Passer au contenu principal

Talbot Samba - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Talbot Samba

Citadine compacte de fabrication française pendant les années 80, la Talbot Samba, avec son look rétro et sa motorisation dynamique, est aujourd’hui recherchée parmi les annonces de voitures d’occasion. Le modèle se décline en plusieurs versions, LS, GL ou GLS, également les séries limitées Bahia, Sympa ou Rallye, sans oublier les cabriolets et les groupe B. Grâce à ce revival, la micro-urbaine de la marque disparue n’a pas dit son dernier mot.

Talbot Samba : petite voiture urbaine française des années 80

La Talbot Samba est une petite voiture urbaine fabriquée et vendue dans les années 80. La période de production et de vente du modèle par la marque s’est étalée sur un peu moins de 6 ans, de novembre 1981 à mai 1986. En un laps de temps aussi court, ce véhicule est parvenu à laisser sa trace dans les mémoires. En effet, pour bon nombre de conducteurs, cette citadine polyvalente dont l’utilisation quotidienne a rythmé la vie, représente un souvenir nostalgique. Elle fait d’ailleurs l’objet d’un revival en voiture d’occasion avec le phénomène des « youngtimers », ces véhicules avec lesquels on a grandi, pas assez anciens pour être des voitures de collection, mais qui sont définitivement d’un autre temps, et surtout qu’on a envie de conduire à nouveau. La Talbot Samba était assemblée dans l’usine PSA de Poissy dans les Yvelines, près de Paris. Elle est toutefois le résultat d’une véritable collaboration franco-britannique, avec une production française, mais un design élaboré en Angleterre par le studio de création de la marque situé à l’usine de Whitley à Coventry. En 1979, le groupe français PSA rachete Chrysler Europe et rebaptise tous les modèles à la fois fabriqués en France et en Angleterre sous le nom de marque Talbot. La même année, la marque décide de baser son nouveau modèle compact sur la Peugeot 104, modèle ayant reçu un succès relatif sur le marché auto. En 1981, la Samba est ainsi venue remplacer le modèle Sunbeam de Chrysler, et apporter une sérieuse alternative à la 104 Peugeot, tout en modifiant l’empattement pour éviter trop de concurrence entre elles. Dans cette même optique de diversification de l’offre, Talbot a aussi proposé en 1982 la version cabriolet décapotable de la Samba, signée Pininfarina.

Prix d’une Talbot Samba d’occasion

Les prix que l’on constate sur les annonces de voitures d’occasion commencent à 500 € pour des véhicules dans l’état (attention à la corrosion !), et peuvent atteindre 10 000 € pour des voitures ayant déjà été restaurées, en bon état, éventuellement des Samba cabriolets ou des séries limitées (Sympa, Rallye ou Bahia). Les voitures les moins chères finissent souvent comme source de pièces détachées, celles en meilleur état auront plus de chances d’être retapées. Cependant, les prix des Talbot Samba à vendre d’occasion peuvent parfois s’élever au-dessus de la cote, jusqu’à 25 000 € voire au-delà, pour des véhicules préparés, customisés ou des versions sport de rallye, homologuées groupe B et très bien maintenues. L’offre générale de la marque Talbot était plutôt diversifiée, de la petite citadine au classique SUV Talbot-Matra Rancho, en passant par la berline familiale. La Talbot Samba constitue ainsi l’entrée de gamme de la marque.

