Mercedes-Benz S 400 - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Mercedes-Benz S 400

Mercedes-Benz S 400

Pendant longtemps le producteur allemand Daimler avait été de l'avis que les modèles diesel fussent inadaptés pour ses modèles de luxe à cause de leur couple insuffisant et du bruit de moteur indésirable dans une berline de haute gamme et ne voyait pas d'alternative technologique aux modèles à essence. De plus, l'avantage principal des modèles à diesel, leur consommation réduite, n'avait que peu d'importance pour les clients des berlines de la Classe S. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

La Mercedes-Benz S 400 comme vecteur de technologie de la Classe S

Seulement quand la technologie des modèles à diesel turbo a été entièrement développée en1992, Daimler a osé équiper ses berlines de haute gamme d'un moteur diesel. La percée définitive dans la haute gamme n'a cependant été réussie qu'avec la Mercedes-Benz S 400, mise sur le marché en 1999. Exactement dix ans plus tard, c'était ce modèle qui devait être le précurseur d'une révolution technologique, quand la Mercedes-Benz S 400 était présentée comme premier modèle hybride de la Classe S.

La Mercedes-Benz S 400 est le premier modèle à diesel de la Classe S équipé de la technologie biturbo.

La Mercedes-Benz S 400 de la première génération de 1999 n'était disponible qu'en version à diesel et présentait le modèle de pointe parmi les modèles diesel de la Classe S. La Mercedes-Benz S 400 était équipée d'un moteur Common Rail à diesel d'une cylindrée de 4,0 litres et huit cylindres qui pouvait générer lors du début de sa production jusqu'à 184 kW (250 cv) et rendait ainsi la technologie diesel enfin prête pour l'utilisation dans les voitures haute gamme. Ceci résultait entre autres du fait que la Mercedes-Benz S 400 était équipée de deux compresseurs turbo qui amélioraient la réponse du modèle de manière significative. Durant les deux dernières années de production de la première génération, la Mercedes-Benz connaissait entre 2003 et 2005 de nouveau une augmentation de sa puissance. Les derniers modèles diesel biturbo disposaient désormais de 191 kW (260 cv).

Les systèmes de confort et de sécurité de la Mercedes-Benz S 400.

La série de construction de la Classe S W220 présentée en 1999 continuait la tradition de vecteur de technologie de la marque Mercedes-Benz. La Mercedes-Benz S 400 faisait partie des premiers modèles de Daimler, équipés de manière optionnelle d'un châssis nouveau qui devait optimiser le confort de conduite et la tenue de route par une meilleure suspension à ressorts électro-hydraulique atténuant les mouvements de la voiture que la suspension à air habituelle. A partir de 2002, la Mercedes-Benz S 400 était équipée systématiquement de nouveaux systèmes de sécurité comme par exemple d'un système de radar capable de mesurer automatiquement la distance de la voiture roulant devant et de coordonner les systèmes de sécurité à bord lors d'une collision. La Mercedes-Benz S 400 est produite en deux longueurs de carrosserie.

La Mercedes-Benz S 400 de la première génération était vendue en deux versions de carrosserie avec un empattement court et long. La version de base avait une longueur d'un peu plus de 5 mètres et avait un empattement de 2,96 mètres. La version plus longue de la Mercedes-Benz S 400 était rallongée à 5,16 mètres et avait un empattement de 3,08 mètres qui agrandissait surtout l'espace pour les passagers situés à l'arrière de la voiture.

La technologie hybride est introduite dans la Classe S par la Mercedes-Benz S 400

Après que la Mercedes-Benz S 420 ai repris la place de la Mercedes-Benz S 400 CDI parmi les modèles diesel de la série de construction W221 de la Classe S présentée en 2005, la Mercedes-Benz S 400 a d'abord été enlevée du programme. Dans l'année de construction 2009, Daimler l'a cependant réintroduite et avec elle toute une génération de voitures nouvelle : la Classe S avec propulsion hybride. Ainsi la batterie d'un petit moteur électronique supplémentaire était alimentée par l'énergie récupérée lors des freinages. En la version plus courte, la Mercedes-Benz S 400 était équipée d'un moteur V6 à essence d'une cylindrée de 3,5 litres et d'une puissance de 205 kW (279 cv) qui était de plus soutenu par le moteur électronique de 15 kW (20 cv). Cette version hybride de la Mercedes-Benz S 400 pouvait accélérer de zéro à cent kilomètres en 7,2 secondes et atteindre une vitesse maximale bloquée électroniquement à 250 km/h. La consommation mixte de la version hybride, équipée aussi d'autres mesures réduisant la consommation comme par exemple le système de démarrage et d'arrêt automatique, était chiffrée par le producteur à hauteur de 7,9 litres, ce qui correspondait à une émission de CO2 de 186 g/km. Afin de comparer : la Mercedes-Benz S 350 d'une puissance presque identique consommait avec son moteur de 200 kW (272 cv) sans soutien électronique presque dix litres sur cent kilomètres (243 g/km CO2).

Avis sur le véhicule Mercedes-Benz S 400

2 Évaluations

5,0

Données techniques de Mercedes-Benz S 400

Aperçu des données techniques comme la consommation, la puissance en CH, les dimensions, le poids et la longueur

Montrer les données techniques