Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Land Rover Discovery : vilain petit canard ?

Le Discovery est devenu le vilain petit canard de Land Rover en raison de son look plutôt atypique. Pourtant, c’est secrètement le meilleur produit de la gamme. De nouveaux moteurs et une technologie mise à jour régleront-ils ce problème d’image ?

Pro

Points forts

  • Confort royal
  • Technologies de pointe
  • Capacités tout-terrain
Contra

Points faibles

  • Look polarisant
  • Prix
  • Encombrement

Depuis son lancement, le Land Rover Discovery divise les foules. La raison : son look. Certains apprécient l’esthétique rondouillarde et musclée du gros SUV anglais, alors que d’autres n’arrivent pas à passe au-delà de la face arrière avec sa plaque décentrée. Cette mise à jour à mi-carrière parviendra-t-elle à nous réconcilier ?

Propre et dynamique

S’il veut nous plaire à tous, ce Discovery facelifté part déjà du mauvais pied. Car - eh oui - la face arrière conserve son style peu orthodoxe. Cependant, le hayon s’habille désormais d’une bande noire qui reprend la dénomination du modèle et la signature visuelle des feux évolue légèrement.

Au niveau du style, voilà peut-être les principales évolutions qu’apporte cette mise à jour. Enfin, ce serait sans parler des nouveaux inserts de calandre et des différents feux LED à l’avant. In fine, le Discovery conserve son apparence rondouillarde. Notons d’ailleurs que la version « sportive » R-Dynamic figure désormais seule au catalogue.

Land Rover Discovery D300 2022

Du tout au tout

Si les designers en charge de l’extérieur semblent avoir terminé leur boulot un vendredi après-midi, ceux imputé de la refonte de l’habitacle ont été bien plus assidus. Ainsi, toute la console centrale et une belle partie du tableau de bord se mettent en ligne avec les derniers produits du groupe Jaguar Land Rover.

Entre les passagers, le plastique brillant fait place à une texture intéressante alors qu’un levier de vitesses joystick remplace la molette maladroite d’antan. Plus important encore : le tableau de bord s’habille d’un grand écran tactile de 11,4 pouces qui embarque le nouveau système Pivi Pro. Comme c’est le cas pour tous ses frères : l’infodivertissement du Discovery fait un véritable saut en avant dans le 21e siècle ! Un nouveau volant et une instrumentation digitale complètent un tableau somme toute similaire, brillant toujours par un habitacle généreux, aux 7-places de série.

Land Rover Discovery D300 2022

Coup de jus

Quand les équipes de Land Rover décident de mettre leurs moteurs à jour, elles n’y vont pas de main morte. C’est simple : tous les anciens blocs partent aux oubliettes et un nouveau 6-cylindres en ligne de 3,0 litres règne en maître. De la famille Ingenium, ce bloc en alu est équipé de l’hybridation légère à 48 volts avec un alterno-démarreur à courroie.

Peu importe le fuel, le même six en ligne turbo est utilisé. Ainsi, en diesel, il produit 300 ch et 650 Nm de couple (D300). Lorsqu’il boit de la sans plomb, il sort 360 ch et 500 Nm de couple (P360).

Land Rover Discovery D300 2022

Le bijou de la gamme ?

C’est pour un essai un peu spécial que nous avons opté pour le Discovery. En effet, au lieu de la routine quotidienne, on a emmené le SUV 7-places en balade dans le sud de la France, chargé de 5 passagers et de deux vélos. Après des heures de route, le sentiment est intact : voilà peut-être le meilleur produit de la gamme Land Rover !

En toutes circonstances, le confort prône. Dans notre modèle bien équipé, le luxe est évidemment bien présent. Les suspensions à air filtrent les aspérités avec brio, tandis que la cabine se rapproche d’un cocon bien isolé, peu importe la vitesse de croisière. Sur les lacets de montagnes, il ne faut pas espérer grand-chose. Ce SUV familial se bagarre tant que peu contre les lois de la physique, mais il tangue et prend du gite tout de même. Le prix à payer pour pouvoir se débrouiller dans la boue et grimper n’importe quelle montagne !

Le plus impressionnant ? La consommation. Eh oui, on ne pourrait pas en dire autant des autres grands SUV de 2,3 tonnes, mais « notre » Discovery D300 termine son périple avec une consommation moyenne 7,9 l/100 km.

Land Rover Discovery D300 2022

Placement difficile

À 90 600 €, le Discovery n’est certainement pas donné. Cela étant, il faut noté que le haut de gamme tout équipé (R-Dynamic HSE) fait ici office…d’entrée de gamme ! Il ne reste plus qu’à choisir la couleur et quelques détails par-ci, par-là.

Land Rover Discovery D300 2022

Verdict

Cette mise à jour ne corrige pas l’esthétique polarisante du Land Rover Discovery. Pourtant, elle nous conforte dans l’idée qu’il s’agit ici du meilleur véhicule que la marque anglaise produise grâce à son confort ainsi que ses capacités de tout-terrain et de familiale. Il peut désormais ajouter une faible consommation à son palmarès.

Land Rover Discovery D300

  • Moteur : 6-cylindres turbo, 3,0 litres
  • Puissance : 300 ch
  • Couple : 650 Nm
  • Transmission : automatique à 8-rapports, 4x4
  • 0-100 km/h : 6,8 secondes
  • Vitesse maximale : 209 km/h
  • Coffre : 172/922/1997 litres
  • Consommation : 7,9/100 km (mesurée)
  • CO2 : 217-233 g/km (WLTP)
  • Prix : 90 600 €

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Land Rover Defender 90 V8 : Opération Tonnerre

Essais · Land Rover

Range Rover Velar P400e : famille au complet

Essais · Land Rover

Range Rover SVAutobiography Dynamic : paroxysme paradoxal

Essais · Land Rover
Afficher plus