Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Essai : Renault Rafale, SUV-Coupé aux ambitions haut de gamme (2024)

Le nouveau Renault Rafale débarque avec une ligne craquante, une habitabilité généreuse et une motorisation hybride. En sus, il devrait placer Renault un peu plus proche du premium. Icare va-t-il se brûler les ailes ?

En bref

Pour marquer son retour dans le segment haut de gamme, Renault opte pour le Rafale. Un nouveau SUV-Coupé qui emprunte son nom à un avion des années 30 et sa technologie aux récents Austral et Espace.

Pro

Points forts

  • Habitabilité
  • Rapport confort/dynamisme
  • Hybride efficace
Contra

Points faibles

  • Boîte auto lente
  • Pas de banquette coulissante
  • Hauteur seuil du coffre

Le Renault Rafale sur Autoscout24 ?

Vers les petites annonces !

Renault l’avoue à demi-mot : dans le haut de gamme, ils se sont toujours plantés ! Cependant, ce n’était pas l’ambition qui manquait dans les exercices tels que l’Avantime ou la VelSatis. Cette ambition est toujours présente de nos jours, puisque la marque au losange veut remettre le couvert avec le nouveau Rafale. Pourtant, une fois n’est pas coutume, Renault semble avoir enfin compris les règles du jeu…

Extérieur

Eh oui, après une période faite d’étrange, suivie ensuite de banale – si pas, d’insipide – Renault s’est trouvé une seconde jeunesse. Dans la lignée des récents Austral, Espace et Scenic électrique, voici le Renault Rafale. Contrairement aux précédents essais de la marque, il s’attaque à un segment qui marche : celui des SUV-Coupés !

Renault Rafale E-Tech 4-215;4 300 ch Atelier Alpine

Du premier coup d’œil, le nouveau venu se démarque fortement des deux autres SUV avec lesquels il partage une plateforme. Le coup de crayon du nouveau chef du design, Gilles Vidal, se voit dans la face avant à la signature visuelle verticale, aux fins feux Matrix (option) et à la calandre faite d’une multitude de losanges. D’ailleurs, elle est colorée de bleu sur le haut de gamme Esprit Alpine. Tout aussi long que l’Espace (4,71 m) et avec le même empattement (2,74 m), le Rafale adopte une ligne de toit fuyante qui se termine par un béquet proéminent sur le hayon. Il faut le dire : ça marche assez bien !

Intérieur

L’interrogation reste présente : est-ce que cette ligne de toit affecte l’habitabilité et le confort ? Après tout, c’est ce qu’il faut si Renault veut percer dans le haut de gamme. Grâce à sa ligne de toit qui ne s’affaisse qu’après le montant C, la garde au toit des places arrière n’est rognée que de quelques millimètres par rapport à l’Espace. Qui plus est : l’empattement offre toujours un espace aux jambes plus que généreux et le coffre taille à 528 litres. Seul bémol : il offre de la place en longueur et largeur, mais peu en hauteur.

Renault Rafale E-Tech Hybrid Esprit Alpine Bleu Sommet (4)

Pour le reste, le partage familial est bien plus évident dedans que dehors. Le Rafale reprend, pièce pour pièce, le cockpit des Austral et Espace. Ce n’est en rien pernicieux car la finition et les matériaux utilisés restent de bonne facture. On y trouve évidemment le très bon infodivertissement OpenR signé Android Automotive (Google). Histoire de se différencier, un tant soit peu, le Rafale habille sa planche de bord de liège naturel teinté en noir ou d’une feuille d’ardoise naturelle (Esprit Alpine). On trouve également des sièges sport spécifiques offrant un meilleur maintien latéral.

Moteur

Sous le capot, Renault opte pour la simplicité : le Rafale sera hybride, un point c’est tout. Enfin, il sera hybride…et hybride rechargeable ! Eh oui, ce SUV-Coupé sera le premier à inaugurer une motorisation plug-in offrant 300 ch, la transmission intégrale et une autonomie de 100 km en électrique.

