Acheter une Peugeot 204 sur AutoScout24.fr

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

La Peugeot 204, une voiture novatrice

Présentée officiellement au Palais des Sports à Paris le 23 avril 1965, la Peugeot 204 est proposée exclusivement en version berline grand luxe 4/5 places. Le lancement de la 204 est un événement d'importance chez Peugeot dont l'image est jusque-là traditionaliste, contrairement à Citroën par exemple qui se distingue par des innovations ou des originalités. La commercialisation de cette voiture moderne et novatrice est un immense succès. La 204 est la voiture la plus vendue en France trois années de suite (1969, 1970, 1971). Les débuts furent toutefois difficiles car la clientèle "peugeotiste" se trouvait face à des changements d'envergure : traction avant, moteur de conception nouvelle en alliage léger, arbre à cames en tête. Ce modèle correspondait cependant à une attente réelle de la part d'une clientèle jeune regrettant l'absence du créneau de véhicules 6/7 cv. La Peugeot 204 devient la voiture moyenne que les Français attendaient. Elle est aussi prisée par la clientèle féminine grâce à son élégance et à sa maniabilité. C'est une base idéale pour toutes les extensions, break, coupé et cabriolet. Dès le Salon de l'Automobile 1965, une version break fit son apparition. Grâce à la 204, Peugeot est passé du quatrième au deuxième rang des constructeurs de voitures particulières en France à partir de 1969.

La Peugeot 204, "la plus parisienne des grandes routières"

Entre le début de la série, en avril 1965, et la fin de production en 1976, les modifications apportées à la Peugeot 204 ont été relativement mesurées. Pour le millésime 1965, seule une modification des jantes et des enjoliveurs Berline grand luxe quatre/cinq places a été effectuée au mois de juin. Pour 1966, on note le lancement du break Grand Luxe et de la Berline Luxe (version simplifiée sans ventilateur débrayable ni assistance de freinage). En septembre 1966, la gamme 204 s'enrichit de trois nouvelles versions. Sur un empattement réduit de 29 cm, le coupé Grand Luxe et le cabriolet Grand Luxe sont des véhicules originaux conçus en collaboration avec Pininfarina, à tendance sportive. La fourgonnette Luxe est un utilitaire basé sur le break sans portes arrière et dont la banquette arrière a été remplacée par un plancher plat. Le chargement peut atteindre 1,5 m³. Les Berlines ont bénéficié quant à elles d'un restylage de l'arrière avec des pare-chocs en un seul tenant et de nouveaux feux, des sièges couchettes et une assistance de freinage. Au Salon de Paris 1967, le break diesel est dévoilé. C'est l'une des toutes premières voitures européennes équipées d'un diesel de petite cylindrée à haut rendement construit en aluminium. Le hard-top de couleur différente apparaît sur le cabriolet. Le toit amovible est généralement noir. Les berlines et breaks Grand Luxe adoptent le tableau de bord à trois cadrans ronds. Les freins à disque assistés sont montés d'origine. En 1969, les modifications consistent en l'adjonction de bandes de caoutchouc noir sur les pare-chocs de toute la gamme. Un nouveau volant apparaît pour les versions Grand Luxe et les coupés/cabriolets sont équipés de nouvelles roues et pneus de 145 x 14 au lieu de 135 x 14. Une avancée significative en 1970 : les moteurs gagnent en puissance, équipés d'une nouvelle culasse et d'un nouveau carburateur. La production du coupé et du cabriolet cesse. Les millésimes 1971 à 1974 ne bénéficient que de peu de modifications. Au Salon de Paris 1974, la 204 berline sort en version diesel. Un nouveau volant fait son apparition, de type 304, ainsi qu'une nouvelle calandre en plastique noir. La production de la Peugeot 204 cessa en juillet 1976 et la dernière 204 produite était une berline blanche qui appartient aujourd'hui au musée de Sochaux. Un club de passionnés de 204 existe en France et ce véhicule est devenu une voiture d'occasion très prisée.

Les différentes motorisations

En 1965, la Peugeot 204 dispose d'un moteur quatre cylindres de 1130 cm³ (6 cv fiscaux) qui développe 58 ch SAE (53 ch DIN) et permet d'atteindre 138 km/h. En 1967, le break diesel sorti à l'origine avec la même mécanique que la berline est doté d'un 1255 cm³, puissance réelle de 46 ch SAE (40 ch DIN), 5 cv fiscaux), il roule à plus de 120 km/h. A l'automne 1968, la puissance des moteurs a été légèrement augmentée, passant à 60 ch SAE (55 ch DIN). Le moteur diesel 1255 cm³ est remplacé en avril 1973 par un nouveau de 1357 cm³ développant 45 ch DIN, qui permet au break d'atteindre 130 km/h. Conçue il y a plus de 50 ans, la 204 demeure une voiture d'occasion d'exception, notamment dans ses versions cabriolet et coupé.