Les youngtimers, une seconde jeunesse sur la base d’un achat d’occasion

Au moment de sa commercialisation par Talbot en tant que voiture neuve, la Samba venait se positionner sur un segment particulier, largement occupé par la Renault 5, celui des petites citadines économiques. Aujourd’hui, les voitures compactes de l’époque qui étaient concurrentes de la Samba font également partie du marché de l’occasion. En voici quelques-unes, comparables à la compacte de chez Talbot : la Peugeot 104, les Citroën LN et LNA, l’Autobianchi A112 Abarth, les Fiat 126 et 127, la SEAT Fura, la Fiat Panda ou la Lancia Y10. Chez la même marque et un gabarit juste au-dessus, il y a la Talbot Horizon, plus familiale. Ces compactes urbaines (même si ce type de voitures ne s’appelait pas encore comme ça à l’époque) sont recherchées aujourd’hui dans les annonces de voitures d’occasions, notamment avec l’engouement très actuel autour des youngtimers, ces véhicules issus d’un passé pas trop lointain, à la limite de la voiture de collection. Bien évidemment, des critères de rareté, comme une série limitée par exemple, donnent de la valeur à ces voitures anciennes. C’est le cas entre autres des Talbot Samba Sympa ou Samba Bahia, qui reprennent la motorisation du modèle classique LS, mais avec des particularités comme des éléments de décoration, et des équipements plus rares comme le toit ouvrant ou un intérieur spécial. Les Samba conçues par l’écurie Peugeot pour la compétition, les fameuses Talbot Samba Rallye homologuées en groupe B, tiennent bien sûr une place de choix dans ce panthéon de la petite voiture d’occasion. Après le lancement de la Talbot Samba fin 81, le modèle cabriolet apparait en 1982, relançant les ventes. En 1983, c’est la Rallye qui est introduite sur le marché suivie de l’édition spéciale Samba Sympa en 1984, destinée à une clientèle jeune. En 1985, la série limitée Bahia est commercialisée. Enfin en 1986, le groupe PSA met un terme définitif à la marque Talbot en général.

2 niveaux de motorisation essence pour la Samba

Les différentes Talbot Samba sont munies, en fonction des modèles, de 2 versions du moteur X (ou bloc X) de Renault-PSA. Il s’agit d’un moteur essence 4 temps à 4 cylindres en ligne, commun aux modèles du même segment et de la même époque chez Peugeot et Citroën (Peugeot 104 et 205, Citroën Visa, Renault 14…). La particularité de cette motorisation est la lubrification commune du moteur et de la boite. Les modèles Samba LS et GL sont équipés de la version 1,1 l (1 124 cm3) de 50 ch à 4 800 tr/min (4 CV). Ils sont dotés d’une boite de vitesses à 4 rapports et atteignent 143 km/h en vitesse de pointe. Cette motorisation a valu à la Talbot Samba le prix de “voiture la plus économique d’Europe” attribué par la CEE, détrônant à l’époque la Renault 5, jusqu’à ce que l’Austin Metro vienne lui ravir le titre. Les séries limitées Sympa et Bahia sont aussi équipées de ce moteur. Le modèle haut de gamme Samba GLS ainsi que les versions Rallye et cabriolet sont dotés de la cylindrée la plus importante : 1,3 l (1 360 cm3) développant 72 ch à 6 000 tr/min (6 CV). La boite de vitesses est à 5 rapports et la voiture atteint 168 km/h en vitesse max. Les équipements sur des véhicules de ce type sont plutôt minimalistes. Il existe tout de même des variations en fonction des modèles. La LS, en entrée de gamme, est la moins équipée, les appuie-tête ne sont pas présents sur la fiche technique, ni la montre électrique. Il faut posséder une GL ou une GLS pour avoir ces équipements d’origine, ainsi que l’essuie-glace arrière, l’allumage électronique, l’autoradio de série. La GLS est pourvue de vitres électriques de série. Pour toute une génération d’amateurs nostalgiques, cette petite voiture représente le style des années 1980, avec ses couleurs vives et ses contrastes. La sonorité typique de sa motorisation ne manquera pas de rappeler de plaisants souvenirs à ces inconditionnels prêts à mettre les mains dans le cambouis pour une restauration en règle, et la recherche d’un vieux modèle de Samba dans les annonces de voitures d’occasion sera comme un voyage captivant dans le temps à la recherche de sensations oubliées.

Données techniques de Talbot Samba

Aperçu des données techniques comme la consommation, la puissance en CH, les dimensions, le poids et la longueur

Montrer les données techniques