Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Mercedes Classe C : timide ou mature ?

Tandis qu'un premier coup d'œil nous ferait penser à un facelift, la Mercedes Classe C se renouvelle de la tête aux pieds. Elle embarque un nouveau châssis, de nouveaux moteurs et, surtout, de nouvelles technologies.

Alors que les SUV et autres crossover électriques font les gros titres, les berlines conventionnelles – et surtout les breaks dans notre petit pays – comptent toujours pour une bonne partie de ventes. La preuve en est la Mercedes Classe C. Quand la recette fonctionne, on ne la change pas. Voilà donc pourquoi Stuttgart opte pour la voie de l'évolution. Quelques changements tout de même : la C se décline en berline et break, et plus tard en break surélevé All-Terrain, mais il n'y aura pas (pour l'instant) de Coupé ni de Coupé 4-portes. Les comptables ont parlé !

AS24 Mercedes C-Klasse 2021 rijdend voor

On se connaît, non ?

Du premier coup d'œil, il est délicat de différencier cette nouvelle Classe C de sa devancière. Pour être franc, il est même ardu de la distinguer dans une rangée de Classe E et Classe S. Allez, dans notre grande bonté, on vous file un coup de main. À l'avant, on découvre des feux LED (de série) plus fins, une calandre trapézoïdale qui change ses inserts en fonction de la finition (des petites étoiles sur la AMG Line, par exemple) et un capot à double bosse. Les flancs sont, pour ainsi dire, identiques tandis qu'à l'arrière, les feux prennent désormais place aussi sur le coffre.

Et puis…c'est tout ! Pourtant, grattez un peu, et vous découvrirez quelques points notoires. Cette nouvelle Classe C repose sur la plateforme MRA 2 reprise de la Classe S. Elle grandit de 6 cm en longueur et de 1 cm en largeur. L'empattement gagne quant à lui 2,5 cm.

AS24 Mercedes C-Klasse 2021 rijdend achter

Baby S

Dans l'habitacle, le lien avec la limousine de luxe est bien plus évident qu'un simple partage de châssis. Outre quelques bouches de ventilations différentes et, malheureusement, une finition faisant la part belle aux plastiques durs sur tout le dessous du cockpit, on y croirait à une Classe S au format réduit.

Au centre, on retrouve le grand écran (11,9") tactile vertical du nouveau système MBUX bordé d'inserts décoratifs tellement grands qu'on pourrait les qualifier de panneaux. La philosophie du "tout à l'écran" fait également partie du deal, au grand dam de l'ergonomie. Le tout est complété par un écran de 10,25 pouces pour l'instrumentation digitale, un nouveau volant aux commandes tactiles/haptiques et de nouveaux sièges. Notons que la croissance de l'empattement bénéficie aux passagers arrière et que le volume du coffre ne bouge pas d'un poil (455 litres).

AS24 Mercedes C-Klasse 2021 dashboard

Quatre et puis c'est tout !

Sous le capot, Mercedes semble avoir fait son ménage puisqu'il n'y reste plus que des 4-cylindres. Tous sont associés à une boîte automatique à 9 rapports dans laquelle est logé un moteur électrique de 15 kW (20 ch) pour l'hybridation légère à 48 volts. Côté diesel, un 2,0 litres fait tout le travail à travers trois variantes de 163, 200 ou 265 ch.

Pour les buveurs de sans plomb, un nouveau bloc de 1,5 litre s'occupe du bas de l'échelle avec 170 ou 204 ch (C 180 et C 200) tandis qu'un 2,0 litres prend place sous le capot de la C 300 (258 ch). Chers gestionnaires de flottes, ne vous craignez rien : des hybrides rechargeables (essence et diesel) arriveront d'ici à la fin de l'année avec une autonomie électrique pouvant atteindre les 100 km !

AS24 Mercedes C-Klasse 2021 interieur

Recherche de personnalité

Sur la route, cette nouvelle Classe C semble vouloir ratisser large. D'un côté, elle veut faire honneur à sa lignée. Elle offre donc un raffinement général plutôt bien peaufiné, surtout au niveau de l'isolation phonique. D'un autre côté, elle veut aller titiller Munich sur son terrain de jeu. Son châssis se veut donc plus sportif, avec, surtout, un train avant incisif et un comportement dynamique sain.

Cela étant, la cohabitation des deux personnalités n'est pas toujours au bénéfice de chacune d'entre-elles. Sur notre modèle d'essai C 300 AMG Line à la suspension sport, l'amortissement manque de raffinement et le filtrage est brouillon. Passable dans une berline sportive, mais inattendu dans une "baby Classe S".

AS24 Mercedes C-Klasse 2021 rijdend voor 2

Vient ensuite le moteur. Le temps des 4-cylindres pétaradants à l'induction chantante semble décidément révolu. Merci les turbos et filtres à particules ! Ici, Mercedes nous offre un moulin au râle guttural et à la soif moyenne (8,9 l/100 km affichée). Cela étant, il a au moins l'avantage d'être vivace, élastique et souple. C'est déjà ça.

AS24 Mercedes C-Klasse 2021 rijdend achter 2

Verdict

Facturée à partir de 42 955 € (entrée de gamme en France : C 200d, 48 750 €), la nouvelle Mercedes Classe C n'est pas donnée. La C 300 AMG Line (59 290 €) est même 10 000 € plus onéreuse que sa concurrente Allemande directe, pour ne pas la nommer. Le surcoût en vaut-il la chandelle ? Sur certains points oui, puisque la berline reprend la technologie, le look et le raffinement de la Classe S. D'un autre côté, la finition fait un sacré pas en arrière, tout comme l'ergonomie…

Pro

Points forts

  • Comportement sain
  • Gain d'habitabilité
  • Technologie
Contra

Points faibles

  • Ergonomie de l'infodivertissement
  • Détails de finition
  • Prix élevé

Mercedes-Benz C 300 AMG Line (2021)

  • Moteur : 2,0 litres essence, 4-cylindres + hybridation légère
  • Puissance : 258 ch (+20 ch)
  • Couple : 400 Nm
  • Transmission : automatique à 9 rapports
  • 0-100 km/h : 6,0 s
  • Vitesse maximale : 250 km/h
  • Coffre : 455 l
  • Consommation : 6,6 – 7,4 l/100 km (WLTP)
  • CO2 : 150 - 169 g/km (WLTP)
  • Prix : 59 290 € (C 300 indisponible en France, C 200 : 49 550 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Mercedes EQA: trio de tête

Essais · Mercedes-Benz

Mercedes-AMG E 63 S 4MATIC+ : le monstre de l'autobahn (2021)

Essais · Mercedes-Benz

Mercedes-Benz GLB 200 : familiale étoilée

Essais · Mercedes-Benz
Afficher plus