi les modèles diesel du producteur Daimler.

A partir de l'année de construction 1978, la Mercedes-Benz 240 est aussi produite en version break

Avec l'apparition de la nouvelle série de construction W 123 en 1975, la Mercedes-Benz 240 a dû céder son rôle comme modèle diesel de pointe du programme À la Mercedes-Benz 300. Cependant elle continuait d'être la diesel la plus vendue parmi les modèles de haute moyenne gamme de Daimler. Ceci résultait entre autres du fait que le producteur a présenté en 1978 pour la première fois un break à base de la Mercedes-Benz 240 qui avait un volume de rangement de jusqu'à 880 litres lorsque les sièges étaient rabattus et était donc bien accueilli par les familles comme aussi par le milieu commercial où ce break était par exemple utilisé comme taxi. En plus grand nombre la Mercedes-Benz était aussi produite en une version plus longue avec une carrosserie allongée à 5,35 mètres. En comparaison les berlines fabriquées en série de cette série de construction avaient une longueur de 4,72 mètres. Dans le domaine de la sécurité le producteur Daimler a également établi de nouveaux critères sécuritaires au début des années 80 quand il a proposé pour la première fois un système antiblocage de sécurité et un airbag pour le chauffeur dans la version et la version break de la Mercedes-Benz 240.

Les motorisations de la Mercedes-Benz 240 dans les années de construction de 1975 à 1986

La conception de moteur de la deuxième génération de la Mercedes-Benz 240 était dans un premier temps moins innovateur. Le propulseur de 48 kW (65 cv) utilisé jusqu'à ce moment, continuait de l'être jusqu'en 1978. Par la suite la Mercedes-Benz 240 a été mis sur le marché avec un propulseur plus puissant de 54 kW (72 cv). Les berlines de la Mercedes-Benz 240 étaient produites avec cette motorisation jusqu'à la fin de l'année 1985. La version break de la Mercedes-Benz restait au programme un peu plus longtemps pour être remplacée par la Mercedes-Benz 250 en 1986.