Renault Rafale E-Tech Hybrid Esprit Alpine Bleu Sommet (11)

Intéressant, mais il faudra attendre l’automne pour le lancement de cette variante hybride rechargeable. Pour l’instant, la fiche technique ne comporte qu’une entrée, et on la connaît déjà. Il s’agit de l’ensemble hybride E-Tech des Austral et Espace. On retrouve donc un 3-cylindres essence turbo de 1,2 litre, couplé à un moteur électrique via une boîte à crabots 6-rapports (2 pour l’électrique, 4 pour l’essence). Il produit toujours 200 ch et mène le Rafale jusqu’à 100 km/h en 8,9 secondes, tout cela en ne consommant que 4,7 l/100 km pour des émissions de CO2 de 105 g/km (WLTP).

Sur la route

Ne manquons pas de franc-parler : cette motorisation est peut-être le Talon d’Achille du nouveau Rafale. Non pas qu’elle manque de souplesse ou qu’elle consomme plus qu’annoncé – sur ce point, Renault tient ses promesses. Le petit 3-cylindres est en plus assez silencieux, ne se faisant réellement entendre que lors des relances. En plus, le châssis présente un bon compromis entre souplesse, accroche et dynamisme, tandis que la direction intégrale (option / de série sur haut de gamme) ajoute une bonne dose d’agilité.

Renault Rafale E-Tech Hybrid Esprit Alpine Bleu Sommet (8)

Où est donc le problème ? Renault présente son Rafale comme la combinaison du confort et du plaisir de conduire. Pourtant, ce deuxième point est écorné par le manque de réactivité de la boîte à crabots. Toute relance, dépassement ou forte accélération nécessitant à la boîte de rétrogradé implique une latence papable de plus d’une seconde.

Sur papier, il n’y paraît rien. Pourtant, sur la route, on s’en trouve à réfléchir à deux fois avant de dépasser un véhicule plus lent. On espère que l’arrivée de la motorisation hybride rechargeable (et sa puissance électrique accrue) permettra de combler cette latence…

Prix

Confort, dynamique et haut de gamme : voilà des attributs qui font souvent grimper la facture. C’est aussi le cas chez Renault, mais pas autant que nous aurions pu croire. Eh oui, le nouveau Rafale d’entrée de gamme s’affiche à partir de 44 000 € (France : 45 000 €), soit seulement 100 € de plus que l’Espace (France : idem). Une fois la finition supérieure Esprit Alpine cochée, le prix grimpe à 47 900 € (France : 49 000 €), soit 1 000 € (France : 700 €) de plus que son frère. Notons également qu’il est bien plus abordable que la concurrence « premium » allemande…tout en offrant une habitabilité plus généreuse !

Renault Rafale E-Tech Hybrid Esprit Alpine Bleu Sommet (10)

Verdict

Contrairement aux autres tentatives de Renault dans le haut de gamme, le nouveau Rafale semble bien née dans un segment à la croissance non négligeable. In fine, mieux vaut oublier le marketing de Renault qui prône le plaisir de conduite et voir ce nouveau Rafale comme l’alternative aux grandes berlines confortables, offrant habitabilité, confort et silence de fonctionnement.

Renault Rafale E-Tech Hybrid Esprit Alpine Bleu Sommet (12)

Fiche technique Renault Rafale E-Tech 200 (2024)

  • Moteur : 3-cylindres, 1,2 litre + moteur électrique
  • Puissance : 200 ch
  • Couple : 230 + 205 + 50 Nm
  • Transmission : automatique, 6-rapports, crabots
  • 0-100 km/h : 8,9 s
  • Vitesse maximale : 180 km/h
  • Coffre : 528 - 1 600 litres
  • Consommation : 4,7 l/100 km (WLTP et mesurée)
  • CO2 : 105 gr/km (WLTP)
  • Prix : 44 000 € (France : 24 500 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Renault Mégane E-Tech (2023) banner

Essai : Renault Mégane E-Tech, reculer pour mieux sauter (2023)

Essais · Renault
Renault Austral (2022) banner

Renault Austral : nouveau départ

Essais · Renault
Renault Mégane E-Tech Electric 2022

Essai Charging Station : Renault Megane E-Tech

Essais · Renault
Afficher plus