Toyota Carina - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Toyota Carina

Toyota Carina

Dans l'année de construction 1970, la Toyota Carina a été pour un premier temps proposée par le plus grand producteur d'automobiles japonais Toyota, comme berline à orientation sportive pour compléter le programme entre les voitures de classe moyenne de la série de construction Corolla et les voitures de sport de la série Toyota Celica. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

La Toyota Carina est positionnée par Toyota comme berline sportive

Sa technique de construction reposait sur celle de la Toyota Corona et était presque identique à celle-ci durant les dernières années de sa production. Au cours de sa production jusqu'en 1998, la Toyota Carina était produite en plusieurs formes de carrosserie : comme berline à hayon, berline tricorps, comme berline bicorps, comme coupé et comme break. En Europe la Toyota Carina est mise sur le marché pour la première fois en comme berline avec un moteur à 1,6 litre qui générait 55 kW (75 cv).

La Toyota Carina comme berline et comme break

La deuxième génération de la Toyota Carine a été présentée en Europe au moment du début de la production de la nouvelle série de construction en 1978. En plus de la berline à quatre portes avec un moteur à essence de 55 kW (75 cv), il y avait alors une version break à motorisation identique. En revanche, le coupé de cette série de construction n'a dans un premier temps pas été introduit sur les marchés européens. Avec le soin de modèles de l'année 1980, les japonais ont, pour la première fois proposé pour la Toyota Carina une boîte manuelle à cinq rapports produite en série. La troisième génération est produite de 1981 à 1984 sans modifications au niveau de la motorisation mais avec un changement léger de design. Dans quelques pays européens la Toyota iQ était désormais disponibles en version de coupé. En revanche les nouveaux moteurs à diesel pour la Toyota Carina n'étaient dans un premier temps pas proposés en Europe.

La Toyota Carina II s'européanise avec l'année de construction 1984

La quatrième génération de la Carina fonctionnant depuis 1984 avec roue motrice avant, est dès lors commercialisée en Europe sous le nom Carina II comme berline bicorps et tricorps. Le nouveau modèle, vendu en dehors de l'Europe sous le nom Corona, a été conçu par le styliste italien Giorgio Giugiaro, qui a également été responsable pour la conception du premier Golf de VW. La gamme de moteurs de la Carina II produites en Angleterre et en Espagne a été étendue par un propulseur plus sportif d'une cylindrée de 1,9 litres qui générait 74 kW (101 cv). Les moteurs à 1,6 litres, qui continuaient d'être produits, ont en 1986 été équipés d'un catalysant. Dans la génération successeur de la Carina II, les japonais ont proposé en Europe de nouveau une version break en plus des berlines. La motorisation à diesel avec une cylindrée de 2,0 litres et 54 kW (73 cv) présentait la seule innovation. Le modèle de pointe était la Carina GL avec 89 kW (121 cv). Il y avait aussi un nouveau modèle avec transmission intégrale dans la série de construction de la Toyota Carina produite jusqu'en 1992.

Les dernières Carina E sont produites en 1998

Depuis la génération de modèles produite en 1992, Toyota a commercialisé sa nouvelle version de la Corona en Europe sous le nom Carina E. Ce modèle était exclusivement disponible en version berline tricorps. Comme motorisations d'entrée il y avait deux modèles à essence avec des cylindrées de 1,6 et de 1,8 litres qui généraient toutes les 79 kW (107 cv). La particularité : grâce à une technologie particulièrement économe (Magermix-Technik), la consommation pouvait être réduite de 6,5 litres. La Carina E était également disponible avec un moteur plus grand à 2,0 litres qui déployait jusqu'à 98 kW (133 cv). Le modèle de pointe disposait avec une cylindrée de 2,0 litres, en version GT de 129 kW (175 cv). Le programme était complété par un diesel à 2,0 litres d'une puissance de 61 kW (83 cv). En plus de la version à roue motrice avant, il y avait l'option de transmission intégrale pour les modèles à diesel. Les dernières Carina E étaient les modèles sportifs GT produits en Grande-Bretagne en 1998.