Ford Bronco - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Ford Bronco

Ford Bronco

Le Bronco de Ford a vu le jour en 1966, comme un concurrent plus moderne de la célèbre Jeep CJ-5 et de l'International Harvester Scout. Sa première version a été pensée comme un petit tout-terrain économique et facile d'entretien. Le marché évoluant, le Ford Bronco a changé complètement de philosophie à partir de 1978. Plus long, plus large, plus coûteux, le nouveau modèle concurrençait les gros 4x4 de luxe de l'époque. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

La première génération du Ford Bronco

La production de la cinquième génération a pris fin en 1996, avec l'arrivée du Ford Expedition. La ligne classique des premiers modèles en fait un véhicule prisé chez les amateurs de 4x4 d'occasion.

Dans les années 60, la production automobile des Etats-Unis se diversifie rapidement. Sur le marché des tout-terrains, le Bronco étrenne un châssis et une carrosserie toute nouvelle, alors que les freins et les essieux sont repris du Ford F-100, dans un souci d'économie. Une philosophie qui s'applique également à la carrosserie, avec des panneaux relativement plats et anguleux, très résistants et faciles à produire. Les six cylindres en ligne et les V8 essence au catalogue sont également repris de la banque d'organes du groupe Ford. Une particularité du marché automobile des Etats-Unis qui facilite grandement la vie des propriétaires de voitures d'occasion.

La folie des grandeurs

Alors que Jeep présente son Cherokee, Ford réplique avec un nouveau Bronco en 1978. Basé sur un châssis de Ford F-100, il ne restera en production que deux ans. Il inaugurera néanmoins une nouveauté importante : une transmission à quatre roues motrices permanente. C'est alors la mode des SUV et Ford s'engouffre dans ce marché prometteur, avec la troisième génération. Les capacités tout-terrain sont fortement réduites, mais l'intérieur se fait plus spacieux et luxueux. Côté motorisation, c'est aussi l'inflation qui prédomine. Le six cylindres d'entrée de gamme cube 4,9 litres et la gamme est chapeautée par un gros V8 de 5,75 litres.

Le début de la fin

La vie du Bronco étant désormais étroitement liée à celle du Ford F-100, les restylages se succèdent en 1987, puis 1992. La philosophie générale ne change pas, avec l'adoption de plus en plus d'options, des roues gagnant en largeur et l'apparition de l'airbag conducteur en 1994. Le hard-top amovible disparaît définitivement à partir des années 90, du fait du renforcement des tests de sécurité. Sous le capot, les blocs inaugurés par la troisième génération restent au catalogue. Néanmoins, malgré son embourgeoisement, le Bronco conserve un confort et un agrément de conduite limités, par rapport à ses nouveaux concurrents. Il cède alors sa place au Ford Expedition, basé sur le récent châssis du pick-up F-150. Sur le marché de l'occasion, le Bronco reste une valeur sûre. Sa conception relativement simple en fait un véhicule facilement modifiable, dans un pays qui possède une législation permissive sur ce plan.