Rolls-Royce Wraith - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Rolls-Royce Wraith

Rolls-Royce Wraith

En 2012, un événement bien singulier se déroule sur le circuit du Nürburgring : ses pistes sont foulées pour la première fois par un prototype coupé signé Rolls-Royce. L'essai, fort de sens, doit annoncer la nouvelle : la célèbre firme britannique présente au monde le plus puissant modèle de son histoire. Après son rachat par BMW en 1998, la marque devenue filiale a reçu pour objectif la conception de véhicules modernisés tout en conservant leur prestige. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

Rolls-Royce Wraith : la performance au service du prestige

La gamme "témoin" est dévoilée en 2003 avec la Phantom et ses dimensions opulentes. Elle est dotée d'un V12 et toujours caractérisée par son radiateur proéminent orné du célèbre "Spirit of Ectasy". Quelques années plus tard, elle se voit déclinée en coupé puis en cabriolet. La Rolls-Royce Wraith s'inscrit exactement dans cet esprit, puisqu'elle est la version coupé de la Ghost, conçue en 2010, qui se veut être une actualisation plus sportive de la Phantom. Son nom dérive aussi d'un modèle plus ancien, produit de 1938 à 1939. Et, toujours comme sa prédécesseure, elle se voit rapidement secondée par une version cabriolet sous le nom de Rolls-Royce Dawn.

Design emblématique et esprit sportif

La Rolls-Royce Wraith est conçue sur une base proche de la BMW série 7. Elle mesure 5,27 mètres de long (comme une Audi A8) pour 1,95 mètre de large (presque comme un Range Rover). Visuellement, la Rolls-Royce Wraith est donc un coupé lourd, splendide, avant-gardiste. Plus encore, elle est un "fastback". En effet, comme l'AMC Marlin ou la Porsche 356, elle voit sa ligne de toit descendre jusqu'à l'arrière du véhicule. Le concept est d'autant plus audacieux pour un tel mastodonte ! Le design est véritablement celui d'une Ghost adaptée : son centre de gravité est abaissé, son train arrière élargi, et bien sûr ses portes réduites au nombre de deux, avec ouvertures antagonistes, c'est-à-dire s'ouvrant d'avant en arrière. Son intérieur, tout de cuir et de bois rares, offre un "ciel" de toit à prendre au mot puisqu'il est couvert de 1340 fibres optiques typiques des grandes luxueuses de son genre. Au niveau du tableau de bord - qui accueille étrangement quelques plastiques -, la Wraith offre un GPS à commande vocale, des boiseries au placage complexe, une instrumentation physique et, comble du luxe, des touches en verre sensitif. Bien sûr, cette excellence a un prix, ce qui ne pourra qu'encourager les audacieux à trouver leur bonheur sur le marché de la voiture d'occasion.

La "performance la plus spectaculaire"

C'est ainsi que le président de la marque, Torsten Müller-Ötvös, qualifie la Rolls-Royce Wraith voulue comme la plus puissante des Rolls. Pour cause, la voilà équipée d'un V12 6,6 litres biturbo capable de développer 624 chevaux. Au démarrage, elle ne manque pas d'étonner par son silence mais vrombit comme une sportive quand il s'agit de la pousser à 100 km/h, qu'elle atteint d'ailleurs en 4,6 secondes comme le ferait une Aston Martin DB9. La vitesse est électroniquement limitée par l'injection qui se coupe à 250 km/h. Elle se voit aussi maîtrisée par un régulateur adaptatif qui repère les circonstances de conduite diverses (bouchons, ralentissements). Sa transmission automatique ZF 8 rapports offre un bijou de technologie à la hauteur du prestige de la marque. Associée au GPS qui fonctionne en continue, la Wraith repère les particularités de route comme les virages pour y adapter automatiquement ses rapports. Ainsi, dynamique, elle ne s'affiche pas pour autant comme une sportive mais reste concentrée sur le confort. Souple, propre, sa conduite ne s'égare pas et demeure maîtrisée, voire retenue quand on s'aperçoit que la boîte de vitesses ne dispose pas de mode manuel. L'ensemble de ces caractéristiques n'est, néanmoins, qu'une base proposée pour un véhicule dont les options et adaptations sont innombrables en fonction de la demande. Aussi, en voiture d'occasion, rares seront les modèles identiques. Le passionné trouvera forcément son compte dans un marché ne proposant, au final, que des Wraith uniques en leur genre.