Mercedes-Benz B 200 - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Mercedes-Benz B 200

Mercedes-Benz B 200

En 2005 la Classe B de Mercedes-Benz marque l'entrée du producteur allemand Daimler dans une nouvelle catégorie de voitures : celle des monospaces compacts. Après avoir introduit sur le marché, par la Classe A un modèle très petit vers la fin des années 90, Daimler espérait de pouvoir profiter du fort potentiel de croissance du domaine des monospaces compacts de famille. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

Daimler profite du potentiel de croissance des monospaces de famille par le développement de sa Classe B

Et bien que d'autres producteurs avaient commencé plus tôt à développer de telles voitures, la Classe B a réussi dès le début de sa production de conquérir une grande partie du marché allemand des monospaces compacts. La plateforme de construction du monospace de famille se basait sur celle de la Classe A allongée pour le nouveau modèle de 20 centimètres. Ainsi la Classe B était avec 4,27 40 centimètres plus longue que la Mercedes-Benz la plus petite et avait ainsi un espace intérieur d'un volume de 2245 litres lors d'un rabattement des sièges d'arrière.

La Mercedes-Benz B 200 comme modèle de pointe parmi les monospaces de Mercedes

Depuis le début de la production de cette série de construction en 2005, la Mercedes-Benz B 200 était présentée comme son modèle de pointe. La berline à hayon raide et à cinq portes, connue sous le nom Sports Tourer, pouvait être achetée en trois versions de moteur. Au programme il y avait la technologie Common Rail du moteur à diesel, d'une puissance de 103 kW (140 cv) qui permettait à la Mercedes-Benz B 200 d'accélérer de 0 à 100 km/h en 9,6 secondes. Ce monospaces produit en série avec une boîte manuelle à six rapports atteignait une vitesse maximale de 200 km/h. Après la modification du moteur lors du soin de modèles de 2008/9, la consommation était chiffrée par Daimler à hauteur de 5,2 litres ce qui correspondait à une émission de CO2 de 136g/km.

La modification des moteurs réduit la consommation

Parmi les moteurs à essence, il y avait deux modèles au choix. La Mercedes-Benz B 200 Sports Tourer avait une puissance de 100 kW (136 cv) qui procurait à ce monospace une vitesse maximale de 196 km/h. Le petit modèle à essence pouvait accélérer de 0 à 100 km/h en 10,1 secondes. De depuis l'année de construction 2008/9, les moteurs avaient une consommation moyenne de 6,7 litres (158 g/km CO2). Le modèle de base était équipé d'une boîte manuelle à cinq rapports. Comme pour d'autres modèles l'option d'une boite automatique était disponible.

Le modèle turbo a une vitesse maximale de 225 km/h

La Mercedes-Benz B 200 Sports Tourer était le modèle de pointe parmi les modèles à essence. Elle disposait d'une puissance de 142 kW (193 cv) et était produite en série avec une boîte manuelle à six rapports. Ce modèle pouvait atteindre 225 km/h et accélérer de 0 à 100 km/h en 7,6 secondes. Sa consommation moyenne était de 7,7 litres avec une émission de CO2 de 184 g/km.

Un nouveau front et un nouvel arrière par le soin de modèles de 2008

Trois ans après l'introduction sur le marché de la Classe B, le producteur n'a pas seulement modifié les moteurs qui pour une puissance égale avaient dès lors des meilleures valeurs de consommation et de CO2. Il a également changé le design de la Classe B. La Mercedes-Benz B 200, avait depuis 2008/9 un calandre modifié, qui disposait dès lors plus que de trois lamelles au lieu de quatre et qui renforçait alors la ressemblance optique de la Classe B aux modèles sportifs de la Classe R. Les pare-chocs du front et d'arrière ont également été changés.

L'équipement de sécurité de la Mercedes-Benz B 200

La Mercedes-Benz B 200 produite en série était équipée d'airbags au front et au niveau des épaules et de la tête, ainsi que du programme de stabilisation électronique, de l'anti-blocage de sécurité, d'une fonction anti-glissement, et d'un assistant de freinage. L'équipement sécuritaire contenait de plus des appuis-tête actifs. Optionnellement il y avait des airbags aux côtés et devant les vitres.