Rapport: Mercedes-AMG 53 – Six cylindres… survoltés.

Mercedes s'apprête à proposer de nouvelles versions AMG de l'imminente CLS, ainsi que des Classe E Coupé et Cabrio. Particularités: l'hybridation, façon AMG.

C'est une "grande" première: AMG se met à l'électrification. Sous la nomenclature 53 se cache en effet un moteur 6-en-ligne essence de 3.0 litres, gavé par un turbo et un compresseur électrique, aidé en sus d'un alterno-démarreur capable de participer à l'effort.

EQ

Les CLS, E Coupé et E Cabrio sont donc les premières à profiter de cette nouvelle motorisation hybride. A lui seul, le 6 cylindres en ligne de toute dernière génération envoie 435 ch et 520 Nm. A cela, l'alterno-démarreur nommé EQ Boost – pour rappel, EQ est aussi le nom de la famille de véhicules 100% électriques que la marque entend lancer dans un avenir proche – peut fournir ponctuellement 22 ch et surtout 250 Nm (!) de plus. Un total de 770 Nm donc, plus que ce que délivre le V8 biturbo de la E 63 AMG par exemple. Ca risque de dépoter! D'ailleurs, Mercedes annonce pour la CLS un 0-100 abattu en 4,5 secondes et 270 km/h en pointe, moyennant l'option qui fait sauter le verrou électronique établi comme toujours à 250 km/h.

Cette motorisation hybride est évidemment associées aux autres éléments de chez AMG, à savoir la boîte auto 9 Speedshift et la transmission intégrale 4 Matic+ Performance AMG, le tout paramétrable à l'envi. En résumé, que les afficionados ne soient pas effrayés par l'entrée d'AMG dans le monde de l'hybridation. Car comme tout ce que font les cinglés d'Affalterbach, les 53 ne seront probablement pas loin de la camisole de force. Vivement la confirmation au volant!

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lotus Evija : 2.000 ch, la nouvelle frontière

Actualité auto

Visite au FCA Heritage Hub

Actualité auto

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto
Afficher plus